Missile balistique tactique OTR-21 Tochka

  • Ukraine : L'armée ukrainienne frappe plusieurs localités en Russie

    Imprimer

    Tôt le matin du 3 juillet, une série d'explosions a tonné à Belgorod. Des frappes répétées ont ciblé Belgorod et ses environs, où se trouve l'armée russe, y compris des quartiers généraux et des points de soutien matériel pour les troupes faisant la guerre sur le territoire de l'Ukraine. Selon toute vraisemblance, les Ukrainiens auraient tiré des missiles Tochka-U. La partie ukrainienne n'a pas assumé la responsabilité de ces attaques. 

    Le gouverneur de la région de Belgorod, Vyacheslav Gladkov, a fait état de trois morts.
    "Il y a une destruction partielle de 11 immeubles d'habitation le long des rues Mayakovsky, Michurin, Chumichov, Popov et Pavlov. Et au moins 39 immeubles résidentiels privés le long des rues Mayakovsky, Popov, Pavlov ont été partiellement détruits, dont 5 complètement. Vidéo.

    Le gouverneur de la région de Belgorod, Vyacheslav Gladkov, a déclaré que le nombre de morts lors du bombardement de Belgorod était de quatre personnes : l'une d'entre elles est un citoyen de la Fédération de Russie, trois sont des citoyens ukrainiens. 

    Les Ukrainiens accusent les Russes
    Plus tard, lle conseiller du ministre ukrainien des Affaires intérieures, Anton Gerashchenko , a écrit que la ville russe de Belgorod avait apparemment été touchée par des missiles Pantsir-S1.

    "Des parties du système de défense aérienne Pantsir, qui est en service dans l'armée russe, ont été retrouvées à Belgorod ... Une photo d'une partie de missile coincée dans le mur d'un immeuble résidentiel circule dans le public local. Les observateurs s'accordent à dire que c'est le système de défense aérienne Pantsir ... Il est important que les forces armées ukrainiennes ne disposent pas d'un tel système de missiles anti-aériens », écrit Gerashchenko.

    Il est vrai que le système de défense aérienne Pantsir-S1 n'est pas en service dans les forces armées ukrainiennes. Ce complexe pourrait être utilisé par l'armée russe pour repousser une attaque aérienne de l'Ukraine. Mais jusqu'à présent, il n'est pas évident que ce soient les missiles du système de défense aérienne Pantsir-S1 qui soient tombés sur Belgorod.

    Il y a eu des frappes répétées sur des cibles à Belgorod et dans ses environs, où se trouve l'armée russe, y compris des quartiers généraux et des points de soutien matériel pour les troupes faisant la guerre sur le territoire de l'Ukraine. Cependant, la partie ukrainienne n'a pas assumé la responsabilité de ces attaques. 

    La défense aérienne russe a abattu deux drones ukrainiens dans la région de Koursk
    Dans la nuit du 2 au 3 juillet, les défenses aériennes russes ont abattu deux drones ukrainiens Strizh alors qu'ils se dirigeaient vers Koursk, a déclaré le gouverneur de la région de Koursk, Roman Starovoit.

    Il n'y a pas eu de victimes dans la ville, a-t-il dit.

    Starovoit a publié plus tard une photo de l'un des drones abattus. Selon les images publiées, on peut dire que, très probablement, il ne s'agit pas d'un Strizh.

    La partie ukrainienne n'a pas encore commenté cette déclaration.

    Le drone "Strizh" (Tu-141) a été créé en URSS dans les années 70. La partie russe a déclaré à plusieurs reprises que les forces armées ukrainiennes utilisent ces drones. La fiabilité de ces informations est inconnue.

    Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a accusé la partie ukrainienne d'avoir mené une frappe délibérée à l'aide de missiles balistiques et de drones sur les zones résidentielles de Belgorod et de Koursk. La déclaration du représentant du ministère de la Défense de la Fédération de Russie Igor Konashenkov se lit comme suit: "Ce soir, de trois heures à trois heures et demie, heure de Moscou, le régime de Kie a mené une frappe délibérée avec des missiles balistiques Tochka-U et des drones Tu-143 Reis sur les zones résidentielles de Belgorod et de Koursk où il n'y a pas d'installations militaires. Je tiens à souligner que cette attaque de missiles a été délibérément planifiée et menée contre la population civile des villes russes. Les trois missiles Tochka avec des ogives à fragmentation lancés par des nationalistes ukrainiens à Belgorod ont été détruits dans les airs. L'épave de l'un des missiles est tombée sur un immeuble résidentiel de la ville. En outre, les systèmes de défense aérienne russes de Koursk ont ​​détruit deux véhicules aériens sans pilote à réaction ukrainiens Tu-143 "Reis" bourrés d'explosifs.

    Une des bases militaires russes bombardée par l'armée ukrainienne à Melitopol, dans la partie ukrainienne occupée par la Russie 
    Le maire de la ville ukrainienne de Melitopol, Ivan Fedorov, rapporte que dans la nuit du 2 au 3 juillet, les forces armées ukrainiennes ont tiré plus de 30 roquettes sur l'une des quatre bases militaires russes à Melitopol. Vidéo.

    La partie russe affirme que les forces armées ukrainiennes ont bombardé Melitopol deux fois dans la nuit avec un MLRS à longue portée, tirant des dizaines de roquettes. Le microdistrict d'Aviagorodok a été attaqué.

    Des informations sur les victimes et les destructions sont en cours de précision.

    Explosion d'un dépôt de munitions russe à Popasna en Ukraine
    Enfin, à Popasna, une frappe ukrainienne aurait déclenché l'explosion massive d'un dépôt de munitions russe à Popasna.

    Représailles russes 
    En réponse aux bombardements ukrainiens, les forces russes ont riposté par des frappes de missiles Iskander-M contre des positions à Kharkiv.

  • Ukraine : Derniers développements sur les divers fronts

    Imprimer

    Izyum
    Sur le front d'Izyum-Slavyansk, les combats se poursuivent sans progression ni d'un côté ni de l'autre. Les forces russes se bornent à maintenir leurs positions au sud-est d'Izyum et à l'ouest de Lyman. Par contre, Il est confirmé que l'armée ukrainienne a franchi la rivière Donets à proximité de Protopopivka et opère dans les forêts à l'ouest d'Izyum. Les combats se concentrent autour des localités de Zavody, Spivakivka et Prydonets.
    FVSqeKKXEAEkByV.jpeg

    Slaviansk
    Les forces russes n'ont fait aucune avancée confirmée vers Slavyansk le 20 juin. Il est peu probable que les forces russes avancent sur Slaviansk car elles concentrent leurs ressources sur la capture de l'Oblast de Lougansk.

    L'artillerie russe continue de pilonner la défense échelonnée de l'armée ukrainienne. 

    Severodonetsk
    La situation des Forces ukrainiennes toujours présente à Severodonetsk est extrêmement difficile. Les combats se poursuivent dans la zone industrielle. Il y a aussi des combats pour Toshkovka.  Les forces spéciales ukrainiennes amenées en renfort pour défendre l'usine chimique Azot sont en fâcheuse posture soumise au tirs intenses de l'artillerie russe.

    Les troupes russes sont passées à l'offensive sur tout le front de la République autoproclamée de Lougansk (pro-russe). Les Forces armées ukrainiennes défendent Gorskoye et Zolote, mais leur résistance est rendue difficile après la prise de Vrubivka et l'avancée des troupes russes à Chekhirovo (à 20 km de Lisichansk). 
    FVtynGJWQAE2zZ2.jpeg

    Front ouest de Donetsk
    Aucun progrès significatif n'a été noté dans le secteur de Vuhledar. Aucun mouvement offensif n'a été observé à l'ouest de Donetsk. Les tirs d'artillerie se poursuivent. L'artillerie russe a pilonné les localités de Kamyanka, Avdiivka et Vuhledar et des frappes aériennes ont pris pour cible Maryinka, Vuhledar et Novomykhailivka.
    FVuAKLZWIAcmhTX.jpeg

    Zones frontalières entre l'Ukraine et la Russie
    Dans la matinée, l'armée ukrainienne a bombardé le village de Suzemka dans la région de Briansk.

    Tirs de missiles par la Russie
    L'armée russe a attaqué l' aérodrome d' Artsyz, dans la région d'Odessa, détruisant la station de contrôle des drones Bayraktar TB2. Les frappes ont été menées sur des cibles proches de la ville de Druzhkovka près de Kramatorsk. Selon le ministère russe de la défense, 15 obusiers américains M-777 de 155 mm (photo) ont été détruits au cours des dernières 24 heures. La plupart se trouvaient dans le secteur de la gare de Druzhkovka. Ils n'ont pas eu le temps de tirer un seul coup.
    Obusier M-777 de 155 mm (USA).jpeg

    L'armée russe a utilisé les derniers missiles Izdeliye 305 en Ukraine, a indiqué une source. Le "Produit 305" est un LMUR (Missile Guidé Polyvalent Léger). Il a été présenté pour la première fois au forum Army-2021. Maintenant, le missile est utilisé avec l'hélicoptère Mi-28NM. (photo), mais il peut également être lancé à partir d'autres hélicoptères, avions et même drones. Des tirs de missiles 305 ont été effectués sur des objectifs importants des Forces armées ukrainiennes - par exemple, des entrepôts de munitions, de carburant et de lubrifiants.
    Mi-28NM.jpeg

    Les systèmes de défense aérienne russes ont abattu un avion MiG-29 de l'armée de l'air ukrainienne près du village d'Apostolovo, dans la région de Dnepropetrovsk.

    Bombardement ukrainien de l'île de Zmeinih
    Des tirs de roquettes et d'artillerie contre l'île de Zmeiny, occupée par les forces russes, ont été effectués par des missiles balistiques ukrainiens Tochka-U, des systèmes de lance-roquettes multiples Uragan et des obusiers M-777 de 155 mm depuis des positions de tir à l'ouest d'Odessa et sur l'île de Kubansky. Le ministère de la défense russe affirme que les Systèmes de défense aérienne russes, les systèmes de missiles anti-missiles et anti-aériens "Tor", ainsi que les canons anti-aériens "Shell" ont détruit 13 véhicules aériens sans pilote, quatre missiles Tochka-U et 21 lance-roquettes multiples Uragan. Aucune de ces armes ukrainiennes n'a atteint la cible sur l'île de Zmeinih, ce qui a contraint l'armée ukrainienne à abandonner le débarquement programmé sur l'île aux serpents, a déclaré le ministère russe de la Défense.

    En réponse, l'armée russe lancé des frappes avec des missiles de croisière Onyx à guidage de précision sur l'aérodrome de Shkolny, régon d'Odessa, détruisant des hangars abritant des drones Bayraktar TB2. Des missiles ont également été lancés, selon des résidents locaux, contre les installations des Forces armées ukrainiennes à Belgorod-Dnestrovsky et à proximité d'Ovidiopol. L'Ukraine a répondu en frappant les plates-formes de forage de Chornomorneftegaz. 



     

     

  • Украина: Минобороны РФ заявляет, что в Одессе было уничтожено оружие, поступившее в Украину из стран Запада

    Imprimer

    Министерство обороны РФ утром 1 мая представило отчет об успехах пророссийских сил и российской армии, ведущих войну против Украины. Напомним, что в РФ эту войну, продолжающуюся 67-й день, называют "военной спецоперацией".

    Как обычно, текст отчета начинается со слов о поражении целей "высокоточным оружием". "Высокоточными ракетами "Оникс" в районе Одессы на военном аэродроме уничтожен ангар с поступившим из США и европейских стран вооружением и боеприпасами, а также разрушена взлетно-посадочная полоса. 

    Высокоточными ракетами воздушного базирования ВКС России нанесено поражение семи военным объектам Украины. Среди них: четыре района сосредоточения живой силы и военной техники, а также три склада ракетно-артиллерийского вооружения и боеприпасов в районах населенных пунктов Березовое Донецкой Народной Республики, Слатино и Барвенково Харьковской области. Оперативно-тактической и армейской авиацией ВКС России уничтожены два украинских зенитных ракетных комплекса С-300 в районах населенных пунктов Запорожье и Артемовск. 

    Поражены два склада боеприпасов и горючего в районах населенных пунктов Привольное и Шевченко Запорожской области, а также пятнадцать опорных пунктов и районов сосредоточения живой силы и техники. 

    В результате ударов уничтожены до 140 человек личного состава и 19 единиц бронетехники ВСУ. 

    Ракетными войсками и артиллерией в течение суток поражены 786 районов сосредоточения живой силы и военной техники ВСУ, 24 пункта управления и три склада ракетно-артиллерийского вооружения и боеприпасов в районе Грушевахи. Уничтожены до 200 человек личного состава, батарея реактивных систем залпового огня и до 20 единиц военной техники. 

    Российскими средствами противовоздушной обороны в районе Петровское Харьковской области сбиты два бомбардировщика Су-24м воздушных сил Украины. Также в течение ночи уничтожены 12 украинских беспилотных летательных аппаратов... Над населенным пунктом Токмак Запорожской области сбиты две украинские баллистические ракеты "Точка-У". Также над населенным пунктом Семеновка Харьковской области уничтожены два украинских реактивных снаряда системы залпового огня "Смерч"", – заявляет минобороны РФ.

    "Всего с начала проведения специальной военной операции уничтожены: два склада боеприпасов и топлива в Привольном и Шевченковском секторах Запорожской области, а также 15 опорных пунктов и районов сосредоточения личного состава и техники.

    В результате ударов было уничтожено около 140 человек личного состава и 19 единиц бронетехники вооруженных сил Украины. 

    В течение дня ракетные войска и артиллерия поразили 786 мест сосредоточения личного состава и техники Вооруженных сил Украины, 24 командных пункта и три склада ракетно-артиллерийских боеприпасов и вооружения в Грушевахском районе. Из строя было выведено около 200 человек личного состава, батарея реактивных систем залпового огня и до 20 единиц военной техники. 

    Российские системы ПВО сбили два бомбардировщика Су-24М ВВС Украины в Петровском районе Харьковской области. Также в течение ночи было уничтожено 12 украинских беспилотных летательных аппаратов. Две украинские баллистические ракеты "Точка-У" были сбиты над Токмакским сектором Запорожской области. Кроме того, над населенным пунктом Семеновка Харьковской области уничтожены две украинские ракеты реактивной системы залпового огня "Смерч"", - говорится в сообщении Министерства обороны России.

    "Всего с начала проведения специальной военной операции уничтожены: ::
    145 самолетов, 
    112 вертолетов, 
    672 беспилотные летательные аппараты, 
    281 зенитно-ракетный комплекс, 
    2 703 танка и других боевых бронированных машин, 
    312 реактивных систем залпового огня, 
    1203 артиллерийских и полевых минометных орудий, 
    2514 специальных военных машин", - говорится в тексте официального заявления Министерства обороны России.

  • Ukraine : Le ministère de la Défense russe affirme que des armes arrivées en Ukraine en provenance de pays occidentaux ont été détruites à Odessa

    Imprimer

    Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a présenté le  1er mai un rapport sur les résultats des forces pro-russes et de l'armée russe, en guerre contre l'Ukraine. Rappelons qu'en Fédération de Russie cette guerre, qui dure 67 jours, est qualifiée d'"opération militaire spéciale".

    Comme d'habitude, le texte du rapport commence par la liste des cibles touchées par des "armes de précision". "Les missiles de haute précision Onyx ont détruit un hangar avec des armes et des munitions reçues des États-Unis et de pays européens près d'Odessa sur un aérodrome militaire. La piste a également été rendue hors d'usage. 

    Des missiles aériens de haute précision des Forces aérospatiales russes ont touché sept installations militaires. Parmi elles: quatre zones de concentration de personnel et d'équipements militaires, ainsi que trois dépôts d'armes et de munitions, de roquettes et d'obus d'artillerie dans les zones des localités de Berezovoe de la République populaire de Donetsk, Slatino et Barvenkovo de la région de Kharkiv, dans les zones des localités de Zaporozhye et d'Artemovsk. 

    Deux dépôts de munitions et de carburant ont été touchés dans les secteurs de Privolnoe et Shevchenko dans la région de Zaporozhye, ainsi que quinze bastions et zones de concentration de personnel et d'équipement. 

    À la suite des frappes, environ 140 membres du personnel et 19 véhicules blindés des forces armées ukrainiennes ont été détruits. 

    Au cours de la journée, les forces de missiles et l'artillerie ont touché 786 zones de concentration de personnel et d'équipements militaires des Forces armées ukrainiennes, 24 postes de commandement et trois dépôts d'armes et de munitions de roquettes et d'artillerie dans la région de Grushevakha. Environ 200 personnels, une batterie de lance-roquettes multiples et jusqu'à 20 unités d'équipement militaire ont été mis hors de combat. 

    Les systèmes de défense aérienne russes ont abattu deux bombardiers Su-24M de l'armée de l'air ukrainienne dans la région de Petrivske de la région de Kharkiv. Toujours dans la nuit, 12 véhicules aériens sans pilote ukrainiens ont été détruits. Deux missiles balistiques ukrainiens Tochka-U ont été abattus au-dessus du secteur de Tokmak, dans la région de Zaporozhye. En outre, deux missiles ukrainiens du système de lance-roquettes multiples Smerch ont été détruits au-dessus de la localité de Semyonovka, dans la région de Kharkiv", a déclaré le ministère russe de la Défense.

    "Au total, depuis le début de l'opération militaire spéciale, ont été détruits : 
    145 avions, 
    112 hélicoptères, 
    672 véhicules aériens sans pilote, 
    281 systèmes de missiles anti-aériens, 
    2 703 chars et autres véhicules blindés de combat, 
    312 lance-roquettes multiples, 
    1203 canons d'artillerie et de mortier de campagne, 
    2514 véhicules militaires spéciaux », indique le texte du communiqué officiel du ministère russe de la Défense.

  • Украина: После ракетного обстрела в Херсоне прекратили вещание российские телеканалы

    Imprimer

    Поздно вечером 27 апреля российские СМИ сообщили о ракетном обстреле Херсона со стороны Николаевской области. Вскоре после этого в городе перестали работать российские телеканалы, заявляют украинские СМИ.

    По версии российской стороны, район телецентра Херсона украинские военные обстреляли ракетами "Точка-У" и РСЗО "Ураган". Утверждается, что ПВО сбили несколько ракет.

    В соцсетях сообщают, что одна ракета попала в жилой дом, причинен ущерб.

    В течение ночи и утром 28 апреля в Херсоне и Херсонской области не объявляли воздушные тревоги.

  • Ukraine : Les chaînes de télévision russes ont cessé d'émettre après une attaque à la roquette à Kherson

    Imprimer

    Tard dans la soirée du 27 avril, les médias russes ont rapporté l'attaque à la roquette sur Kherson depuis la région de Mykolaïv. Peu de temps après, les chaînes de télévision russes ont cessé d'émettre dans la ville, selon les médias ukrainiens. vidéo.

    Selon la partie russe, l'armée ukrainienne a tiré des missiles Tochka-U et Uragan MLRS près du centre de télévision de Kherson. La défense aérienne russe a abattu plusieurs missiles.

    Les réseaux sociaux rapportent qu'une roquette a touché un immeuble résidentiel, causant des dégâts.

    Dans la nuit et le matin du 27 au 28 avril, aucune alerte aérienne n'a été annoncée à Kherson et dans la région de Kherson.

  • Украина: Минобороны РФ опубликовало очередной отчет по "спецоперации" в Украине

    Imprimer

    Министерство обороны РФ утром 22 апреля представило отчет об успехах пророссийских сил и российской армии, ведущих войну против Украины. Напомним, что в РФ эту войну, продолжающуюся 58-й день, называют "военной спецоперацией".

    "В результате удара высокоточными ракетами большой дальности "Калибр" в районе железнодорожной станции Милиоративное уничтожено до батальона личного состава противника с вооружением и военной техникой. В течение ночи высокоточными ракетами воздушного базирования ВКС России нанесены удары по трем украинским военным объектам. В районе населенного пункта Новосёлка уничтожен украинский зенитный ракетный комплекс "С-300". В районе Александровки нанесено поражение командному пункту и району сосредоточения живой силы и украинской военной техники. Уничтожено до 80 националистов, а также 23 единицы бронетехники и автомобилей. Кроме того, высокоточной ракетой "воздух-воздух" сбит украинский беспилотный летательный аппарат. Оперативно-тактической авиацией ВКС России поражены 58 военных объектов Украины. Среди них: четыре пункта управления, три топливных хранилища, а также 51 район сосредоточения живой силы и украинской военной техники. Ракетными войсками и артиллерией в течение ночи выполнено 1285 огневых задач. Уничтожены: девять складов горючего, 37 пунктов управления. Нанесено поражение 1221-му опорному пункту, местам скопления живой силы и военной техники противника. Российскими средствами противовоздушной обороны уничтожено семь украинских беспилотных летательных аппаратов в районах населенных пунктов Старомайорское, Ясиноватая, Старомихайловка и Калиновка Донецкой Народной Республики, а также Александровка и Токарево Херсонской области. Кроме того, в районе населенного пункта Донецкое расчётом зенитного ракетного комплекса "Бук-М3" сбита в воздухе украинская тактическая ракета "Точка-У"", – заявляет минобороны РФ.

    ВС РФ взяли под контроль крупный арсенал ВСУ
    ВС РФ взяли под контроль арсенал ВСУ в Харьковской области с тысячами тонн боеприпасов. Об этом сообщили в Минобороны РФ.

    В ведомстве добавили, что взяли под контроль арсенал площадью несколько 100 га и складами с тысячами тонн боеприпасов в Харьковской области.  В нем ВСУ бросили большое количество боеприпасов к ствольной артиллерии, минометам и систем залпового огня, а также вооружения ПВО. 

    На складах арсенала хранятся боеприпасы к системам залпового огня с кассетными боевыми частями. Видео.

    Отметим, что в отчете минобороны РФ Мариуполь сегодня не упоминается.

    "Всего с начала проведения специальной военной операции уничтожены: 140 самолетов, 
    106 вертолетов, 
    520 беспилотных летательных аппаратов, 
    257 зенитных ракетных комплексов, 
    2448 танков и других боевых бронированных машин, 
    271 установка реактивных систем залпового огня, 
    1062 орудия полевой артиллерии и миномета, 
    2289 единиц специальной военной автомобильной техники", – сказано в тексте официального заявления минобороны РФ.