Laylaki (quartier de Beyrouth)

  • Liban : Tirs nourris dans le quartier de Laylaki dans la banlieue sud de Beyrouth

    Imprimer

    Des tirs nourris ont été entendus dimanche après-midi 28 mars 2021 dans le quartier de Laylaki, dans la banlieue sud de Beyrouth. Vidéo.

    D'intenses coups de feu à l'arme automatique ont retenti pendant plus d'une dizaine de secondes. Les raisons de ces tirs ne sont toujours pas claires, mais selon certains médias, ces coups de feu ont eu lieu au moment de l'arrivée de la dépouille d'un homme tué la veille lors d'une opération de l'armée qui était à sa recherche. Il semblerait que ce soit un membre de la famille Zeaïter qui ait été tué, samedi, lors d'une descente menée par l'armée dans le quartier de Charawné à Baalbeck. L'homme était un repris de justice. L'armée n'avait pas divulgué l'identité de l'homme tué lors de cette opération qui a fait plusieurs blessés suite à des échanges de tirs.

    La banlieue sud de la capitale, fief du Hezbollah chiite, abrite également de nombreux membres de clans chiites, notamment ceux des familles rivales de Zeaïter et Jaafar, également présentes dans la plaine de la Békaa. La situation dans la Békaa est souvent instable et des accrochages armés sont régulièrement enregistrés entre membres de différents clans. Des patrouilles de l'armée essuient également régulièrement des tirs. En février dernier, Laylaki a été le théâtre d’une véritable scène de guérilla urbaine, entre les clans Hajoula et Zeaïter, qui dominent le quartier.

  • Liban : Affrontements nocturnes à l'arme lourde dans la banlieue sud de Beyrouth

    Imprimer

    Dimanche soir, la zone d'Al-Laylaki dans la banlieue sud de Beyrouth a été le thépatre d'affrontements à l'arme automatique et au RPG (roquette anti-char), faisant un certain nombre de blessés, tandis que les médias libanais ont rapporté un mort. Vidéo

    Quatre personnes ont été blessées au cours des violents affrontements qui ont eu lieu dans la soirée entre deux familles à Al-Kafaat et Al-Laylaki dans la banlieue sud de Beyrouth.

    Pour sa part, le site Internet «Liban 24» a déclaré que les affrontements d'Al-Laylaki avait fait un mort.

    Des affrontements  armés ont régulièrement lieu dans la banlieue sud de Beyrouth, du fait de la propagation incontrôlée des armes d'une part, et de l'absence de l'Etat de l'autre.

    Le calme est revenu après un déploiement de l'armée dans le quartier. Vidéo.

  • Liban : Affrontements à la roquette et aux armes automatiques entre deux clans dans la banlieue sud, un blessé

    Imprimer

    Des affrontements violents aux armes automatiques et à la roquette se sont produits entre deux clans rivaux lundi dans le quartier de Laylaki, dans la banlieue sud de Beyrouth, faisant un blessé, selon le site d'information Lebanon Debate.
     
    Les échanges de tirs ont opposé des membres de la famille Hjoula et d'autres de la famille Mcheik. Un enfant de sept ans a été blessé, selon le site, et plusieurs familles sont restées piégées à cause du déchaînement de violence. Les habitants terrorisés ont appelé les forces de sécurité et l'armée à intervenir et à faire cesser les affrontements "quasi-quotidiens" qui plongent le quartier dans la terreur.
     
    Les incidents sécuritaires, notamment ceux impliquant des clans rivaux, se multiplient ces dernières semaines à travers le pays.