Ligne de séparation Alpha

  • Syrie : le commandement de l'armée russe en Syrie accuse Tsahal de "violation délibérée" de la ligne de séparation Alpha

    Imprimer

    Le général de division Oleg Yegorov, chef adjoint du "centre russe pour la réconciliation des parties belligérantes" en Syrie, a déclaré que les forces armées israéliennes ont "délibérément violé" la ligne Alpha, qu'elles n'ont pas le droit de franchir conformément à leurs obligations d'appliquer la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, a rapporté l'agence de presse Interfax.

    "Dans le contexte des frappes aériennes israéliennes régulières sur le territoire de la République arabe syrienne, les violations israéliennes de la ligne de démarcation sur le plateau du Golan attirent également l'attention", a déclaré Egorov.

    "Selon la partie syrienne, le 15 août à 13 heures, un char des Forces de défense israéliennes est parti de la montagne de Tell el-Faras en direction de la localité d'al-Sabah, puis en direction de la localité d'Ain Issa, où il s'est arrêté pendant 10 minutes, en pointant démonstrativement son canon vers les positions de l'armée arabe syrienne situées derrière la ligne de séparation "Bravo". Après cela, il est parti dans la direction opposée", a déclaré le général russe.

    M. Yegorov a déclaré qu'"il s'agissait d'une violation délibérée de la ligne de démarcation Alpha, qui ne peut être franchie par Israël conformément aux obligations qu'il a contractées pour mettre en œuvre la résolution 350 du Conseil de sécurité des Nations unies du 31 mai 1974 sur la séparation des parties du conflit syro-israélien.