MAGAV

  • Jérusalem : Un garde-frontière israélien gravement blessé par une voiture bélier à Kalandia

    Imprimer

    Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 octobre, dans la zone de Kalandia (sud de Ramallah), un habitant de Qalqilya de 22 ans, au volant d'une voiture, a percuté des gardes-frontières israéliens qui évacuaient des habitants de bâtiments illégaux.

    Les gardes-frontières ont ouvert le feu sur la voiture. Le conducteur a tenté de s'échapper, mais a finalement percuté un mur et a été arrêté.

    L'un des gardes-frontières a été gravement blessé par le véhicule blessé et transporté à l'hôpital Shaaretz Zedek de Jérusalem. Son état s'est dégradé au cours de la nuit.

    Le détenu a été conduit pour interrogatoire au service général de sécurité (SHABAK).

  • Cisjordanie : Opération spéciale à Burkin, un membre du Jihad islamique éliminé

    Imprimer

    FAgUEf5XsAAGkw3.jpegTôt jeudi matin 30 septembre 2021, lors d'une fusillade avec l'armée israélienne dans le village de Burkin (sud-ouest de Jénine), Alaa Nasser Zayud (photo), 22 ans, a été tué et deux autres Palestiniens blessés, rapporte l'agence palestinienne Maan .

    Le rapport indique que des dizaines de jeeps militaires et des dizaines de soldats des forces spéciales ont encerclé plusieurs maisons à Burkin et procédaient à l'arrestation de "terroristes présumés" lorsque les coups de feu ont éclaté.

    Selon Maan, le Palestinien tué était un militant des Brigades al-Quds, la branche militaire du Jihad islamique.

    L'armée israélienne n'a pas encore commenté cette information. Mais  le service de presse de la police des frontières (MAGAV). Le rapport du MAGAV a indiqué que des unités des forces spéciales des forces frontalières et de Tsahal (Sayeret Cherub) menaient une opération pour détenir des personnes suspectées de terrorisme à Burkin, lorsqu'on a tiré sur les militaires. La source de tir a été réduite au silence par des tirs de riposte. Aucun des Israéliens n'a été blessé. Une mitraillette artisanale "Carl Gustav" ("Carlo") a été retrouvée près du corps du "terroriste" mis hors de combat.
    Carlo.jpeg

    Rappelons que le 26 septembre à Burkin, ainsi que dans le village de Bidou (entre Ramallah et Jérusalem), plusieurs militants du Jihad islamique et du Hamas ont été éliminés. L'armée israélienne a expliqué qu'il s'agissait d'actions préventives pour empêcher une attaque terroriste. Les responsables du « Jihad islamique » ont annoncé leur intention de mener des « représailles » contre les Israéliens.

    1949050.jpegUne Palestinienne tuée à Jérusalem
    Une femme palestinienne âgée de 30 ans, armée d'un objet tranchant, a tenté d'attaquer des policiers dans la vieille ville de Jérusalem, près de la porte de la Chaîne. Elle a été tuée, selon la police.

    Le service de presse de la police israélienne a confirmé que vers 6h30, une habitante du village de Kabatiya (Autorité palestinienne), un couteau à la main, a tenté d'attaquer des policiers dans la vieille ville de Jérusalem. Les policiers ont ouvert le feu sur  la femme qui a été tuée sur le coup. Un artificier a été appelé sur place pour s'assurer que la femme décédée n'avait pas d'engins explosifs.

    FAgRUhOWQAIZ3qS.jpeg

  • Jérusalem : Tentative d'attaque au couteau, l'assaillant tué par la police israélienne

    Imprimer

     

    Un assaillant palestinien grièvement blessé vendredi 10 septembre 2021 par la police israélienne lors d'une tentative d'attaque au couteau dans la Vieille ville de Jérusalem est décédé, ont indiqué la police israélienne et l'hôpital dans lequel il avait été transféré.

    L'incident survient sur fond de tensions après l'évasion de six Palestiniens d'une prison israélienne en début de semaine, des groupes armés palestiniens appelant à une "journée de colère" en soutien aux prisonniers et les forces de sécurité israéliennes poursuivant leur vaste chasse à l'homme.

    1940275.jpegDans un communiqué, la police a fait état d'une "tentative d'attaque au couteau" survenue près de la porte des Lions, une des entrées de la Vieille ville de Jérusalem, secteur oriental et palestinien de la ville  annexé par Israël. "La police et des gardes-frontières (Magav) ont riposté en tirant" sur l'assaillant, un résident de 50 ans de Jérusalem-Est, a rapporté la police, précisant à l'AFP qu'il avait été grièvement blessé. Dans un communiqué, l'hôpital Hadassah Ar Tsofim dans lequel il avait été transféré a annoncé peu de temps après avoir constaté son décès. Selon l'agence officielle palestinienne Wafa, il s'agit de Hazem al-Joulani, un médecin de Jérusalem. Un policier israélien âgé de 19 ans a été légèrement blessé à l jambe par des éclats de balles lors de la tentative d'attaque, a rapporté la police, sans donner davantage de détails.

    Israël et la Cisjordanie ont été le théâtre à partir d'octobre 2015, et pendant plusieurs mois, d'attaques anti-israéliennes commises le plus souvent au couteau par des Palestiniens isolés, parfois aussi à la voiture-bélier et, dans une moindre mesure, à l'arme à feu. 

    La "tentative d'attaque" survient alors que les forces israéliennes, renforcées dans et aux abords des Territoires palestiniens, continuent leur traque de six fugitifs, évadés d'une prison lundi dans le nord d'Israël. Vendredi, de nouveaux rassemblements dans plusieurs villes de Cisjordanie et dans la bande de Gaza ont eu lieu en soutien aux prisonniers palestiniens, alors que des groupes armés comme le Hamas et le Jihad islamique avaient appelé à "une journée de la colère".

    Lien permanent Catégories : ISRAËL, JERUSALEM, MAGAV 0 commentaire
  • Israël : Décès du sergent Barel Hadaria Shmueli, blessé à la frontière de la bande de Gaza

    Imprimer

    Barel Hadaria Shmueli,.jpegLundi 30 août, Barel Hadaria Shmueli, 21 ans, est décédé à l'hôpital Soroka de Beersheba, après avoir été blessé, le 21 août, à la frontière  avec la bande de Gaza. Sa mort a été officiellement annoncée par le service de presse des forces frontalières.

    Le Premier ministre israélien Naftali Bennett et le président israélien Yitzhak Herzog, ainsi que les chefs des ministères et départements du pouvoir, ont exprimé leurs condoléances à la famille du défunt.

    Les funérailles de Barel Hadaria Shmuel ont eu lieu le 30 août à 20h30 au cimetière de Kiryat Shmuel.

    Barel Hadaria Shmueli était au service du MAGAV (gardes frontières) depuis mars 2019. Récemment, il était entré comme tireur d'élite au sein d'une unité « pseudo-arabe » (YAMAS) dans le district sud.  Il a participé à des dizaines d'opérations antiterroristes et à de nombreuses opérations anti-criminalité.

    Une enquête préliminaire a montré que le 21 août, lors des émeutes à la frontière avec la bande de Gaza, un habitant du secteur, armé d'un pistolet, a réussi à s'approcher de la meurtrière et a tiré à trois reprises presque à bout portant sur la tête du garde frontière par la meurtrière.

    La direction du Hamas a fait valoir que le tireur avait agi de manière indépendante et non au nom du groupe palestinien.

  • Cisjordanie : Les forces de sécurité israéliennes éliminent 5 personnes suspectées de terrorisme

    Imprimer

    Dans la nuit du dimanche 15 au lundi 16 août 2021, lors d'une opération visant à appréhender des personnes suspectées de terrorisme dans le camp de réfugiés de Jénine, des combattants des forces spéciales de la police des frontières ont essuyé des tirs nourris, a rapporté le service de presse de MAGAV.

    Cinq Palestiniens ont été tués par des tirs de riposte. Vidéo.

    Le rapport du MAGAV stipule qu'il n'y a pas eu de victimes du côté israélien.

    L'opération a été menée par des combattants de l'unité spéciale "pseudo-arabe" de la police des frontières appelée YAMAS.

    L'opération a été menée dans la zone de responsabilité de la brigade territoriale de Menashe.

    Selon les médias arabes, au cours de l'opération, quatre suspects ont été arrêtés (deux d'entre eux ont été blessés).

    Les médias arabes ont publié des informations contradictoires sur l'identité des personnes tuées ou détenues. On connait l'identité de quatre des Palestiniens tués. Il s'agit de Nour El-Din Abdel-Ilah Muhammad Jarrar, 19 ans, et Raed Ziyad Abdel-Latif Abu Seif, 21 ans, de Jénine, Amjad Iyad Azmi Husseinieh, 20 ans, et Saleh Ahmed Mahmoud Ammar, 19 ans, du camp de Jénine.

  • Israël : Un gardien israélien blessé lors d'une attaque au poste de contrôle de Kalandia

    Imprimer

    Un soldat israélien a été blessé lors d'une attaque à l'arme à feu au poste de contrôle de Kalandia, au sud de Ramallah, dans la nuit du 13 au 14 juillet.. 

    Un gardien a été légèrement blessé lors de l'incident. Le Service des gardes-frontières (MAGAV) a déclaré qu'il n'y avait eu aucune victime parmi les gardes-frontières.

    L'assaillant a réussi à s'échapper. Mais il a été arrêté un peu plus tard à côté de sa voiture, dans laquelle un pistolet Glock a été retrouvé. Le tireur s'est avéré être un habitant de 36 ans de Kafr Aqaba, titulaire d'une carte d'identité israélienne. Il a été remis pour interrogatoire aux enquêteurs du Service général de sécurité (CHABAK).

    Lien permanent Catégories : Chabak, ISRAËL, Kalandia checkpoint, MAGAV 0 commentaire
  • Gaza/Israël : Poursuite des violents échanges de tirs - Remis à jour au fur et à mesure des évènements

    Imprimer

    Les bombardements du centre et du sud d'Israël se poursuivent, plus de 100 roquettes sont tirées depuis Gaza
    A 2h58, les sirènes "Tseva hell" ont à nouveau retenti dans les villes du centre d'Israël. Des explosions ont éclaté peu de temps après.

    Des dizaines de roquettes ont été tirées depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome est entré en action.

    Deux personnes tuées par une roquette frappant une voiture à Lod
    Le service de presse de la police israélienne rapporte que vers 3 heures du matin, une jeune fille, Nadine Awad, âgée de 16 ans, a été tuée par une roquette tirée de Gaza sur une voiture à Lod. Son père, Khalil Awad, âgé de 52 ans, a été grièvement blessé et est décédé plus tard à l'hôpital Asaf ha-Rofe de Tzrifin. Cela porte à cinq le nombre de personnes décédées du côté israélien depuis le début de ces nouvelles hostilités.
    E1MW2cOWYAAzRVd.jpeg

    De nombreux citoyens ont eu besoin d'une aide psychologique pour se remettre d'un état de choc nerveux.

    03:04. Les sirènes ne s'arrêtent plus. De nombreuses explosions se font entendre.

    03:08. Poursuite du hurlement des sirènes et des bruits de bombes.
    Les sirènes et les explosions ont également été entendues dans le district de Sharon et dans le sud du pays.
    Beer Sheva a subi des bombardements massifs.
    Plusieurs frappes de missiles ont été enregistrées. Ils n'ont apparemment pas été abattus par le système de défense antimissile.

    03:19. Le MADA rapporte qu'il n'y a eu aucun rapport faisant état de victimes dans cette série d'attaques.

    03:25. Sirènes au centre d'Israël.
    Selon des estimations préliminaires, plus de 100 roquettes ont été tirées de Gaza en une demi-heure.

    03:39. Sirènes au centre d'Israël.

    A 4 h 59, plusieurs explosions ont de nouveau été entendues dans le centre d'Israël sans que les sirènes n'aient retenti au préalable.

    5:04. Sirènes au centre d'Israël. Plusieurs explosions se font entendre.
    Ashdod, Ashkelon et le district de Shfela ont également été bombardés depuis Gaza.

    Vers 6 heures du matin, les sirènes ont à nouveau retenti, puis des explosions ont été entendus à Sderot, Ashkelon, Ashdod et au nord, ainsi que dans les régions limitrophes de Gaza.
    Des explosions ont également été entendues dans les environs de Tel Aviv.

    Vers 7 h 15, les sirènes d'alarme ont retenti dans le kibboutz Ain ha-Shlosha et un certain nombre d'autres localités près de la frontière de Gaza. Des explosions ont été entendues peu de temps après.

    Vers 8 h 35 les alarmes ont retenti dans le secteur de Kerem Shalom dans le conseil de district d'Eshkol à la frontière avec la bande de Gaza, avertissant de l'imminence d'une attaque à la roquette.

    A 10h45 à Nativ Ha-Asara le signal "Tseva Hell" a été déclenché, annonçant une attaque à la roquette.
    Quelques minutes plus tard, des signaux ont suivi dans d'autres colonies à la frontière avec la bande de Gaza.1854644.jpeg

    À 11h40, les sirènes ont retenti dans les zones frontalières, avertissant d'attaques à la roquette.
    Les militants du Hamas continuent de bombarder le village de Nativ Ha-Asara à la frontière avec la bande de Gaza, où une jeep de Tsahal a déjà été touchée par un missile antichar, provoquant la mort d'un soldat.

    Vers 12h45, les sirènes Tseva Adom (Enfer de Tseva) ont retenti à Nativ Ha-Asara et Yad Mordechai, prévenant des attaques à la roquette depuis la bande de Gaza.

    Vers 13H, un missile a frappé un magasin à Hof Ashkelon, personne n'a été blessé
    Une roquette lancée depuis la bande de Gaza a touché une épicerie dans l'une des localités du conseil du district de Hof-Ashkelon.
    Il n'y a pas eu de victimes mais le magasin est détruit.

    850 roquettes tirées depuis Gaza
    Selon les FDI, du soir du 10 au matin du 12 mai, un total d'environ 850 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël par des terroristes. Les cibles des attaques de missiles étaient des installations civiles et militaires, des zones résidentielles.

    Dans la matinée du mercredi 12 mai, deux personnes ont été légèrement blessées à la suite d'une attaque à la roquette dans un village du district de Shfela. Des dommages ont été causés à un immeuble résidentiel.
    Selon le service Magen David Adom, un homme d'environ 60 ans a été blessé à l'œil et un homme d'environ 50 ans a reçu une coupure à la tête par des fragments de verre.

    Tsahal continue de frapper des cibles dans la bande de Gaza
    En réponse aux attaques à la roquette contre les régions centrales du pays, le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que les FDI continuaient de frapper des positions des militants dans la bande de Gaza

    Tsahal a attaqué  le siège du Hamas à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans la nuit du 12 mai, un gratte-ciel du Hamas a été attaqué dans la zone de Ramal (banlieue nord-ouest de la ville de Gaza), qui abritait entre autres le siège du Hamas.
    Ce bâtiment abritait le quartier général du renseignement du Hamas, le quartier général de planification du Hamas en Cisjordanie et le département d'information du Hamas.

    Deux chefs du renseignement militaire du Hamas éliminés
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'à la suite de l'attaque contre l'immeuble de la zone de Ramal à Gaza, deux chefs des services de renseignement militaires du Hamas ont été éliminés.
    Selon Tsahal, le chef du département de sécurité du renseignement militaire du Hamas, Hasan Kaugi, et son adjoint, Wail Isa (le frère du chef du contre-espionnage du Hamas, Marwan Isa), ont été tués.

    "Avant l'attaque, l'armée israélienne avait averti les civils dans le bâtiment et leur avait donné suffisamment de temps pour évacuer le bâtiment", indique le communiqué officiel.

    Safa avait précédemment rapporté que deux enfants et une femme avaient été tués lors de la frappe d'un domicile par les FDI dans la région de Tal al-Hawa, à la périphérie ouest de Gaza.

    Deux militants impliqués dans des attaques à la roquette tués à Gaza
    Peu de temps après une nouvelle série d'attaques à la roquette contre le centre et le sud d'Israël, le service de presse de Tsahal a rapporté que l'armée de l'air israélienne avait éliminé deux militants impliqués dans ces attaques.

    Le service de presse de Tsahal rapporte que les forces de défense aérienne des Forces de défense israéliennes ont abattu un véhicule aérien sans pilote lancé depuis la bande de Gaza.

    L'armée israélienne attaque les maisons des dirigeants du Hamas à Gaza
    Dans la matinée du 12 mai, le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'en réponse aux bombardements incessants du territoire israélien, les FDI avaient attaqué des maisons appartenant aux dirigeants du Hamas.
    Selon Tsahal, les frappes ont été menées contre les maisons du "général de brigade" Basam Isa à Gaza, du "brigadier général" Rafa Salameh à Khan Younis et du chef des services de renseignement militaires du Hamas, Muhammad Yazuri.

    Omer Tabib.jpegUn mort et deux blessés par le tir depuis Gaza d'un missile antichar contre une jeep des FDI
    Le service de presse de Tsahal rapporte qu'un missile antichar Kornet a été tiré depuis la partie nord de la bande de Gaza sur le territoire israélien.
    Une roquette a frappé une jeep de l'armée dans le village de Nativ ha-Asara, à la frontière avec Gaza. Trois Israéliens ont été blessés. Deux d'entre eux sont dans un état critique. L'un d'eux est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital Barzilai d'Ashkelon peu de temps après.
    Les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas, ont revendiqué la responsabilité du tir de missile.
    Immédiatement après, des bombardements de mortier ont commencé sur Nativ ha-Asara et d'autres colonies à la frontière.
    L'identité du soldat décédé a été communiquée. Il s'agit du sergent chef Omer Tabib (photo ci-dessus), du 931e bataillon de la brigade Nahal.
    اسرائيل_2.jpeg

    Information sur un autre tir de missile antichar (ATGM)
    Le service de presse de Tsahal rapporte le lancement d'un autre missile antichar de la bande de Gaza vers Israël.
    Les informations sont en cours de spécification.
    Les chars israéliens répliquent
    Des chars israéliens bombardent maintenant la zone d'où provenaient les tirs d'ATGM, dans le nord de la bande de Gaza.

    Le ministère de la Santé de Gaza rapporte que les bombardements israéliens ont tué 45 personnes
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a déclaré que 45 habitants du secteur avaient été tués par des Israéliens depuis le début de la dernière confrontation.

    Parmi eux, selon la partie palestinienne, 13 enfants et trois femmes font partie des personnes décédées. On rapporte également 296 blessés.

    Des centaines de MAGAV déployés à Lod
    Des centaines de membres de la police des frontières (MAGAV), qui se trouvaient auparavant en Cisjordanie, ont été redéployés d'urgence à Lod, Akko, Ramla et d'autres villes, où des émeutes ont eu lieu ces derniers jours.
    Le conseiller juridique du gouvernement, Avihai Mandelblit, avait donné la permission d'utiliser les unités de Tsahal pour mettre fin aux émeutes à Lod et dans d'autres villes.

    L'armée de l'air israélienne attaque des militants qui lançaient des drones munis d'explosifs
    Vers 13H15, un communiqué de l'armée a indiqué que des avions de Tsahal avaient attaqué un groupe de militants dans la bande de Gaza, qui tentaient de lancer des véhicules aériens sans pilote remplis d'explosifs en Israël.