Lancet (munitions errantes russes)

  • Syrie : Les forces russes ont utilisé des dizaines de drones Lancet contre les rebelles en Syrie

    Imprimer

    Les forces russes ont utilisé des dizaines de munitions errantes ou drones kamikazes Lancet-3 contre des groupes terroristes en Syrie, a déclaré une source au sein du complexe militaro-industriel russe à RIA Novosti le 17 avril.

    «L'année dernière, pour des tests en conditions de combat, un lot expérimental de munitions errantes Lancet développées par Kalachnikov a été livré aux forces russes en Syrie», a déclaré la source. «Ces drones ont déjà été utilisés au cours de plusieurs dizaines de frappes de haute précision contre les terroristes.»

    Selon la source, la grande efficacité du nouveau système a été démontrée. Les forces russes ont testé d' autres modèles de munitions errantes en Syrie, notamment le Lancet-1 et le KYB. La source a ajouté que cette arme est nouvelle pour l'armée russe, qui étudie toujours les tactiques pour la déployer.

    Plus tôt dans la journée, la télévision Russia-24 a diffusé un reportage comprenant des images d'un certain nombre de frappes ponctuelles avec des munitions errantes Lancet en Syrie.

    Les munitions errantes Lancet-1, 3 et KYB ont toutes été développées par le groupe ZALA Aero, une filiale du géant russe de l'armement Kalachnikov.

    La Russie a fait d'immenses efforts pour développer ses capacités de drones. L'expérience acquise en Syrie a été utile à cet égard.

    Kronstadt Ltd, l'un des plus grands développeurs de drones en Russie, construit actuellement sa première usine spécialisée pour la production de drones. L'usine, où seront fabriqués les drones de combat Orion, sera achevée en novembre. L'Orion a également été testé avec succès en Syrie.