Makarov

  • Украина: 30-й день войны. Обстрелы Харькова и Луганской области, в Рубежном и Попасной идут жестокие бои

    Imprimer

    В пятницу, 25 марта, по данным украинских властей, российская армия обстреливала населенные пункты Луганской области: Северодонецк, Рубежное, Лисичанск, Золотое, Щедрищево. Жертвами обстрелов стали три человека; еще семь получили ранения.

    В результате российского вторжения, как сообщают украинские СМИ, без электроэнергии остались более 95 тысяч жителей Луганщины. Обесточены 32 населенных пункта области: 12 частично и 20 полностью. Кроме того, без газоснабжения остаются 27 населенных пунктов: 22 полностью и 5 частично.

    В течение дня спасатели и пожарные ликвидировали возгорание в 10 жилых домах, в которые попали российские снаряды: четыре многоэтажки и шесть частных домов.

    В Рубежном и Попасной идут жестокие бои. Об этом сообщил председатель Луганской областной военно-гражданской администрации Сергей Гайдай.

    В Основенском районе Харькова российские военные обстреляли из артиллерии и "Градов" городскую поликлинику, где в это время выдавали гуманитарную помощь. Об этом сообщил глава областной госадминистрации Олег Синегубов. В результате обстрела погибли четыре человека. Еще трое были ранены.

    Российские войска обстреливают поселок Макаров, расположенный в 50 км от Киева. По поселку наносятся ракетные и артиллерийские удары.

    Вице-премьер Украины Ирина Верещук сообщила, что 25 марта из Мариуполя и Мелитополя по двум гуманитарным коридорам были эвакуированы или выехали сами более 7,3 тысяч человек.

    Штаб Военно-воздушных сил Украины заявил, что в пятницу, 25 марта, около 16.30 по местному времени, российская армия шестью ракетами ударила по штабу противовоздушной обороны ВВС Украины недалеко от Винницы. Председатель Донецкой областной военной администрации Павел Кириленко заявил, что ВСУ покинули город Волноваха, бои за который шли две недели, такого населенного пункта больше не существует – на его территории уничтожены большинство зданий и инфраструктуры. Мариуполь находится под контролем ВСУ.

    Военная спецоперация России на Украине будет выполнена до конца, заявил в пятницу, 25 марта, на брифинге в Москве первый заместитель начальника генерального штаба ВС РФ генерал-полковник Сергей Рудской. Он заявил, что "вооруженные силы России заблокировали Киев, Харьков, Чернигов, Сумы и Николаев, контролируют Херсонскую и большую часть Запорожской области".

    Рудской подчеркнул, что российская армия "не планировала" штурм окруженных украинских городов, однако допускает такую возможность.

  • Ukraine : 30ème jour de guerre. Bombardement de la région de Kharkiv et de Lougansk - de violents combats se déroulent à Rubizhne et Popasna.

    Imprimer

    Vendredi 25 mars, selon les autorités ukrainiennes, l'armée russe a bombardé les localités de la région de Louhansk : Severodonetsk, Rubizhne, Lysychansk, Zolote, Shchedrishchevo. Trois personnes ont été tuées lors des bombardements ; sept autres ont été blessés.

    Selon les médias ukrainiens, l'offensive russe a entraîné une coupure d'électricité à plus de 95 000 habitants de la région de Lougansk. 32 agglomérations de la région sont hors tension : 12 partiellement et 20 complètement. De plus, 27 localités restent sans approvisionnement en gaz : 22 complètement et 5 partiellement.

    Dans la journée, les secouristes et les pompiers ont éteint l'incendie de 10 immeubles résidentiels touchés par des obus russes : quatre immeubles de grande hauteur et six maisons privées.

    Il y a des combats féroces à Rubizhne et Popasna, selon le président de l'administration militaro-civile régionale de Louhansk, Sergei Gaidai.

    Dans le quartier Osnovensky de Kharkiv, l'armée russe a tiré à l'artillerie et des Grads sur la clinique de la ville, au moment où l'aide humanitaire était distribuée, selon le chef de l'administration publique régionale Oleg Sinegubov. Quatre personnes ont été tuées par les bombardements. Trois autres ont été blessés.

    Les troupes russes bombardent également le village de Makarov, situé à 50 km de Kiev. Le village subit des tirs de roquettes et d'artillerie.

    La vice-première ministre ukrainienne Irina Vereshchuk a déclaré que le 25 mars, plus de 7 300 personnes avaient été évacuées de Mariupol et Melitopol par deux couloirs humanitaires.

    Le quartier général de l'armée de l'air ukrainienne a déclaré que le vendredi 25 mars, vers 16h30, heure locale, l'armée russe a tiré six missiles sur le quartier général de la défense aérienne de l'armée de l'air ukrainienne près de Vinnitsa. 

    Le président de l'administration militaire régionale de Donetsk, Pavlo Kirilenko, a déclaré que les forces armées ukrainiennes avaient quitté la ville de Volnovakha, pour laquelle les combats duraient depuis deux semaines. La localité n'existe plus - la plupart des bâtiments et des infrastructures ont été détruits. 

    Les Forces armées ukrainiennes sont toujours présentes à Marioupol.

    L'opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine sera menée jusqu'au bout, a déclaré le colonel général Sergei Rudskoy, premier chef adjoint de l'état-major général des forces armées russes, lors d'un briefing à Moscou le vendredi 25 mars. Il a déclaré que "les forces armées de la Russie ont bloqué Kiev, Kharkiv, Tchernihiv, Soumy et Mikolaev, contrôlent Kherson et la majeure partie de la région de Zaporozhye". Rudskoï a ajouté que l'armée russe "n'avait pas l'intention" de prendre d'assaut les villes ukrainiennes encerclées, mais admet une telle possibilité.

  • Ukraine : 24e jour de la guerre. Bombardements dans les régions de Kiev et Louhansk 

    Imprimer

    Samedi 19 mars, l'armée russe a continué à bombarder de nombreuses localités ukrainiennes. À Rubizhne, dans la région de Lugansk, l'armée russe a tiré sur un immeuble résidentiel, tuant une femme et deux enfants.

    La situation dans la région de Kiev reste difficile, mais sous contrôle, a déclaré Oleksandr Pavlyuk, président de l'administration régionale de Kiev. 

    En raison de la montée des eaux de la rivière Irpen, les pontons que l'armée russe avait mis en place pour progresser le long de la rivière ont été démolis. L'armée russe tente de rétablir les pontons et de poursuivre ses opérations offensives.

    Lors d'affrontements près d'Irpin, deux volontaires venus de Géorgie pour combattre l'armée russe ont été tués.

    Lors d'une attaque au mortier contre le village de Makarov, dans la région de Kiev, sept personnes ont été tuées et cinq autres blessées.

    Les bombardements dans la région de Kiev ont détruit 20 infrastructures sociales. La plupart des destructions ont été enregistrées dans les régions de Buchansky, Brovarsky et Vyshgorod. 67 localités des districts de Buchansky, Vyshgorodsky, Brovarsky, Fastovsky restent sans approvisionnement en gaz. Il n'y a pas d'électricité dans 500 localités de la région.

    Le blocus de Marioupol par l'armée russe se poursuit. Les combats à Marioupol se déroulent au centre de la ville. Les autorités ukrainiennes tentent toujours d'organiser l'évacuation des civils. Le conseiller du chef de cabinet du président de l'Ukraine Oleksiy Arestovich a déclaré qu'il n'y avait plus de solution militaire à Marioupol. Selon lui, les forces armées ukrainiennes se battent durement au nord de Volnovakha, où elles sont attaquées par des forces ennemies supérieures. Il ne peut donc pas encore être question de débloquer Marioupol.

    A Mikolaev, où dans la nuit du 19 mars, les forces russes ont tiré sur la caserne, les décombres continuent d'être fouillés. Le bilan provisoire est de 80 morts et 57 blessés.

    Le 19 mars, 10 corridors humanitaires devaient être ouverts sur le territoire ukrainien. Il n'y a aucune information indiquant qu'ils ont fonctionné conformément aux accords, mais les médias ukrainiens rapportent que l'armée russe n'a pas autorisé les camions transportant des marchandises humanitaires à entrer dans la région de Kherson.

    Les médias russes rapportent que les forces armées ukrainiennes bombardent des localités dans les régions de Lougansk et de Donetsk ; Le ministère russe de la Défense affirme également que samedi soir, des unités russes "ont percé les défenses du bataillon Aidar et ont atteint la ligne Shakhterskoe-Novoukrainka. Le ministère russe de la Défense a également déclaré qu'un employé du département SBU pour les régions de Donetsk et Louhansk s'était rendu aux forces Russes.