Martakert

  • Nagorny-Karabakh : Les Arméniens du Haut Karabakh affirment avoir repoussé une attaque de nuit sur la ligne de front

    Imprimer

    L'armée de défense de la République du Haut-Karabakh a annoncé dimanche qu'elle repoussait une attaque nocturne des forces armées azerbaïdjanaises dans le secteur Avetaranots-Skhnakh.
    "Les forces armées azerbaïdjanaises, en utilisant une dizaine de pièces d'équipement, ont tenté d'avancer dans le secteur Avetaranots-Skhnakh. Cependant, suite aux actions de l'armée de défense, les forces ennemies ont été repoussées, elles ont subi de lourdes pertes", indique le message publié sur la page Facebook de l'armée du Karabakh .

    Les combats se sont poursuivis toute la nuit dans les directions sud-ouest, sud-est et nord des lignes de front.

    Le communiqué des forces arméniennes poursuit : «Parallèlement aux hostilités, l'ennemi a continué de frapper des colonies pacifiques. En particulier, les villes de Martuni, Shushi et le village de Karin Tak ont ​​été victimes de tirs de roquettes et d'artillerie".

    Selon l'Armée de défense, (Arméniens) le matin du 1er novembre, les forces armées azerbaïdjanaises ont repris leurs actions offensives, lançant simultanément des frappes de missiles sur des colonies pacifiques. "L'armée de défense contrôle totalement la situation sur toute la longueur de la ligne de front, suit les mouvements des forces armées azerbaïdjanaises et effectue des frappes ponctuelles", indique le message.

    Communiqués de la soirée du 1er novembre : Stabilité sur le front et poursuite des destructions de part et d'autre 
    Dimanche soir, des représentants des ministères de la Défense de l'Azerbaïdjan et de la République non reconnue du Haut-Karabakh (NKR) ont annoncé des tentatives d'attaque de part et d'autre dans la zone de conflit et parlé de pertes en matériel.

    Ainsi, le ministère de la Défense de l'Azerbaïdjan a noté que l'armée azerbaïdjanaise a détruit deux MLRS "Grad" (lance-roquettes multiples) des forces armées arméniennes à la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, tandis que le département militaire arménien affirme qu'il mène des batailles défensives et une contre-offensive.

    "Deux BM-21 "Grad" RSF ont été détruits, ce qui a exposé les positions de nos unités dans le secteur de Zangilan de la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan," a déclaré le service de presse du département militaire arménien.

    Le ministère de la Défense de la République non reconnue du Haut-Karabakh a également rapporté des affrontements sur la ligne de contact au cours de la journée.

    "En ce moment, les batailles se poursuivent dans certains secteurs. Il s'agit, de la part de l'Azerbaïdjan, de tentatives d'offensive, tandis que nous menons des batailles défensives et des contre-offensives", a déclaré le chef du département de l'information et des relations publiques du ministre de la défense du Haut Karabakh, le colonel Suren Sarumyan.

    Dans le même temps, le Service d'État pour les situations d'urgence de la République non reconnue du Haut-Karabakh a accusé les forces armées azerbaïdjanaises de lancer des missiles et de procéder à des frappes aériennes sur les villes de Martuni, Chouchi et Martakert.

    "Aujourd'hui, l'Azerbaïdjan a continué à bombarder les localités de l'Artsakh (Haut Karabakh). La ville de Martuni et les villages environnants ont été soumis à des bombardements aériens. Il n'y a pas de victimes", indique le service sur sa page Facebook.

    Il est à noter qu'à midi, la ville de Chouchi a subi des tirs de roquettes Grad et Smerch. Selon le ministère, une ancienne mosquée persane, Gohar Agha, a notamment été endommagée.

    Vidéo Wargonzo (russe):

    Vidéo - côté azerbaïdjanais
    Destruction de camions arméniens transportant des munitions:

  • Nagorny-Karabakh : Poursuite des duels d'artillerie et des combats sur les lignes de front

    Imprimer

    Une situation stable et tendue persiste sur la ligne de contact au Karabakh, les duels d'artillerie et les escarmouches se poursuivent dans certaines régions, a déclaré l'Armée de défense de la République du Haut-Karabakh (NKR) , a rapporté RIA Novosti.

    "La situation relativement stable et tendue dans la zone du conflit Artsakh-Azerbaïdjan reste inchangée. Les batailles d'artillerie et les escarmouches se sont poursuivies dans certaines régions. Dans la soirée, violant à nouveau de manière flagrante les normes du droit international humanitaire, les forces ennemies ont tiré sur Askeran et, à minuit, elles ont de nouveau frappé Martouni." , - dit le message.
    "Des batailles locales sont actuellement observées dans toutes les directions, une opération est en cours pour rechercher et détruire les groupes de sabotage."

    Selon le Service d’État pour les situations d’urgence du Haut-Karabakh , un certain nombre de villages de la région de Martouni, dont Karmir Shuka, sont soumis à des attaques aux Lance Roquettes Multiples "Smerch" ("Tornade" en russe). La ville de Martakert a été bombardée par des lanceurs de missiles Grad au cours de la nuit.