Komsomolskaya Pravda

  • Ukraine : Komsomolskaya Pravda, en référence au ministère russe de la Défense, donne un bilan des pertes russes

    Imprimer

    Dimanche 20 mars, un article de Maria Pavlova a été publié sur le site Internet de la publication russe Komsomolskaya Pravda sous le titre "Le ministère de la Défense a indiqué que les troupes russes achèvent la défaite du bataillon nationaliste Donbass".

    Initialement, l'article contenait les paragraphes suivants : "Selon les estimations préliminaires de l'état-major général des forces armées ukrainiennes, depuis le début de l'opération militaire spéciale en Ukraine jusqu'au 20 mars, les forces armées de la Fédération de Russie ont perdu 96 avions, 118 hélicoptères et 14,7 mille militaires Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie réfute les informations de l'état-major ukrainien concernant des pertes présumées à grande échelle des Forces armées russes en Ukraine Selon le ministère russe de la Défense, lors de l'opération spéciale en Ukraine, les forces armées russes ont perdu 9 861 personnes tuées et 16 153 personnes ont été blessées. (Voir la copie enregistrée sur web.archive.org )

    Ce paragraphe a ensuite été supprimé (voir la version modifiée de l'article )

    L'article a attiré l'attention des médias ukrainiens, notamment l' agence UNIAN .

    Cependant, il y a une forte probabilité que les éditeurs de Komsomolskaya Pravda aient signalé les pertes de l'armée russe, comme une forme de protestation au sein des éditeurs. Il est également possible que l'article ou une partie de l'article soit le fait d'une attaque pirate, comme cela a été annoncé plus tard dans la rédaction de Komsomolskaya Pravda.

    Cette version est étayée, par exemple, par une faute de frappe dans le mot "à grande échelle", ainsi que par le fait que les paragraphes qui parlent des pertes russes ont un style différent du reste du texte de l'article. 

    Rappelons que le ministère russe de la Défense a une seule fois donné un bilan. Le soir du 2 mars, le MoD a officiellement publié un bilan des pertes, affirmant que 498 militaires russes avaient été tués et 1 597 blessés au cours de la première semaine de "l'opération spéciale" sur le territoire ukrainien. Depuis lors, le ministère de la Défense de la Fédération de Russie n'a pas publié de données sur les pertes.

    L'état-major général des forces armées ukrainiennes, au 21 mars, a déclaré que la perte de personnel de l'armée russe depuis le début de la guerre s'élevait à environ 15 000 personnes.