Khyber Pakhtunkhwa (province)

  • Pakistan : Cinq commandos pakistanais tués lors d'un raid contre une cache de militants islamistes

    Imprimer

    250px-Khyber_Pakhtunkhwa_in_Pakistan_(claims_hatched).svg.pngUn raid contre une cache d'activistes présumés dans le nord-ouest du Pakistan a tué cinq commandos anti-terroristes et deux activistes.
    Selon le porte-parole de la police, Imtiaz Khan, une fusillade a éclaté tôt mardi matin lorsque les commandos ont tenté d'investir une maison du district de Chilas, à 460 kilomètres au nord de Peshawar, la capitale de la province de Khyber Pakhtunkhwa, qui est limitrophe de l'Afghanistan.
    Les combats ont duré plusieurs heures, a déclaré M. Khan. Outre les deux activistes tués, une cache d'armes et d'explosifs a été découverte, a-t-il ajouté.
    On n'ignore encore à quel groupe islamiste appartiennent les activistes impliqués dans la fusillade. Les talibans pakistanais - le Tehreek-e-Taliban Pakistan ou TTP - sont actifs dans cette province.
    Le Pakistan affirme que des militants du TTP, qui est illégal, ont trouvé refuge en Afghanistan.
    Un rapport de l'ONU publié la semaine dernière indique que plus de 6 000 islamistes pakistanais se cachent en Afghanistan, la majorité d'entre eux sont membres du TTP, qui s'est également aligné sur l'Etat islamique-Khorasan, la branche afghane de Daech.
    Le rapport de l'ONU indique que le TTP et l'Etat Islamique-Khorasan représentent une menace sérieuse pour le Pakistan et l'Afghanistan.
    En 2018, le groupe a mis le feu à 14 écoles de filles dans la région ; la police a arrêté plus de 35 terroristes soupçonnés d'être impliqués dans cette attaque.