Kibboutz Hatserim

  • Gaza/Israël : Rapport de situation du mercredi 19 mai 2021 - Gaza webcam

    Imprimer

    Les. "Brigades Ezzedine al-Qassam" lancent des dizaines de roquettes sur Israël - des obus tombent sur Acre depuis le sud du Liban
    Mercredi 19 mai, les "Brigades Ezzedine al-Qassam" ont annoncé avoir tiré des dizaines de roquettes sur Ashdod, Ashkelon et Beersheba "en réponse au ciblage de civils et de refuges".
    Les "Brigades Ezzedine al-Qassam", la branche militaire du mouvement "Hamas", ont confirmé avoir bombardé les bases terrestres "Tselem" et les bases aériennes "Hatzerim" à coups de roquettes.
    Les sirènes ont effectivement retenti à Ashkelon, Beer Sheva et Sderot. 8 roquettes ont atteint Beer Sheva et 5 autres ont explosé dans des zones ouvertes à l'extérieur de la ville.
    Les services de sécurité israéliens ont également signalé que les sirènes avaient été déclenchées à Kiryat Malachi et Bir Tuvia.

    Roquettes en provenance du Liban
    D'autre part, les médias israéliens ont rapporté que des roquettes avaient été tirées sur Acre à partir du territoire libanais.
    La chaîne libanaise Al-Jadid a également publié un clip vidéo montrant le lancement d'un certain nombre de roquettes depuis la ville de Siddiqin au sud du Liban vers Israël.
    L'armée israélienne a confirmé que «4 roquettes avaient été tirées du Liban vers Acre (Akko) et Haïfa, mais affirme qu'elle pense que les roquettes ont atterri à l'intérieur du territoire libanais»

    Israël a poursuivi ses opérations militaires mercredi 19 mai
    De son côté, entre les 10 et 18 mai, le Hamas, le Jihad islamique et d'autres groupes ont tiré environ 3 500 roquettes sur le territoire israélien. Les bombardements ont eu lieu non seulement dans les zones voisines de Gaza et les villes du sud du pays, mais également à Jérusalem, Tel Aviv et d'autres villes du centre d'Israël. Une tentative a été faite pour bombarder l'aéroport de Ramon, au nord d'Eilat.

    17h00
    À 17 h 47, bombardement de Sderot et d'autres localités frontalières.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que la veille, à la suite d'une opération conjointe de Tsahal et du Shabak, les activités de trois militants de la cyber-unité du Hamas ont été arrêtées. Après avoir reçu des informations du renseignement, une frappe a été lancée contre le bâtiment de la ville de Gaza, où était basée la cyberunité.

    À 17 h 16, Ashkelon a de nouveau été bombardé depuis Gaza. Les sirènes "Enfer de Tseva" ont été entendues dans la ville et ses environs. À 17 h 26, les militants palestiniens ont tiré sur le poste de contrôle de Kisufim.
    17h00 bombardements du Néguev occidental et central.

    16h00
    À 16: 46-16: 48 sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Ashdod, Ashkelon et dans les environs. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été confirmés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    À 16 h 47, Alarmes à Sufa et Holit.
    À 16h33, Alarmes à Sufa.
    À 16h16, Alarmes à Nativ Ha-Asara.
    A 16h09 "Enfer de Tseva" à Sderot et au checkpoint "Erez". A Sderot, une roquette a frappé une maison sans faire de victimes.

    15h00
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que Tsahal a détruit deux lance-missiles - à Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza et à Khan Younes dans le sud. Le service de presse de l'armée a déclaré que les lance-missiles avaient été utilisés par les militants lors du récent bombardement de Beer Sheva.
    À 15h49, une alarme retentit au point de contrôle d'Erez.
    À 15: 28-15: 29 sirènes "Enfer de Tseva" à Kiryat Malakhi, Beer Tuvia et dans d'autres localités du district sud. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été enregistrés.
    À 15: 07-15: 08 sirènes à nouveau à Ashdod.
    À 15h00-15h00, des sirènes se sont déclenchées à Beer Sheva.
    À Ashdod, au moins deux roquettes sont tombées dans des zones résidentielles, provoquant des dégats.  Il n'y a aucune information sur d'éventuelles victimes. Une fusée a explosé près d'une autoroute près d'Ashdod.

    14h00
    À 14H58 -14H59 sirènes "Enfer de Tseva" à Ashdod, Yavne et dans d'autres localités du district de Shfela. Des lancements de missiles depuis la bande de Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a publié une vidéo montrant la destruction d'un poste d'observation du Hamas caché dans un bunker souterrain. La publication de Tsahal note que ce bunker au centre de la bande de Gaza faisait partie de l'infrastructure des tunnels des Brigades Ezzedine al-Qassam.

    A 14h14 alarme dans le village de Reim.

    13h00
    À 13 h 58-13 h 59, les sirènes "Enfer de Tseva" ont été entendues à Ashdod, Yavne et dans d'autres localités du district de Shfela. Des lancements de missiles depuis la bande de Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé. Plusieurs missiles ont été abattus.
    Tsahal a annoncé l'élimination de trois militants du Jihad islamique qui se préparaient à tirer des roquettes sur le territoire israélien.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a publié une vidéo montrant l'élimination d'un combattant du Hamas après qu'il ait été établi qu'il était impliqué dans une attaque à la roquette sur le territoire israélien. Selon la vidéo publiée, après le bombardement, effectué depuis une position cachée près d'un immeuble résidentiel à Khan Younes (dans le sud-est de la bande de Gaza), le militant a tenté de s'échapper. Mais pendant tout ce temps, ses actions ont été surveillées depuis un avion, et à la fin, il a été éliminé par une frappe de missile ponctuelle. Dans le même temps, aucun dommage n'a été causé à un immeuble résidentiel situé à côté de l'endroit frappé par la roquette.

    A 13h19, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti  à Ashkelon et dans les environs. Des lancements de missiles depuis la partie nord de la bande de Gaza ont été enregistrés.

    12h00
    A 12h10, alarme au checkpoint de Kerem Shalom. A 12h11, alarme à Nahal Oz. À 12 h 27, alarme à Nahal Oz.

    11h00
    A 11h58, alarme près de la frontière de Gaza, au sud d'Ashkelon.

    219 morts à Gaza 
    Le ministère de la Santé de la bande de Gaza, contrôlé par le Hamas, a rapporté que depuis le début des affrontements (10 mai), 219 habitants du secteur ont été tués par l'armée israélienne et environ 1530 blessés. Parmi les personnes tuées, selon la partie palestinienne, 63 sont des mineurs et 36 sont des femmes. 
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté dans la matinée du 18 mai, qu'environ 160 militants avaient été tués à Gaza (130  du Hamas, 30 du Jihad islamique). Au cours de la dernière journée, des dizaines de militants ont été éliminés  par les attaques de Tsahal.

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte une attaque contre le complexe militaire du département technologique du Hamas dans un bâtiment de la région de Jabaliya, au nord de la bande de Gaza.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que l'armée de l'air de Tsahal a frappé un lance-missiles qui a tiré sur le territoire israélien depuis la ville de Gaza. La cible a été détruite.

    À 11 h 12,alarme à Nir Oz.

    10h00
    A 10h42, alarme au checkpoint de Kerem Shalom. Plusieurs bâtiments ont été endommagés par des bombardements au mortier. Il n'y a pas de victimes.
    A 10h36, alarme au checkpoint de Kisufim.
    À 10 h 02, alarme à Nir Oz.

    Des sources dans la bande de Gaza rapportent qu'un UAV israélien a tiré deux missiles sur le toit ou sur une cible au dernier étage de la tour Al-Andalus dans l'ouest de la ville de Gaza. Peut-être parlons-nous d'un bombardement d'avertissement, suivi d'une frappe sur le bâtiment. Il y a quelques jours, les FDI ont déjà attaqué l'une des cibles de cette tour. Des informations sur la nouvelle attaque sont apparues sur Twitter du Centre d'information palestinien du Hamas et sur la chaîne Telegram du blogueur israélien Abu Ali.

    09h00
    À 9h57, alarme à Nir Oz.
    A 09h41, les sirènes "Enfer de Tseva" retentissent dans les villages de Sufa et Kholit (conseil de district d'Eshkol).
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans la ville de Khan Younes (dans le sud de la bande de Gaza), les FDI ont attaqué  la maison du chef du service de renseignement militaire du Hamas, Oussama Tabash.

    L'agence de presse Maan rapporte qu'à la suite des frappes des FDI dans la bande de Gaza, une dizaine de maisons ont été détruites cette nuit et ce matin. Quatre décès sont signalés.

    06h00 - 09h00
    Aucune attaque depuis Gaza n'a été enregistrée.

    07h00
    50 roquettes tirées depuis Gaza entre 19H, le 18 mai et 07H le 19 mai
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que de 19h00 le 18 mai à 07h00 le 19 mai, environ 50 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers le territoire israélien. Les bombardements nocturnes du territoire israélien n'ont causé aucun dommage significatif. Aucune victime n'a été rapportée.

    De leur côté, les FDI ont largué 120 bombes de précision sur des cibles situées dans le territoire de Gaza. L'armée israélienne affirme avoir achevé la cinquième phase de la destruction du «projet métro», nom donné à l'opération de destruction des tunnels du Hamas. En particulier, les infrastructures souterraines à Khan Younes et Rafah (dans le sud de la bande de Gaza) ont été détruites. Une quarantaine de cibles souterraines ont été frappées lors d'une attaque de 25 minutes. L'attaque a été menée avec la participation de 52 avions de combat israéliens. En outre, les FDI ont frappé un certain nombre de cibles terrestres du Hamas à Khan Younes et Rafah, en particulier les postes de commandement et des avant-postes des militants, ainsi qu'un  dépôt d'armes situé au siège du service de sécurité intérieure du Hamas. Les FDI ont également attaqué des cibles du Jihad islamique dans la bande de Gaza, notamment un lance-missiles.


    05:00
    Alarme au kibboutz Ein HaShlosha.

    04:00
    Il n'y a aucun rapport d'attaques à la roquette.

    03:00
    Il n'y a aucun rapport d'attaques à la roquette.
    Vers 3 heures du matin, la chaîne de télévision par satellite Al-Aqsa, diffusée depuis Gaza, a rapporté que l'artillerie israélienne s'était jointe aux frappes de l'armée de l'air israélienne et tirait sur des cibles à l'est de Khan Younis.

    02:00
    L'alarme a retenti à Sderot, à la ferme Shikma, kibboutzim Erez, Nir Am, Meflasim.

    01:00
    Il n'y a aucun rapport d'attaques à la roquette.

    00:00
    Des sources palestiniennes rapportent que l'armée de l'air de Tsahal continue de frapper dans la région de Khan Younes. Un mort et huit blessés sont signalés.
    Le Hamas avoir tiré des roquettes contre les bases de l'armée de l'air de Tsahal: Hatzor, Hatzerim, Nevatim, Tel Nof, Palmachim et Ramon. Le Hamas a déclaré qu'il s'agissait d'une réponse aux frappes aériennes dans le sud de la bande de Gaza. Aucun des missiles n'a atteint sa cible.

    Gaza Webcam

     

     

     

  • Gaza/Israël : L'armée de l'air de Tsahal attaque des cibles à Gaza en réponse à des attaques à la roquette sur le territoire israélien

    Imprimer

    Dans la nuit du 23 au 24 mars, l'armée de l'air des Forces de défense israéliennes a lancé une série d'attaques contre des cibles dans la bande de Gaza en réponse à une attaque à la roquette sur le territoire israélien le jour du scrutin.

    Le service de presse de Tsahal rapporte que des cibles appartenant au Hamas ont été attaquées par des avions et des hélicoptères: l'atelier où les missiles ont été produits et la position des militants des Brigades Ezzedine al-Qassam (branche militaire du Hamas).

    Tsahal attribue toute activité hostile de Gaza au Hamas, qui contrôle le secteur depuis 2007.

    L'agence Safa , basée à Gaza, précise que l'armée de l'air israélienne a attaqué des cibles dans la région de Dir al-Balah (Centre du secteur) et au sud de la ville de Gaza.

    Dans la soirée du 23 mars, une roquette avait été tirée de la bande de Gaza vers le territoire israélien. Comme il était clair d'après la trajectoire du missile qu'il ne constituait pas une menace pour les colonies israéliennes, les alarmes n'ont été déclenchées que dans les territoires non développés, a déclaré l'armée.

    La chaîne de télévision Kan-11 a rapporté que la roquette était tombée dans un terrain vague entre le kibboutz Hatserim et Beer Sheva. Le bombardement a eu lieu alors que le chef du gouvernement, Benjamin Netanyahu, était à Beer Sheva ou venait de le quitter. Le correspondant de la 13e chaîne de télévision Alon Ben-David affirme que les bombardements ont eu lieu alors que le chef du gouvernement était dans la ville. Dans le même temps, des sources du Likud ont déclaré que Netanyahu avait quitté Beer Sheva une heure avant le bombardement.

     

  • Gaza/Israël : tir de roquette depuis Gaza vers le sud israélien

    Imprimer

    Une roquette a été lancée mardi soir depuis la bande de Gaza vers le sud d'Israël alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu y faisait une tournée en lien avec les élections législatives en cours de le pays, a annoncé l'armée israélienne.

    "Une roquette a été tirée depuis Gaza vers le territoire israélien", a indiqué l'armée dans un message à la presse. Contactée par l'AFP, une porte-parole de l'armée a précisé que le projectile s'était abattu dans un terrain vague entre le kibboutz Hatserim et Beer Sheva dans le sud du pays.

    Peu avant ce tir, non revendiqué pour le moment, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se trouvait dans la ville de Bersheeva, situé à une cinquantaine de kilomètres de la bande de Gaza, dans le désert du Néguev (sud), pour appeler la population locale à voter pour lui pour les législatives de mardi.

    Au cours de la campagne pour les législatives, les quatrièmes en mois de deux ans en Israël, M. Netanyahu a tenté une offensive de charme envers la population bédouine du Néguev, et s'est rapproché aussi de Mansour Abbas, chef d'un parti arabe local.

    Lors des élections de septembre 2019, le Jihad islamique, second mouvement armé de la bande de Gaza, après le Hamas qui dirige cette enclave, avait tiré une roquette en direction d'un meeting en Israël du Premier ministre.

    Cette frappe n'avait pas atteint le rassemblement, mais avait forcé l'évacuation d'urgence de M. Netanyahu. Deux mois après cet incident, l'armée israélienne avait lancé une opération ciblée contre Baha Abou al-Ata, commandant du Jihad islamique considéré comme responsable de ce tir de roquette.

    Dans la foulée de l'assassinat ciblé de son commandant, le Jihad islamique avait lancé des centaines de roquettes vers Israël qui avait répliqué avec des frappes contre ce territoire palestinien de deux millions d'habitants.