Missile sol-sol Kassem Soleimani (Iran)

  • L'Iran dévoile deux nouveaux missiles

    Imprimer

    Le ministre iranien de la Défense a annoncé jeudi la mise en service d'un missile balistique sol-sol d'une portée de 1.400 km et d'un nouveau missile de croisière, malgré les pressions des Etats-Unis, qui réclament l'arrêt du programme balistique de Téhéran.

    "Le missile sol-sol, baptisé martyr Hajj Kassem Soleimani (photo), a une portée de 1.400 km et celle du missile de croisière, appelé martyr Abou Mahdi, dépasse 1.000 kilomètres", a déclaré Amir Hatami, dans une allocution télévisée.

    Selon Hatami, il s'agit d'une percée dans l'industrie des missiles militaires iraniens. Il a noté que ces dernières années, l'Iran faisait face à des sanctions de l'Occident, principalement des États-Unis. Cependant, comme l'a souligné le ministre, la République islamique continue de créer des missiles à longue portée capables d'atteindre n'importe quelle cible dans la région et au-delà.

    Le général Kassem Soleimani, qui commandait la force al-Qods, corps d'élite de l'armée iranienne, et Abou Mahdi al-Mouhandis, chef d'une milice irakienne, ont été tués en janvier par un drone américain aux abords de l'aéroport de Bagdad.