Le Caire

  • Egypte : Le président Sissi face à la colère de la population

    Imprimer

    Malgré la mobilisation populaire généralisée qui a caractérisé de nombreuses villes et régions égyptiennes depuis le 20 septembre, le Caire pourrait bientôt promulguer de nouvelles réglementations relatives à la taxe sur la valeur ajoutée et aux prix des carburants, risquant d'alimenter davantage le mécontentement de la population.

    La nouvelle a été rapportée, le 2 octobre, par le quotidien al-Araby al-Jadeed , qui a rapporté que la Chambre des représentants étudie un projet de loi, qui sera présenté au gouvernement au cours des prochaines sessions, concernant l'amendement de la loi sur la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) no. 67 de 2016. L'objectif est de taxer un plus grand nombre de biens et services, auparavant inclus dans la clause d'exonération, dans le but ultime d'augmenter les recettes fiscales, compte tenu des répercussions de la pandémie de coronavirus sur divers secteurs de l'économie égyptienne , y compris le commerce et le tourisme.

    En parallèle, des sources ont révélé à Al-Araby Al-Jadeed que le gouvernement pourrait décider de stabiliser les prix des carburants pour une période de trois mois, au lieu de les baisser du fait de la baisse des prix du pétrole. À cet égard, des sources parlementaires ont indiqué que cela pourrait avoir lieu à partir du 10 octobre prochain, date fixée par la commission chargée de fixer les prix du carburant sur la base du prix moyen mondial du pétrole brut Brent et du taux de change de la livre égyptienne par rapport au dollar. . Selon des sources, la stabilisation du prix de l'essence vise à réaliser de plus grandes économies financières, après que le poste subventions aux carburants du budget de l'État ait enregistré une baisse de 53 milliards de livres égyptiennes à 31,5 milliards €. selon al-Araby al-Jadeed,

    Les amendements à la loi sur la TVA concernent les produits de boulangerie, à l'exception du pain, qui pourrait être soumis à une taxe de 14%, au lieu des 5% précédemment prévus. Les autres biens inclus dans le changement proposé comprennent également les savons et les détergents ménagers, dont le coût de production peut augmenter, entraînant à son tour une augmentation du prix de détail. En outre, les clauses concernant l'exonération de la TVA pour le coût de la location d'immeubles non résidentiels ont été supprimées dans les amendements. Cela signifie que tous les magasins commerciaux, hôtels et autres lieux non résidentiels seront soumis à la taxe sur la valeur ajoutée et à d'autres taxes, totalisant 19%.

    Le ministre égyptien des Finances, Mohamed Maait, a déclaré au Parlement que les amendements à la loi sur la TVA visent à soutenir l'économie égyptienne et à améliorer l'ensemble du cadre financier, compte tenu de la baisse drastique des recettes fiscales suite à la pandémie de coronavirus. La TVA, a souligné Maait, contribue à 75% des recettes au budget général de l'État.

    Selon certains analystes, le gouvernement, à travers ces mesures risque d'aggraver davantage les conditions économiques et de vie de la population égyptienne, alimentant davantage sa colère. Des mouvements de protestation sont toujours présents dans différents gouvernorats, du Caire à Gizeh en passant par Louxor, où des citoyens sont descendus dans la rue pour réclamer la démission d'al-Sissi, responsable de la détérioration continue des conditions de vie ainsi que des politiques visant à lutter contre les activités illégales. construction, mais qui a forcé des centaines d'Égyptiens à quitter leurs maisons. Les manifestations étaient principalement concentrées dans les banlieues, les villages et les zones résidentielles, les zones les plus touchées par les démolitions et les «violations».

    L'entrepreneur Mohamed Ali, le même qui avait déjà accusé en 2019 le président al-Sissi, ainsi que certains commandants de l'armée, de corruption et de gaspillage de l'argent public, encourage la population à descendre dans la rue. Vendredi 2 octobre également, Ali a exhorté la population égyptienne à descendre dans la rue pour exprimer sa colère.

  • Yémen : Les rebelles chiites houthis utilisent des drones kamikazes iraniens d’une portée allant jusqu’à 1500 km

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    La semaine dernière, Associated Press a publié un article sur les  drones utilisés par les combattants houthis du Yémen pour attaquer des cibles stratégiques ennemies.
    Cette publication est citée par de nombreux médias arabes qui affirment que des stations de pompage d’oléoducs en Arabie saoudite et quatre navires marchands près du port de Fujairah dans les Emirats arabes unis ont été attaqués au cours des dix derniers jours.
    Il apparait que les Houthis ont à disposition des drones iraniens. La publication d’AP évalue que ces drones peuvent opérer à une distance allant jusqu’à 1 500 km, et s’ils sont lancés depuis le Yémen, ils pourraient atteindre la centrale nucléaire en construction à l’ouest des EAU et l’aéroport international à Dubaï.
    AP apporte la preuve que l’attaque des stations de pompage d’oléoducs en Arabie saoudite a été menée à l’aide de drones. Les Houthis confirment avoir utilisé des drones pour effectuer cette opération. A noter que les Houthis utilisent des drones de combat depuis mars 2015, aussi bien en reconnaissance que dans des missions d’attaque.
    L’Associated Press publie la photo d’un des drones utilisés par les Houthis : Il s’agit d’un drone de 4,5 mètres d’envergure avec une poutre de queue en V, équipé d’un moteur arrière avec des réservoirs de carburant supplémentaires. Ce drone peut porter une charge de combat jusqu’à 18 kg. Les experts pensent qu’un tel drone est programmé pour frapper à un point spécifique (à une certaine latitude et longitude), et sa portée peut atteindre 1500 kilomètres.
    La rédaction a demandé à Denis Fedutinov, l’un des principaux spécialistes russes dans le domaine des véhicules aériens téléguidés, de lui faire part de ses commentaires. « Il y a eu une certaine évolution (si le mot est approprié dans ce contexte) dans l’utilisation des véhicules aériens sans pilote. Les drones kamikazes ont déjà été utilisés non seulement contre les forces de l’ordre, mais aussi pour des événements de masse et pour des personnalités politiques, comme le défilé au Venezuela, qui en est un exemple. Les aéroports sont de plus en plus visés, ce qui, heureusement, n’a pas encore eu de conséquences tragiques. Aujourd’hui, nous constatons qu’on utilise des drones pour attaquer des infrastructures dans l’espoir de causer des dommages économiques à l’ennemi. Nous pouvons supposer qu’à l’avenir, on peut s’attendre à ce que d’autres secteurs de l’énergie, des communications, des transports, etc. soient la cible des véhicules aériens sans pilote et que ces risques, bien sûr, doivent être pris en compte dans leur conception et leur exploitation « , a déclaré Fedutinov.
    Répondant à une question de notre équipe éditoriale sur l’évaluation de la portée maximale du drone houthi (1 500 km), Fedutinov a déclaré : « On peut supposer qu’un tel drone d’une masse au décollage de plusieurs dizaines de kilogrammes, transportant à son bord environ 10 kg de charge explosive, sera capable d’effectuer des vols de plus de 10 heures qui, à la vitesse de croisière, typique pour ces drones, donneront des paramètres similaires à la portée maximale annoncée.
    Contre Israël, l’Iran utilise généralement ses forces de substitution, le Hezbollah libanais, ainsi que le Djihad islamique et le Hamas à Gaza. Mais la distance entre la frontière occidentale de l’Iran et toute cible en Israël n’est pas supérieure à 1500 km.

    Autres articles publiés sur Frontlive-Chrono le lundi 20 mai 2019

    • Arabie saoudite: Deux missiles interceptés dans le ciel saoudien, l’un d’eux aurait eu pour cible la Mecque – Abonnés
    • Egypte : 12 jihadistes tués dans une opération de police, annonce le ministère de l’Intérieur – Abonnés
    • Irak : La fusée tirée dimanche soir dans la zone verte de Bagdad aurait été lancée depuis une zone contrôlée par des milices chiites soutenues par l’Iran – Abonnés
    • Irak : Incidents sécuritaires – Abonnés
    • Mali : 7 personnes, dont 2 gendarmes, tuées par des assaillants dans le Sud – Abonnés
    • Mali : Un soldat nigérian tué, trois blessés dans des attaques au Mali – Abonnés
    • Syrie : au moins 10 civils tués dans des frappes russes sur Idleb – Abonnés
    • Tadjkistan : émeute de prisonniers jihadistes, 32 morts – Abonnés
    • Yémen : Les rebelles chiites houthis utilisent des drones kamikazes iraniens d’une portée allant jusqu’à 1500 km – Lire l’article complet
  • Egypte: 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes au Caire

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe)deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien) ja日本語 (Japonais)nlNederlands (Néerlandais) idIndonesia (Indonésien) svSvenska (Suédois)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié) plpolski (Polonais) pt-ptPortuguês (Portugais - du Portugal) 

    Dix-sept personnes, originaires d’Egypte et d’Afrique du Sud, ont été blessées dimanche dans une explosion visant un bus de touristes près des célèbres pyramides égyptiennes de Guizeh (est du Caire), a-t-on appris de sources sécuritaire et médicale.
    Un engin explosif a détoné au passage d’un autocar de tourisme transportant 25 ressortissants d’Afrique du sud. Un véhicule privé transportant quatre Egyptiens a également été touché par l’explosion.
    Des témoins ont prétendu qu’un engin explosif aurait été planté des deux côtés de la route et explosé au moment du passage du bus touristique.
    Les blessures des passagers seraient légères, provoquées surtout par les éclats de verre des fenêtres des véhicules.
    Des images des lieux de l’explosion circulant sur les réseaux sociaux montrent le bus endommagé et des débris sur la route.

    Autres articles publiés sur Frontlive-Chrono le mercredi 15 mai 2019

    • Egypte: 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes au Caire – Lire l’article
    • Irak : Incidents sécuritaires – Abonnés
    • L’Iran ne veut pas la guerre mais ne la craint pas, assure le commandant des Pasdarans – Abonnés
    • Syrie: L’armée israélienne attaque depuis deux jours les installations militaires iraniennes et du Hezbollah au sud de Damas – Abonnés
    • Syrie: Le Front National de Libération (soutenu par la Turquie) a diffusé plusieurs vidéos des combats contre l’Armée Arabe syrienne (AAS) – Abonnés
    • Yémen : Vidéo des combats dans la province de Dale’e – Abonnés

     

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 7 mars 2019

    Imprimer

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le jeudi 7 mars 2019.

     

    FRANÇAIS

    • Afghanistan : Une dizaine d’explosions et tirs lors d’une cérémonie commémorative d’un leader chiite à Kaboul – Abonnés
    • Algérie: Un millier d’avocats manifestent contre un 5e mandat de Bouteflika à Alger
    • Belgique: Une jihadiste belge, évacuée du dernier bastion, promet de continuer le combat : « La Belgique a tué nos enfants » – Abonnés
    • Egypte: Fusillade près du Caire: un policier blessé, des jihadistes présumés tués – Abonnés
    • L’Etat islamique présente le nouveau « Jihadi John » par le biais d’une vidéo sur la décapitation – Abonnés
    • Irak: six membres d’un groupe armé chiite tués dans une embuscade – Abonnés
    • Somalie: forte explosion dans le centre de Mogadiscio – Abonnés
    • Syrie : Les affrontements s’intensifient à Alep – Abonnés
    • Syrie: « les évacués de Baghuz restent impénitents, résolus et radicalisés » (général Votel) – Abonnés

     

    ENGLISH

    • Afghanistan: Blasts, Gunfire during a commemorative ceremony of a Shia leader in Kabul – Subscribers
    • Algeria: A thousand lawyers demonstrate against Bouteflika’s 5th term in office in Algiers – Subscribers
    • Belgian IS woman, evacuated from last stronghold, promises to continue fighting: “Belgium has killed our children” – Subscribers
    • Egypt: Shooting near Cairo: police wounded, jihadists presumed killed – Subscribers
    • Iraq: Six members of a Shia armed group killed in an ambush – Subscribers
    • Islamic state introduces new “Jihadi John” through beheading video – Subscribers
    • Somalia: Large explosion in central Mogadishu – Subscribers
    • Syria: Clashes Escalate in Aleppo – Subscribers

    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 18 février 2019

    Imprimer

    Égypte : un homme s’est fait exploser dans le Vieux Caire

     

    Gaza : 19 Palestiniens et un soldat israélien blessés dans des heurts

     

    Gaza : affrontements à la tombée de la nuit à la frontière avec Israël : des activistes lancent des engins explosifs sur des soldats

     

    Irak : les forces de sécurité irakiennes mettent fin à de graves attaques terroristes dans la province de Ninive

     

    Libye: Libération des 14 Tunisiens enlevés en Libye

     

    Syrie : au moins 24 morts dans un double attentat à Idleb

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois
     
     

  • https://www.frontlive-chrono.com - Samedi 5 et dimanche 6 janvier 2019

    Imprimer

    Egypte: explosion dans une église copte au Caire, un policier tué

     

    Syrie : deux soldats britanniques blessés par un tir de missile de Daech

     

    Syrie: 5 combattants étrangers de Daech capturés par les Forces Démocratiques Syriennes (FDS)

     

    Syrie: Les jihadistes de Hayat Tahrir ash-Sham poursuivent leur progression à l’ouest d’Alep

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

  • https://www.frontlive-chrono.com - Vendredi 28 décembre 2018

    Imprimer

    Allemagne: Une Allemande de l’EI poursuivie pour la mort d’une fillette de cinq ans

     

    Burkina Faso: Au moins dix gendarmes tués dans une embuscade tendues par des islamistes

     

    Egypte: Trois touristes vietnamiens et leur guide égyptien dans l’explosion d’un IED au passage d’un bus de touristes près des Pyramides de Gizeh

     

    Gaza: Un Palestinien tué par les tirs israéliens

     

    Grande Bretagne: Un homme soupçonné de terrorisme arrêté à l’aéroport de Londres

     

    Libye: La menace djihadiste profite du chaos et des divisions

     

    Nigéria : Boko Haram prend le contrôle de Baga après avoir attaqué deux bases militaires

     

    Somalie: Des raids américains tuent 62 militants Shebab

     

    Syrie: les forces kurdes appellent à l’aide le régime face aux menaces turques

     

    Turquie: Plus de 60 arrestations en lien avec l’EI

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois