Mohammed Ali Hammadi (TWA847)

  • Liban : Décès d'un membre du Hezbollah recherché pour son rôle dans le détournement du vol TWA 847 en 1985

    Imprimer

    Ali Atwa, un haut responsable du Hezbollah qui figurait sur la liste des personnes les plus recherchées par le FBI pour son rôle dans l'un des détournements d'avion les plus notoires de l'histoire de l'aviation, est décédé, a annoncé samedi le Hezbollah.

    Atwa, qui aurait la soixantaine, est décédé des suites d'un cancer, a déclaré le Hezbollah .

    Atwa a été placé sur la liste des dix terroristes les plus recherchés du FBI en 2001 avec deux autres participants présumés au détournement du vol TWA 847 en 1985. Le détournement, qui a commencé à Athènes, en Grèce, le 14 juin, a duré 16 jours et a couté la vie à un plongeur de la marine américaine qui se trouvait à bord.

    Les pirates de l'air avaient exigé la libération des prisonniers libanais et palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

    Le FBI avait offert une récompense de 5 millions de dollars pour des informations menant à l'arrestation d'Atwa. Il a été accusé d'avoir comploté pour prendre des otages, d'avoir commis une piraterie aérienne qui a conduit au meurtre d'un Américain et d'avoir placé des explosifs à bord de l'avion.

    Le vol TWA 847, avec 153 passagers et membres d'équipage à bord, dont 85 Américains, a été détourné par les pirates de l'air après avoir décollé d'Athènes à destination de Rome.

    L'avion a été autorisé à atterrir à Beyrouth, où les pirates de l'air ont libéré 19 femmes et enfants américains. Ils se sont ensuite envolés pour l'Algérie, où d'autres otages ont été libérés, avant de retourner à Beyrouth.

    Les pirates de l'air ont aors abattu le plongeur de la marine américaine Robert Stethem, 23 ans, après l'avoir frappé jusqu'à ce qu'il perde connaissance. Ils sont de nouveau retournés en Algérie, ont libéré d'autres passagers et ont été rejoints par Atwa, qui n'avait pas réussi à obtenir de place dans le vol et avait été arrêté à l'aéroport d'Athènes.

    Les autorités grecques l'ont laissé partir après que ses co-complices eurent menacé de tuer d'autres otages. Atwa a été filmé lors de sa libération à Athènes, se couvrant le visage avec un sac.

    Parmi les passagers se trouvait le chanteur grec Demis Roussos, qui a été libéré à Beyrouth. Le 30 juin, les 39 derniers passagers ont été libérés à Damas, en Syrie.

    Quelques jours plus tard, des centaines de prisonniers libanais étaient libérés des prisons israéliennes.

    L'un des pirates de l'air, Mohammed Ali Hammadi, a été arrêté à Francfort, alors en Allemagne de l'Ouest, en 1987. Il a été reconnu coupable du détournement d'avion et du meurtre de Stethem. Hammadi et a été condamné à la prison à vie mais a été libéré sur parole en 2005 et est retourné au Liban.

    Des funérailles du Hezbollah ont été organisées pour Atwa samedi 9 octobre à Beyrouth.