Mainok

  • Nigeria : L'armée de l'air nigeriane intercepte et détruit un convoi de l'Etat islamique (ISWAP)

    Imprimer

    Mardi 12 janvier, des hélicoptères d'attaque MI-35M de l'armée de l'air nigériane ont intercepté et décimé un convoi de camions de l'État islamique d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) dans la région de Mainok de l'État de Borno, au nord-est du Nigéria.
     
    Depuis sa livraison en décembre 2016, le MI-35M est devenu un élément important des missions d'escorte, d'intervention rapide et d'appui aérien rapproché dans le nord-est du bassin du lac Tchad.
     
    Les hélicoptères de combat, également connus sous le nom de SkyHawks, ont été déployés suite à des rapports de renseignement indiquant que des insurgés  se déplaçaient en camions sur l'axe Jakana-Mainok.
     
    L'Etat islamique a mené une série d'embuscades et d'attaques contre des civils et des militaires le long de cet axe.
     
    John Enenche, un général de division et porte-parole de la défense, a déclaré que le groupe de travail aérien avait envoyé les hélicoptères de combat pour atta le convoi de camions d'armes à feu et de véhicules logistiques.
     
    Il a ajouté que les hélicoptères avaient détruit trois des véhicules. Plusieurs des jihadistes ont été tués au cours de l'engagement, a ajouté Enenche.
     
    Dans la nuit du 19 décembre 2020, le MI-35M avait mené une mission d'interception similaire et détruit un convoi d'environ sept camions de jihadistesdans l'État de Borno.