MFO - Multilateral Force and Observers

  • Egypte : Sept observateurs de l'ONU tués dans le crash d'un hélicoptère dans le Sinaï

    Imprimer

    Sept membres de la Force multinationale d'observateurs dans le Sinaï égyptien, dont cinq Américains et un Français, ont perdu la vie jeudi dans le crash de leur hélicoptère, a indiqué à l'AFP une source israélienne. Le militaire français a été identifié comme étant le lieutenant-colonel Sébastien Botta (photo).

    "Il y a eu sept morts, dont 5 Américains, un Français et un Tchèque", tous membres de force multinationale chargée de surveiller la paix entre Israël et l'Egypte, a précisé cette source, Israël étant un des pays fondateurs de cette mission indépendante qui n'est pas liée à l'ONU. La source israélienne n'a pas précisé les causes du crash.

    De son côté, l'armée israélienne a offert l'aide d'une unité d'élite, l'unité de sauvetage 669 de l'armée de l'air israélienne, afin de secourir les "blessés" sur place, a dit à l'AFP son porte-parole, Jonathan Conricus, sans fournir aucune autre précision.

    L'hélicoptère de l'armée israélienne, qui avait atterri du côté israélien de la frontière, près de Timna, était censé évacuer les victimes vers l'hôpital Soroka de Beersheva, mais on a appris plus tard que l'évacuation avait été annulée. Les médecins présents sur place ont confirmé la mort de sept passagers sur le site de l'accident. Les autres passagers ont subi des blessures mineures qui n'ont pas nécessité d'hospitalisation.

    "Nous enquêtons de manière active sur l'incident impliquant un de nos hélicoptères", a déclaré à l'AFP depuis Le Caire, en Egypte, Brad Lynch, un haut responsable de cette force, sans autre détail.

    MFO - Multilateral Force and Observers
    Les annexes du traité de paix israélo-égyptien de 1979 prévoient la démilitarisation du Sinaï, où est déployée depuis le début des années 1980 cette force multinationale (MFO - Multilateral Force and Observers) qui est garante de l'accord.

    Elle compte actuellement un peu plus de 1.100 soldats de différentes nationalités déployés dans le Sinaï égyptien, où sévissent aujourd'hui différents groupes armés dont une branche locale de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI).