Maryam Taha Thompson (espionne du Hezbollah)

  • Etats-Unis : Une espionne du Hezbollah au sein du Pentagone

    Imprimer

    Le département américain de la Défense a révélé qu'une ancienne traductrice du Pentagone avait avoué son implication dans la transmission d'informations de défense top secrètes au Hezbollah libanais.

    Selon la justice américaine, l'ancienne traductrice de 63 ans, Maryam Taha Thompson, avait envoyé des informations dangereuses et confidentielles au Hezbollah après que le général du Corps des gardiens de la révolution islamique d'Iran (CGRI), Qassem Soleimani, ait été tué il y a plus d'un an par une frappe américaine près de l'aéroport de Bagdad.
    Thompson était autorisée à accéder à des informations top-secrètes car elle était accréditée pour cela, travaillant dans une unité des forces spéciales en Irak de la mi-décembre 2019 jusqu'à la date de son arrestation en 2020.

    Les enquêtes ont révélé que la traductrice était entrée en relation avec un citoyen libanais via Facebook par l'intermédiaire de sa famille, car elle avait initialement affirmé qu'un de ses proches travaillait au ministère libanais de l'Intérieur et qu'il avait des liens avec le Hezbollah.

    Le citoyen libanais lui avait proposer de l'épouser avant de lui demander des informations confidentielles sur les personnes impliquées dans la fourniture d'informations menant à l'assassinat de  Qassem Soleimani.

    La traductrice a confirmé qu'elle savait très bien que le Hezbollah voulait ces informations, mais elle craignait que si elle ne les fournissait pas, son correspondant pourrait renoncer à l'épouser..

    Maryam Taha Thompson a reconnu que les dirigeants du Hezbollah s'étaient déclarés satisfaits des informations fournies et que la personne qu'elle avait rencontrée via Facebook lui avait  promis de lui faire rencontrer un responsable militaire du parti chiite libanais.

    Selon le ministère américain de la Justice, l'ancienne traductrice a fourni des informations graves dangereuses pour la vie des Américains et de leurs collaborateurs en Irak. Mary Taha Thompson  aurait révélé " les identités d'au moins 10 agents actifs, et  des informations sur 20 installations des Etats-Unis en plus des tactiques et techniques et de multiples procédures " 

    L'ancienne traductrice encourt  la réclusion à perpétuité. Elle doit être jugée en juin 2021 pour avoir fourni des informations de défense nationale à un gouvernement étranger.

    Les États-Unis classent le Hezbollah comme une organisation terroriste et punissent tous les individus, institutions ou organes qui sont en relation avec lui..

    Le parti a été impliqué dans un certain nombre d'opérations de piratage et d'espionnage dans un certain nombre de pays, mais l'incident de pénétration du Pentagone par un employé y est considéré comme le plus dangereux.