Kurma (district de Khyber Pakhtunkhwa)

  • Pakistan : 5 soldats pakistanais tués par des tirs depuis l'Afghanistan

    Imprimer

    Cinq soldats pakistanais ont été tués par des tirs provenant d'Afghanistan. L'attaque a été revendiquée par les talibans pakistanais.

    "Le Pakistan a fermement condamné l'utilisation par les terroristes du territoire afghan", selon le service des relations publiques de l'armée pakistanaise, commentant l'attaque, qui a eu lieu dans le district de Kurma, province de Khyber Pakhtunkhwa,

    L'attaque a été revendiquée par le "mouvement taliban pakistanais", qui s'est renforcé avec le retour au pouvoir des talibans en Afghanistan  et a intensifié ses attaques depuis l'expiration d'une trêve conclue avec le gouvernement en décembre 2021.

    Les deux mouvements partagent la même idéologie et sont composés d'habitants des deux côtés de la frontière, bien que les talibans afghans soient distincts des pakistanais.

    Mohammad Khorasani.jpegLe 10 janvier 2022, un dirigeant des talibans pakistanais, Mohammad Khorasani (photo ci-contre), avait été tué dans la province afghane orientale de Nangarhar. Les forces de sécurité pakistanaises ont refusé de reconnaître s'ils étaient responsables de sa liquidation.

    La mort de Khorasani est survenue plusieurs semaines après qu'un autre responsable taliban pakistanais ait survécu à une attaque de drone contre une maison où il se cachait en Afghanistan.

    On ne sait pas non plus qui était derrière cette attaque. On sait seulement que le Pakistan dispose de capacités lui permettant de lancer des opérations similaires, et les États-Unis ont précédemment annoncé qu'ils pourraient continuer à lancer des frappes même après leur retrait d'Afghanistan le 31 août dernier.

    Les talibans pakistanais sont responsables d'une vague de violences sanglantes après leur fondation en 2007.

    Noor Wali Mehsud.jpegDes responsables pakistanais ont déclaré que Khorasani, de son vrai nom Khaled Balti, dirigeait un "camp d'entraînement terroriste" dans le Nord-Waziristan, avant de fuir en Afghanistan suite à une offensive de l'armée.

    Le responsable de la sécurité a confirmé qu'il était "le cerveau de plusieurs attaques en étroite coordination avec le chef du mouvement taliban pakistanais, Noor Wali Mehsud (photo ci-contre), visant les forces de sécurité pakistanaises et des citoyens innocents alors qu'il se cachait en Afghanistan".