Kibboutz Zikim

  • Gaza/Israël : En réponse à une tentative d'attaque à la roquette sur Ashkelon, Tsahal frappe 8 cibles à Gaza

    Imprimer

    Tirs de roquettes depuis Gaza. 18 août 2020
    A 20:52, les sirènes d'alarme ont retenti à Ashkelon et au kibboutz Zikim, avertissant d'une éventuelle attaque à la roquette. Selon les habitants d'Ashkelon, une violente explosion a été entendue peu après la sirène.

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a confirmé à 21h00 qu'un missile avait été tiré depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien. La fusée est tombée sur un terrain vague.

    Le service de presse ambulancier du Magen David Adom a rapporté à 21:05. que deux appels ont été reçus pour des habitants de la ville blessés sur le chemin de l'abri anti-bombes. Les deux victimes sont des jeunes filles de 10 et 7 ans. Elles ont été légèrement blessées. Les ambulanciers paramédicaux ont fourni les premiers soins aux victimes sur place, puis les ont emmenées à l'hôpital de Barzilai.

    Ripostes israéliennes
    Tard dans la soirée du 18 août, l'armée de l'air des Forces de défense israéliennes a lancé une série d'attaques contre des cibles dans la bande de Gaza en réponse à une tentative d'attaque à la roquette sur Ashkelon et à la poursuite de la "terreur du feu".

    Le centre d'information palestinien du Hamas rapporte que des avions de l'armée de l'air israélienne ont lancé huit frappes sur des «positions de la résistance» au sud de la région de Zaytoun, à la périphérie sud de la ville de Gaza. Le CIP ajoute que des dommages ont été causés à des bâtiments résidentiels. Le Hamas ne rapporte aucun dommage à ses infrastructures.

    Al-Aqsa TV, contrôlée par le Hamas, a également rapporté que plusieurs bâtiments résidentiels avaient été endommagés lors de l'attaque de Zaytun.

    Selon le service de presse de Tsahal, le but de cette attaque aérienne était le complexe militaire d'une unité spéciale du Hamas.

    En outre, les FDI ont tiré sur un groupe qui avait lancé des «ballons incendiaires» depuis la région de Rafah, au sud du secteur.

    Le rapport de Tsahal souligne que les autorités israéliennes tiennent le Hamas, qui contrôle Gaza, responsable de toute activité hostile à partir du territoire du secteur.

    Israël se préparera à la guerre si nécessaire, affirme Netanyahu
    Dans la soirée du 18 août, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tenu une réunion avec les chefs des conseils régionaux situés dans la zone frontalière. Il a dit qu'Israël se préparait, si nécessaire, à la possibilité d'affrontements ou d'affrontements. Il a déclaré que "le Hamas fera une grave erreur s'il continue de terroriser". Il a déclaré que "le Hamas fera une grave erreur s'il continue de terroriser". Netanyahu a également promis qu'Israël réagirait au lancement de boules de feu de la même manière qu'il le ferait pour lancer des missiles.

    Mise en garde des Egyptiens au Hamas
    Al-Arabiya TV a rapporté que des responsables du renseignement égyptien, qui ont visité la bande de Gaza cette semaine, ont mis en garde le Hamas contre la possibilité d'un nouvel affrontement armé avec Israël.

    48 incendies allumés par les ballons incendiaires en Israël.
    Selon un groupe de surveillance israélien qui surveille les événements aux frontières d'Israël, la "terreur du feu" de la bande de Gaza a conduit à 48 incendies en territoire israélien. Dans le même temps, le Hamas a déclaré que pendant la journée, 300 ballons transportant des explosifs ou un conteneur contenant un liquide inflammable avaient été lancés.