Lyon

  • France : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Violences urbaines à Bron, près de Lyon : des véhicules brûlés et un équipage de police pris à partie
    Des violences urbaines ont éclaté samedi soir 6 mars 2021 à Bron, une commune de la métropole de Lyon. Deux véhicules ont été incendiés, des policiers ont été attaqués et leur véhicule a été saccagé par une trentaine d’individus. Des incidents du même type se sont produits à Rilleux-la-Pape  vendredi soir, ainsi qu’à La Duchère à Lyon (9e), le jeudi.
    158286227_10158810122770239_5459798116817956937_n.jpegDeux véhicules ont été brûlés dans le quartier Parilly à Bron ce samedi soir peu après 18 heures, ainsi que des conteneurs poubelles au milieu de la route. Des mortiers d’artifice ont également été tirés et du mobilier urbain a été détruit.

    Une patrouille de police-secours a également été attaquée « par une trentaine d’individus » selon le syndicat Alliance police nationale. Leur voiture sérigraphiée a été détruite comme le montre les images de l’organisation mais également une vidéo amateur diffusée sur les réseaux sociaux. Les policiers auraient pris la fuite.

    Il y a eu cinq interpellations a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter, « à la suite des violences inacceptables ». « 21 interpellations au total dans l’agglomération lyonnaise ces dernières heures », a-t-il précisé.

    Durant l’après-midi ce samedi, le ministre avait annoncé l’envoi « d’une troisième unité de force mobile » soit « plus de 200 policiers et gendarmes en renfort » dans l’agglomération lyonnaise, « pour faire respecter l’ordre républicain ».

    Vidéo 1
    Vidéo 2
    Vidéo 3

  • France : Graves émeutes à Lyon - les violences se multiplient dans le pays

    Imprimer

    Des émeutes ont éclaté ce jeudi soir, quartier La Duchère à Lyon (9e). Les violences urbaines ont éclaté en fin de journée. Plusieurs voitures ont été incendiées et il y a également de nombreuses dégradations à déplorer. Les forces de l’ordre ont été prises pour cible dans ce qui ressemblait à de véritables combats de rue.

    Tout a débuté peu avant 18 heures lorsque des policiers ont été attaqués par de nombreux individus. Ces derniers ont ensuite commis des dégradations avenue Andreï-Sakharov et place de l’Abbé-Pierre, non loin du lycée La Martinière. Des arrêts de bus ont été vandalisés et des véhicules dégradés. Quatre voitures et deux motos ont été incendiées. Des vidéo-surveillances ont aussi été endommagées. Les forces de l’ordre ont été la cible de tirs de mortiers d’artifice et de jets de projectiles. 

    Un important dispositif de police a alors été déployé, notamment des CRS. Un hélicoptère de la gendarmerie a aussi été envoyé sur place. Les fonctionnaires ont fait usage de moyens lacrymogènes. Au moins douze individus ont été interpellés précise le quotidien régional Le Progrès. Le calme était revenu vers 19 heures mais vers 21H30, de nouveaux incendies étaient allumés tandis que les pompiers, appelés sur place, étaient pris à partie et caillassés. un dispositif de police a été mis en place pour tenter de rétablir l'ordre.

    Face à ces violences survenues près de son établissement, le proviseur du lycée La Martinière-Duchère a décidé de suspendre les cours pour ce vendredi 5 mars.

    Il ne se passe plus un jour sans qu'un grave incident sécuritaire ne se passe dans l'un des nombreux quartiers qui échappent à l'autorité de l'Etat. La situation sécuritaire du pays est hors de contrôle !

    Nous allons devoir observer avec attention l'évolution de la situation sécuritaire en France.


    Lien permanent Catégories : FRANCE, Lyon 0 commentaire
  • France : Arrestation d'un ressortissant afghan armé d'un couteau qui préparait une attaque à Lyon

    Imprimer

    Un homme armé d'un couteau de 30 cm a été interpellé près d'une station de tramway. Il avait exhibé son arme blanche avant d'être arrêté.

    Le suspect, vêtu d'une djellaba et d'une veste de treillis militaire, a été repéré à une station de tramway de Lyon, dans le secteur de la gare de Perrache rapporte Lyon Mag. L’homme qui était armé d’un couteau de 30 cm, cherchait à monter dans le tram et « était déterminer à passer à l’acte » selon nos confères qui citent des sources policières. Il a été interpellé par les forces de l’ordre dans la rue Victor Hugo (2e). Il n’y a aucune victime à déplorer.

    Rue Victor Hugo - une rue déjà ensanglantée
    Il est à noter que c'est dans cette même rue Victor Hugo qu'un attentat à la bombe artisanale avait fait 13 blessés en 2019.
    Il est remarquable que les terroristes islamistes ont tendance à commettre leurs actions macabres dans les mêmes endroits ou des attentats islamistes ont eu lieu dans le passé. Soit il s'agit d'une compétition, soit ces lieux sont considérés comme un endroit sanctifié, un ascenseur direct vers leur paradis.

    Un réfugié afghan
    Le mis en cause a exhibé son arme blanche avant d’être arrêté précise Le Progrès. L’homme est un réfugié afghan âgé de 26 ans qui dispose d’un titre de séjour selon une source policière. Il a été placé en garde à vue et une enquête a été ouverte. Ses motivations restent également à déterminer.

    « Un homme vient d’être interpellé par la police nationale à Perrache armé d’un long couteau », a réagi le maire du 2e arrondissement, Pierre Oliver. « Merci aux policiers pour leur intervention efficace qui a permis d’éviter un nouveau drame ! ».

    Ce migrant afghan, né en 1994, était déjà connu des services de renseignement pour islamisme radical. Une semaine plus tôt, il avait déjà attaqué un policier à la Préfecture du Rhône. 

    Une autre attaque terroriste contre une église à Sartrouville a été déjouée
    Selon Le Figaro, une attaque terroriste contre une église de Sartrouville (banlieue de Paris) a été déjouée par les forces de sécurité. L'homme, interpellé près d'une église, était armé d'un couteau. Il a expliqué qu'il voulait faire comme à Nice. 

    Gare de Toulon évacuée
    Sans doute dans le but de harceler les Français, une alerte à la bombe (vraisemblablement sans fondement) a obligé les autorités sécuritaires à ordonner l'évacuation de la gare ferroviaire à Toulon.

    forward_2.gif15H toutes les cloches de France ont sonné le glas en mémoire des victimes de Nice
    Le glas sonne dans toutes les églises de France - 

     

    Lien permanent Catégories : FRANCE, Lyon 0 commentaire