Missile anti-aérien Buk-M2

  • Украина: Минобороны РФ опубликовало очередной отчет по "спецоперации" в Украине

    Imprimer

    Министерство обороны РФ утром 22 апреля представило отчет об успехах пророссийских сил и российской армии, ведущих войну против Украины. Напомним, что в РФ эту войну, продолжающуюся 58-й день, называют "военной спецоперацией".

    "В результате удара высокоточными ракетами большой дальности "Калибр" в районе железнодорожной станции Милиоративное уничтожено до батальона личного состава противника с вооружением и военной техникой. В течение ночи высокоточными ракетами воздушного базирования ВКС России нанесены удары по трем украинским военным объектам. В районе населенного пункта Новосёлка уничтожен украинский зенитный ракетный комплекс "С-300". В районе Александровки нанесено поражение командному пункту и району сосредоточения живой силы и украинской военной техники. Уничтожено до 80 националистов, а также 23 единицы бронетехники и автомобилей. Кроме того, высокоточной ракетой "воздух-воздух" сбит украинский беспилотный летательный аппарат. Оперативно-тактической авиацией ВКС России поражены 58 военных объектов Украины. Среди них: четыре пункта управления, три топливных хранилища, а также 51 район сосредоточения живой силы и украинской военной техники. Ракетными войсками и артиллерией в течение ночи выполнено 1285 огневых задач. Уничтожены: девять складов горючего, 37 пунктов управления. Нанесено поражение 1221-му опорному пункту, местам скопления живой силы и военной техники противника. Российскими средствами противовоздушной обороны уничтожено семь украинских беспилотных летательных аппаратов в районах населенных пунктов Старомайорское, Ясиноватая, Старомихайловка и Калиновка Донецкой Народной Республики, а также Александровка и Токарево Херсонской области. Кроме того, в районе населенного пункта Донецкое расчётом зенитного ракетного комплекса "Бук-М3" сбита в воздухе украинская тактическая ракета "Точка-У"", – заявляет минобороны РФ.

    ВС РФ взяли под контроль крупный арсенал ВСУ
    ВС РФ взяли под контроль арсенал ВСУ в Харьковской области с тысячами тонн боеприпасов. Об этом сообщили в Минобороны РФ.

    В ведомстве добавили, что взяли под контроль арсенал площадью несколько 100 га и складами с тысячами тонн боеприпасов в Харьковской области.  В нем ВСУ бросили большое количество боеприпасов к ствольной артиллерии, минометам и систем залпового огня, а также вооружения ПВО. 

    На складах арсенала хранятся боеприпасы к системам залпового огня с кассетными боевыми частями. Видео.

    Отметим, что в отчете минобороны РФ Мариуполь сегодня не упоминается.

    "Всего с начала проведения специальной военной операции уничтожены: 140 самолетов, 
    106 вертолетов, 
    520 беспилотных летательных аппаратов, 
    257 зенитных ракетных комплексов, 
    2448 танков и других боевых бронированных машин, 
    271 установка реактивных систем залпового огня, 
    1062 орудия полевой артиллерии и миномета, 
    2289 единиц специальной военной автомобильной техники", – сказано в тексте официального заявления минобороны РФ.

  • Ukraine : Communiqué du Ministère de la défense russe concernant le 58e jour de "l'opération spéciale" en Ukraine

    Imprimer

    Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a présenté, le 22 avril,  un rapport sur les résultats des forces pro-russes et de l'armée russe en guerre contre l'Ukraine. Rappelons qu'en Fédération de Russie cette guerre, qui se poursuit depuis 58  jours, est qualifiée d'"opération militaire spéciale".

    Quatre postes de commandement, trois dépôts de carburant, ainsi que 51 zones de concentration de personnel et de matériel militaires ukrainiens. Les troupes de missiles et l'artillerie ont effectué 1285 missions de tir pendant la nuit. Elles ont détruit neuf dépôts de carburant, 37 postes de commandement. 1221 positions fortifiées, lieux de concentration de personnel et d'équipements militaires de l'ennemi ont été frappés. Les systèmes de défense aérienne russes ont détruit sept véhicules aériens sans pilote ukrainiens dans les secteurs des localités de Staromayorskoye, Yasinovataya, Staromikhaylovka et Kalinovka de la République populaire de Donetsk, ainsi qu'Aleksandrovka et Tokarevo dans la région de Kherson. En outre, dans la zone de la localité de Donetsk, les serveurs du système de missiles anti-aériens Buk-M3 ont abattu un missile tactique ukrainien "Tochka-U" ", a déclaré le ministère russe de la Défense.

    L'armée russe prend le contrôle d'un important dépôts de munitions près de Kharkiv
    Les Forces armées de la Fédération de Russie ont pris le contrôle de l'arsenal des Forces armées ukrainiennes dans la région de Kharkiv avec des milliers de tonnes de munitions. 

    Le ministère de la défense russe a déclaré que l'armée russe avait pris le contrôle d'un arsenal d'une superficie de plusieurs centaines d'hectares et d'entrepôts contenant des milliers de tonnes de munitions dans la région de Kharkiv. Il a ajouté que les forces armées ukrainiennes avaient laissé une grande quantité de munitions pour l'artillerie, les mortiers et les systèmes de lance-roquettes multiples, ainsi que des armes de défense aérienne. 

    Les entrepôts de l'arsenal stockent des munitions pour des systèmes de lance-roquettes multiples à ogives en grappe. Vidéo.

    Il convient de noter que dans le rapport du ministère de la Défense de la Fédération de Russie, Marioupol n'a pas été mentionné aujourd'hui.

    "Au total, depuis le début de l'opération militaire spéciale, ont été détruits : 
    140 avions, 
    106 hélicoptères, 
    520 véhicules aériens sans pilote, 
    257 systèmes de missiles antiaériens, 
    2448 chars et autres véhicules blindés de combat, 
    271 installations de systèmes de lancement de roquettes multiples, 
    1062 canons d'artillerie et mortiers de campagne, 
    2289 véhicules militaires spéciaux », indique le communiqué officiel du ministère russe de la Défense.

  • Syrie : Le porte-parole du commandement russe affirme que les défenses aériennes syriennes ont repoussé un nouveau raid aérien israélien

    Imprimer

    contre-amiral Vadim Kulit.jpegDans la soirée du 25 juillet, le chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes en République arabe syrienne, le contre-amiral Vadim Kulit (photo), a déclaré que dimanche matin, les défenses aériennes syriennes avaient repoussé avec succès un nouveau raid de l'armée de l'air israélienne. .

    « De 5 h 40 à 5 h 54 le 25 juillet, deux chasseurs tactiques F-16 de l'armée de l'air israélienne, sans entrer dans l'espace aérien de la République arabe syrienne, en provenance du sud-ouest, ont frappé avec deux missiles guidés aéroportés des cibles dans le village de la province de Sayyidah Zainab à Damas », a déclaré Kulit. Selon lui, les deux missiles ont été abattus à l'aide des complexes Buk-M2E de fabrication russe, qui sont en service au sein de la défense aérienne de l'armée syrienne.

    Les autorités israéliennes n'ont pas commenté cette déclaration.

    Il s'agit de la troisième déclaration de ce type sur les succès du système de défense aérienne syrien, faite par le contre-amiral Vadim Kulit au cours des deux dernières semaines. Il a affirmé que dans la soirée du 19 juillet, sept des huit missiles guidés tirés par des avions israéliens sur des cibles au sud-est d'Alep ont été interceptés par des complexes Pantsir-S et Buk-M2 de fabrication russe. Et plus tard, il a affirmé que les complexes Buk-M2E de l'armée syrienne avaient détruit tous les (quatre) missiles guidés tirés dans la nuit du 22 juillet par deux chasseurs F-16 israéliens sur des cibles dans la province syrienne de Homs.

    La fiabilité des déclarations du représentant du commandement russe est extrêmement douteuse. Lui, comme l'armée syrienne, prétend avoir intercepté tous ou presque tous les missiles israéliens, mais il s'est avéré plus tard que toutes les cibles avaient été touchées.

    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a rapporté que dans la nuit du 22 juillet, dans la zone de l'aéroport militaire d'Al-Dabaa et dans la zone de Qousseir à l'ouest de la province de Homs, l'armée de l'air israélienne avait détruit des dépôts d'armes et de munitions du Hezbollah libanais, ainsi que des bastions et des installations du Hezbollah dans l'est de la province de Homs. L'OSDH a également fait état de morts et de blessés. Le fait que des cibles ont été touchées a été confirmé par des images satellites.

    Et l'OSDH a également rapporté que tard dans la soirée du 19 juillet, à la suite d'une attaque de l'armée de l'air israélienne contre des dépôts d'armes iraniens dans la province d'Alep au nord de la Syrie, cinq combattants (deux Syriens et trois étrangers) avaient été tués.

    L'OSDH n'a pas signalé de tentative d'attaque le 25 juillet.

    Selon l'OSDH, depuis le début de 2021 seulement, Israël a mené 14 attaques en Syrie, détruisant plus de 40 cibles et tuant près de 100 personnes.

     

  • Syrie : Bombardements israéliens sur la région de Damas

    Imprimer

    La défense aérienne syrienne est entrée en action à 22H16 dans le ciel de Damas pour tenter de repousser une attaque de l'armée de l'air israélienne. L'aviation israélienne a frappé des cibles militaires  iraniennes au sud de Damas. L'attaque a été menée par des F-16 qui ont tiré leurs missiles des hauteurs du Golan sur la zone de l'aéroport international de Damas et le village de Gizlania. L'armée syrienne a riposté, utilisant les systèmes de défense aérienne Pantsir-S et Buk-M2 fournis par la Russie pour repousser l'attaque.

    Le raid israélien pourrait être en représailles à l'attaque du navire Helios Ray appartenant à une société israélienne ds le Golfe d'Oman. Israël a attaqué l'Iran d'être responsable de cette attaque à l'aide de mines magnétiques. 

    Dans la soirée du 28 février, une réunion d'urgence avait eu lieu avec la participation du Premier ministre Benjamin Netanyahu, du ministre de la Défense Beni Gantz et du chef d'état-major général Aviv Kohavi et d'autres hauts responsables de la sécurité.

    Plus tôt, une source israélienne de haut niveau avait déclaré que l'État juif ne pouvait pas laisser sans réponse l'attaque contre le navire israélien. L'attaque, attribuée au Corps des gardiens de la révolution islamique, est considérée en Israël comme un franchissement de la «ligne rouge» par l'Iran.

     Cinq explosions ont été entendues, dont une dans la direction de l'aéroport international de Damas et de ses environs. La force al-Quds, la force spéciale du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique d'Iran est installée dans cette région. La zone sud de Damas, qui s'étend de la région d'Aqraba à l'aéroport international de Damas en passant par Sayyida Zainab, est sous le contrôle de la force al-Quds et de la milice libanaise Hezbollah. 

    Une cible située dans le secteur du sanctuaire chiite de  Sayyida Zainab situé dans la banlieue de Damas et gardé par des milices pro-iraniennes aurait également été pris pour cible. L'Observatoire Syrien pour les Droits de l'Homme (OSDH) a confirmé que l'armée de l'air israélienne avait attaqué des militants pro-iraniens et des cibles du Hezbollah dans la région de Sayyida Zainab, au sud de Damas.

    Le vol Istanbul-Amman de Turkish Airlines a fait demi-tour en raison des tensions dans le ciel syrien.
    EvV0DhQWQAAYDnU.png