Liverpool

  • Grande Bretagne : Enquête antiterroriste après l'explosion mortelle d'un véhicule devant un hôpital en Angleterre

    Imprimer

    La police antiterroriste britannique a été chargée d'enquêter sur l'explosion d'un véhicule, dimanche 14 novembre 2021, devant un hôpital pour femmes de Liverpool, dans le nord de l'Angleterre, un incident qui a fait un mort et dont les circonstances restent floues, a indiqué la police locale.

    La police du Merseyside a expliqué avoir été alertée dimanche vers 11H00 locales et GMT et être immédiatement intervenue.

    "Malheureusement, nous pouvons confirmer qu'une personne est décédée et qu'une autre a été transportée à l'hôpital où elle est soignée pour des blessures, qui heureusement ne mettent pas sa vie en danger", a indiqué la police dans un communiqué. "Jusqu'à présent, nous comprenons que la voiture impliquée était un taxi qui s'est arrêté à l'hôpital peu de temps avant l'explosion", a précisé la police qui indique que le "travail est toujours en cours pour établir ce qui s'est passé". "Nous gardons l'esprit ouvert quant à la cause de l'explosion, mais compte tenu de la façon dont cela s'est produit, par précaution, la police antiterroriste mène l'enquête soutenue par la police du Merseyside", a indiqué la police. "Cela n'a pas été déclaré incident terroriste à ce stade", a précisé la police.

    zpi7_Rrq.jpegL'auteur de ce que la police a qualifié d'"acte terroriste" a été identifié comme étant Emad Al Swealmeen, 32 ans (photo ci-contre). Il s'agit d'un migrant de nationalité jordanienne. Il est inconnu du MI5, est le passager du taxi. La personne blessée est le chauffeur. 

    Des cordons policiers ont été mis en place et des routes fermées à la circulation près du lieu de l'incident, d'où s'est échappée une forte fumée grise, selon des images publiées sur les sites internet de médias locaux. La police a exhorté la population à "rester calme mais vigilant". 

    Trois  suspects, âgés de 21, 26 et 29 ans, ont été arrêtés dans l'arrondissement de Kensington en relation avec l'explosion en vertu des lois sur le terrorisme. Les quatre hommes arrêtés dans le cadre de l'enquête sur l'explosion ont été relâchés après leurs auditions, a annoncé mardi la police britannique

    Le niveau de la menace terroriste relevé à "grave"
    Le Royaume-Uni a relevé le niveau de la menace terroriste à "grave", a annoncé lundi 15 novembre 2021 la ministre britannique de l'Intérieur Priti Patel, au lendemain de l'explosion d'un taxi devant un hôpital de Liverpool (nord de l'Angleterre).

    "Nous augmentons le niveau de la menace d'important à grave", a déclaré la ministre à la télévision, soulignant que les faits de Liverpool représentent le deuxième acte considéré comme terroriste après le meurtre du député David Amess il y a un mois. Ce niveau de menace signifie que le risque d'attaque est considéré comme "hautement probable".

    Dernière heure :
    de nombreux policiers armés arrivent sur l'avenue Rutland - la majeure partie de la rue est maintenant occupée par des véhicules contenant des policiers armés. Le personnel appartient à l'"unité antiterroriste des armes à feu". Vidéo.