Miranshah (Balouchistan)

  • Pakistan : 11 membres de l'Etat islamique tués par la police

    Imprimer

    Le Pakistan a déclaré que 11 militants de l'État islamique avaient été tués lors d'un raid de la police dans la province agitée du sud-ouest du Baloutchistan. Le raid a eu lieu avant l'aube, mardi 31 août 2021. Les jihadistes ont opposé une vive résistance, déclenchant une fusillade au cours de laquelle 11 membres de l'Etat islamique ont été tués, a annoncé la police.

    Les unités, agissaient sur la base de renseignements. Le raid a eu lieu dans le district de Mastung, où des militants de l'Etat islamique avaient récemment tué deux policiers. La police a déclaré que des ceintures suicide, des grenades à main et des fusils d'assaut ont été récupérés lors du raid.

    Le département antiterroriste n'a encore fourni aucun autre détail sur la nationalité des jihadistes tués. La police antiterroriste est une branche spéciale de la police qui combat les groupes jihadistes.

    Quetta est la capitale de la province du Baloutchistan où l'Etat islamique y a revendiqué plusieurs attaques ces dernières années. L'Etat islamique est établi au Pakistan et en Afghanistan voisin.

    Le Baloutchistan est également le théâtre d'une insurrection  menée par des groupes séparatistes baloutches, qui ont également ciblé des travailleurs non baloutches. Cependant, contrairement à Daech, ils n'ont pas d'antécédents d'attaques contre la communauté chiite minoritaire.
    sxr6swff.jpeg
    Tirs de roquettes au Balouchistan - peut être en provenance de l'Afghanistan
    Des sources pakistanaises ont signalé que des roquettes avaient atterri près de l'école publique FC et du complexe judiciaire à Miranshah, dans le Waziristan du Nord. Aucune victime n'a été signalée pour le moment. La zone est à environ 17 km de la frontière afghane.