Melilla

  • Espagne : 150 migrants tentent de passer en force la frontière à Melilla

    Imprimer

    Environ 150 migrants ont tenté de passer en force mardi la haute clôture séparant l'enclave espagnole de Melilla du nord du Maroc et 87 ont réussi à la franchir, ont indiqué les autorités espagnoles.
     
    L'incident s'est produit juste avant l'aube. "87 d'entre eux" ont réussi à entrer en Espagne malgré l'intervention des forces de l'ordre marocaines et espagnoles, a déclaré un porte-parole de la préfecture de Melilla.
     
    Cette tentative de franchissement de la clôture est la plus importante depuis le 20 août, lorsque quelque 300 personnes avaient tenté de passer en force la frontière. Une trentaine de migrants seulement y étaient parvenus et un autre était mort lors de la tentative.
     
    Selon le porte-parole de la préfecture, neuf migrants ont été blessés mardi en voulant passer la clôture et ont été transférés à l'hôpital. Les autres ont été enregistrés dans un centre d'accueil pour migrants. 
     
    Depuis le 1er janvier, 60 migrants ont réussi à franchir illégalement la frontière à Melilla, tandis que 70 autres ont réussi à entrer à Ceuta, autre enclave espagnole située dans le nord du Maroc, d'après les chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur. 
     
    Melilla et Ceuta possèdent les seules frontières terrestres de l'Union européenne avec l'Afrique.
     
    Elles sont des points d'entrée privilégiés pour les migrants africains en Europe, qui s'y rendent soit en escaladant la clôture frontalière soit en nageant le long de la côte.  Les postes frontières entre le Maroc et les deux enclaves sont fermés depuis le début de la pandémie en mars.

  • Espagne : La police démantèle une cellule terroriste avec la collaboration du Maroc

    Imprimer

    Des agents de la police nationale ont procédé à l’arrestation de deux individus au préside de Melilla et à la ville de Mogan (Las Palmas de Grande Canarie), pour leur «appartenance présumée à une organisation terroriste de recrutement et d’endoctrinement à des fins terroristes», indique la police espagnole dans un communiqué.

    Cette opération, précise la même source, a été réalisée grâce à la collaboration de la Direction générale de la Surveillance du Territoire (DGST) du royaume du Maroc et de Europol, et ce dans le cadre de l’engagement de la police espagnole dans la lutte contre la menace globale que représente le terrorisme djihadiste, souligne la même source.

    L’enquête sur cette affaire a commencé lorsque les experts de la lutte antiterroriste ont détecté la présence d’une structure terroriste ayant des ramifications dans différents pays, fait noter la police espagnole, précisant que la cellule «était idéologiquement liée à l’organisation terroriste d’Al-Qaïda, dont le but ultime est d’imposer un califat islamique par le biais du djihad combattant».

    Selon les résultats de l’enquête, les deux individus s’identifiaient à l’organisation terroriste dans le cadre d’une même stratégie d’action et respectaient les règles internes imposées dans ce sens.

    La cellule démantelée s’occupait également de l’endoctrinement de femmes présentant des indicateurs de vulnérabilité, ayant peu de formation religieuse, facilement manipulables et influençables, fait observer la police espagnole.

    Deux perquisitions ont été effectuées au domicile des détenus, où les enquêteurs ont saisi de nombreux équipements électroniques, des téléphones et des documents, qui sont en cours d’analyse par les services compétents, conclut la même source.

  • Espagne : 700 migrants franchissent la clôture frontalière à Ceuta, des violences

    Imprimer

    Frontlive-Chrono du jeudi 26 juillet 2018

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    • Emirats Arabes Unis (EAU): Les Houthis affirment avoir attaqué l’aéroport d’Abu Dhabi à l’aide d’un drone – Abonnés
    • Espagne : 700 migrants franchissent la clôture frontalière à Ceuta, des violences – Lecture libre
    • Gaza: Escalade des violences entre Gaza et Israël – Abonnés
    • Irak : Attaques dans la province de Diyala ; 18 morts en Irak le mercredi 25 juillet 2018 – Abonnés
    • Irak : le procès d’un Français accusé d’avoir rejoint l’EI reporté – Abonnés
    • Syrie: le drapeau syrien hissé à la lisière du Golan occupé par Israël – Abonnés
    • Turquie: L’Armée neutralise 12 membres du PKK – Abonnés