Mercenaires syriens pro-turcs en Afghanistan

  • Afghanistan : La Turquie envisagerait d'envoyer des mercenaires syriens dans le pays

    Imprimer

    La Turquie se prépare à déployer des rebelles syriens pro-turcs en Afghanistan, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) le 6 juillet 2021.

    Selon l'OSDH, la Turquie s'est déjà mise d'accord avec les dirigeants de ses factions rebelles syriennes sur le processus de déploiement.

    Les services secrets turcs superviseront le déploiement et sélectionneront les militants qui seront envoyés en Afghanistan. Les militants, à qui on promet un salaire mensuel de 2 000 à 3 000 dollars, seront déployés dans la capitale Kaboul où ils devraient sécuriser l'aéroport international Hamid Karzai et les principaux bâtiments gouvernementaux.

    Le mois dernier, les États-Unis, dont les propres troupes devraient quitter l'Afghanistan avant le 11 septembre, ont révélé que la Turquie maintiendrait des forces à Kaboul principalement pour sécuriser l'aéroport.

    « Les services de renseignement turcs s'efforceront de recruter ces mercenaires dans des sociétés de sécurité turques avec des contrats officiels et de les y envoyer officiellement… La partie turque veut jouer sur les lois internationales en enregistrant ces mercenaires au sein des sociétés de sécurité et en légitimant leur présence à Kaboul afin de préserver son image », lit-on dans le rapport de l'OSDH.

    Dans le passé, la Turquie a déployé des milliers de militants syriens en Libye et en Azerbaïdjan pour soutenir ses alliés et défendre ses propres intérêts. Dans les deux cas, Ankara a gardé le déploiement secret autant qu'elle le pouvait.

    Si la décision était finalisée par Ankara, des militants syriens pourraient être envoyés en Afghanistan dès septembre prochain, selon l'OSDH.

    La Turquie semble se diriger vers une aventure militaire en Afghanistan. Les talibans ont déjà mis en garde Ankara contre le maintien de troupes dans le pays après le 11 septembre.