Manpad QW-1 Vanguard (Chinois)

  • Hezbollah : La Russie aurait livré des Manpad au Hezbollah

    Imprimer

    Manpad 2.jpg

    Le 4 décembre, la télévision libanaise al-Manar a diffusé des images montrant des combattants du Hezbollah armés de systèmes de défense aérienne portables (MANPAD). La vidéo a été diffusée dans le cadre de «Les secrets de la deuxième libération», une série documentant les batailles du Hezbollah contre les groupes terroristes en Syrie.

    Les médias et les «experts» de Severeal ont affirmé que le MANPAD aux mains du Hezbollah, si on en croit les images diffusées dans le film, était un 9K333 Verba, un système de défense aérienne portable russe, à la pointe de la technologie . En 2017, la Russie a équipé ses troupes en Syrie de MANPAD Verba pour faire face à la menace des mini drones armés. Cependant, le système n'a pas été exporté vers l'armée arabe syrienne. L'Arménie est le seul client connu du système Verba.

    En fait, les MANPAD vus avec des combattants du Hezbollah dont les images ont été diffusées par al-Manar semblent être le 9K310 Igla-1, un missile anti-aérien portable produit par l'Union soviétique dans les années 1980. Le Hezbollah a probablement reçu ce système en Syrie.

    L'Igla-1 du Hezbollah était équipé d'un viseur thermique qui ressemble à ceux du 9K333 Verba. Cependant, la conception du viseur est différente de celle du 1PN97M «Maugli-2M» utilisé sur le système Verba original. Le viseur thermique du Hezbollah est plus grand et de forme ronde, comme les viseurs RU9G RU120G de fabrication iranienne.

    Un autre MANPAD qui a été vu avec les combattants du Hezbollah dans la série d'al-Manar est le Misagh-2, une copie iranienne du QW-1 Vanguard chinois. Les MANPADs étaient également équipés d'un viseur thermique.

    La possession de MANPAD par le Hezbollah est un secret de polichinelle. Israël estime que le groupe libanais a développé ses capacités de défense aérienne ces dernières années en acquérant des systèmes à moyenne portée à la Syrie et à l'Iran.