Majdal Shams

  • Syrie : "Les forces de défense aérienne syriennes ont repoussé une attaque israélienne à Damas", affirme l'agence Sana

    Imprimer

    Dans la soirée du 20 juillet, des sources syriennes ont rapporté qu'un système de défense aérienne avait été activé dans la région de Damas. Des explosions ont effectivement été entendues dans les colonies israéliennes du Golan.
    L'agence d'État syrienne SANA a écrit que les forces de défense aérienne avaient repoussé «une agression israélienne» menée depuis la région de Majdal Shams.
    Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), des avions israéliens survolant le plateau du Golan, ont tiré cinq missiles sur des batteries de la défense aérienne syrienne, ainsi que sur des milices pro-iraniennes.
    La chaîne de télévision Halab Today, associée à l'opposition, a rapporté que l'une des cibles de l'attaque se trouvait à l'aéroport international de Damas, l'autre dans la ville de Kiswah, à 40 kilomètres de la frontière avec Israël. 
    Ali Haj Hussein.pngLa station de radio israélienne Kan Bet, citant une source syrienne,Ali Haj Hussein.jpeg a déclaré que cinq miliciens chiites pro-iraniens avaient été tués et sept soldats syriens blessés lors des attaques. Quatre spécialistes des missiles, entraînés en Chine, font partie des miliciens éliminés. Ali Haj Hussein (photo de gauche), un officier supérieur du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique d'Iran, et Ali Haj Hussein (photo de droite), un membre du Hezbollah, la milice chiite libanaise, font partie des victimes.
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a rapporté, peu après, que la défense aérienne syrienne n'avait pas réussi à abattre les missiles israéliens, bien que les antimissiles aient été tirés par trois batteries - Izrah, Soueid et Quneitra.
    Le groupe de surveillance Intel Air & Sea, qui suit les affrontements armés au Moyen-Orient, a rapporté que l'un des missiles de la défense aérienne syriens est tombé et a explosé en Jordanie.

    Lien permanent Catégories : Damas, Kiswah, Majdal Shams 0 commentaire