Massalata

  • Niger : Enlèvement d'un missionnaire américain

    Imprimer

    L'ambassade des États-Unis à Niamey a confirmé, mardi en fin de journée, l'enlèvement d'un ressortissant américain, dans la nuit de lundi à mardi, à Massalata, une localité au sud du Niger, près de la frontière nigériane.

    "L’ambassade des États-Unis à Niamey est au courant de l’enlèvement d’un citoyen américain à Massalata, Birni N’Konni, Niger, a indiqué l'ambassade américaine dans un communiqué publié mardi soir et consulté par l'agence Anadolu.

    "Le gouvernement américain exprime sa solidarité la plus sincère avec la victime et sa famille", a ajouté la même source appelant à"la libération immédiate et en toute sécurité de la victime".

    Toutefois, le communiqué ne donne aucune précision sur les conditions de l'enlèvement et l'identité du ressortissant enlevé.

    Selon des médias locaux nigériens, qui ont rapporté l'information très tôt mardi, l'Américain enlevé s'appelle Philippe Nathan Walthan, membre d'une famille des missionnaires américains basée depuis plusieurs années dans la localité de Massalata. Son père habite au Niger depuis quasi 30 ans.

    Cette localité est située dans le département de Konni, près de la frontière nigériane où sévissent depuis des années des groupes armés qui procèdent à des enlèvements pour réclamer des rançons.

    En octobre 2016, un autre Américain a été enlevé par des hommes armés non identifiés dans la région de Tahoua, dans le centre du Niger. L'enlèvement de cet américain a été imputé aux groupes terroristes opérant dans le Nord du Mali, dont la région de Tahoua est limitrophe.

    L'otage libéré
    L'otage américain sera libéré le 31 octobre par des hommes du Seal Team six de la marine américaine.