Khashoggi Jamal

  • France: le suspect saoudien du meurtre de Khashoggi libéré

    Imprimer

    Mercredi 8 décembre 2021, les autorités françaises ont libéré un ressortissant saoudien arrêté mardi matin à l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, soupçonné d'être lié au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

    Le procureur français a annoncé que le processus de vérification de l'identité de la personne arrêtée avait conclu que le mandat d'arrêt ne s'appliquait pas à lui.

    L'ambassade d'Arabie saoudite à Paris a déclaré mardi soir que la personne susmentionnée n'avait rien à voir avec l'affaire et a demandé sa libération.

    Des sources de sécurité françaises ont rapporté que l'inclusion de l'homme saoudien sur la liste des personnes recherchées était basée sur un mandat d'arrêt turc émis en 2019.

    Khaled Al-Otaibi, un ancien membre de la Garde royale saoudienne, avait été arrêté avant d'embarquer sur un vol pour Riyad.

    Ce nom était connu auparavant, car il était mentionné dans les règlements des États-Unis, de la Grande-Bretagne et des Nations Unies, comme étant impliqué dans le meurtre de Khashoggi.

    Selon la loi française, les autorités françaises disposent d'un délai de 48 heures à compter de l'arrestation de l'homme pour vérifier son identité, et en conséquence soit sa libération, soit la confirmation et la prolongation de sa détention en vue d'engager les procédures d'extradition vers la partie qui l'exige.

    Al-Otaibi, 33 ans, est l'un des 26 Saoudiens recherchés par la Turquie pour le meurtre de Khashoggi.

    L'Arabie saoudite avait rejeté une demande d'extradition de M. Al-Otaibi vers la Turquie, où il est jugé par contumace à Istanbul pour meurtre avec préméditation.

     

     

     

    Lien permanent Catégories : ARABIE SAOUDITE, Khashoggi Jamal 0 commentaire
  • France : Un membre présumé du commando qui a assassiné Khashoggi arrêté à l'aéroport de Roissy

    Imprimer

    Un membre présumé du commando impliqué dans l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018 à Istanbul a été interpellé mardi matin 7 décembre 2021 à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle et placé en rétention judiciaire. L'arrestation intervient trois jours après la visite du président français en Arabie saoudite.

    Khalid Alotaibi, 33 ans, a été interpellé par la police des frontières alors qu'il s'apprêtait à prendre un vol pour Ryad, a indiqué une source proche du dossier. Il a été placé en rétention judiciaire dans le cadre d'un mandat d'arrêt international émis par la Turquie, a précisé une source judiciaire. Une fois son identité confirmée, il devrait être présenté mercredi au parquet général de la cour d'appel de Paris qui devrait lui notifier le mandat d'arrêt.

    Khalid Alotaibi est soupçonné d'avoir fait partie d'un commando d'une dizaine de Saoudiens envoyés au consulat d'Istanbul le 2 octobre 2018 pour "exécuter" Khashoggi et "dissimuler les preuves" du meurtre, selon des documents des gouvernements britanniques et américains. Alotaibi peut refuser son extradition en Turquie. Dans ce cas, la justice française pourra demander à ce qu'il reste en France, libre, sous contrôle judiciaire ou sous écrou extraditionnel, le temps que la Turquie fasse une demande d'extradition. Dans les semaines suivantes, la cour d'appel devrait alors statuer sur la demande d'extradition.

    Le Saoudien arrêté en France "n'a aucun lien " avec l'affaire, affirme l'ambassade d'Arabie à Paris
    L'ambassade d'Arabie saoudite à Paris a déclaré mardi soir que le Saoudien arrêté plus tôt dans la journée en France n'avait "aucun lien" avec l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en 2018 à Istanbul et a demandé sa "libération immédiate".

    "Le citoyen en question n'a aucun lien avec l'affaire", a tweeté l'ambassade, ajoutant que les "coupables du meurtre" ont déjà été jugés en Arabie saoudite et y "purgent" leur peine.

    Corps non retrouvé
    L'interpellation du membre présumé du commando responsable de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi intervient trois jours après la rencontre du président français avec le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane à Djeddah. Les retrouvailles avec l'homme fort de Ryad, "MBS", étaient très attendues, trois ans après le choc provoqué par l'assassinat de Jamal Khashoggi à Istanbul. "Nous avons parlé de tout sans aucun tabou. Et nous avons pu évoquer évidemment la question des droits de l'Homme (...) et cela a été un échange direct", avait déclaré le président français. "Les prochaines semaines et les prochains mois nous permettront de voir si nous avançons sur ce sujet."

    Le président français avait justifié sa rencontre avec le prince héritier, l'une des premières pour un dirigeant occidental depuis cette affaire, parce que "le dialogue avec l'Arabie saoudite est une nécessité" en raison de son "poids démographique, économique, historique et religieux".

    Jamal Khashoggi, ancien proche du pouvoir saoudien dont il était devenu un féroce détracteur, a été assassiné dans les locaux du consulat de son pays à Istanbul, en octobre 2018, par un commando d'agents venus d'Arabie saoudite. Son corps, démembré, n'a jamais été retrouvé.

    Un rapport des services de renseignement américains accuse le prince héritier d'avoir "validé" l'assassinat. Après avoir nié le meurtre, Riyad avait fini par dire qu'il avait été commis par des agents saoudiens ayant agi seuls. À l'issue d'un procès opaque en Arabie saoudite, cinq Saoudiens ont été condamnés à mort et trois à des peines de prison -- les peines capitales ont depuis été commuées.

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 24 février 2019

    Imprimer

    Liste des articles parus sur Frontlive-Chrono le dimanche 24 février 2019. 

     

    FRANÇAIS

    • Afghanistan: 2018, année record pour les civils tués selon l’ONU – Abonnés
    • Arabie saoudite : Pour la première fois, une femme est nommée ambassadeur de l’Arabie saoudite aux États-Unis – Abonnés
    • Gaza: des milliers de manifestants demandent le départ du président palestinien – Abonnés
    • Gaza : Des centaines d’engins explosifs ont été lancés sur des soldats israéliens à la frontière entre Gaza et Israël – Abonnés
    • L’Iran affirme avoir tiré avec succès un missile d’un sous-marin – Abonnés
    • Libye : Le calme est revenu à Murzuq après la prise de contrôle des forces de Haftar – Abonnés

     

    ANGLAIS

    • Afghanistan civilian deaths hit record high in 2018: UN – Subscribers
    • Gaza: thousands of demonstrators have called for the resignation of the Palestinian President – Subscribers
    • Gaza: Hundreds of explosive devices have been thrown at Israeli soldiers on the border between Gaza and Israel – Subscribers
    • Iran launches cruise missile from submarine during military exercise – Subscribers
    • Libya: Haftar’s self-styled army claims control over Murzuk – Subscribers
    • Saudi Arabia: For the first time, a woman is appointed Saudi Arabia’s ambassador to the United States – Subscribers

     

    العربية (ARABIC)

    العربية السعودية: أمر ملكي بتعيين الأميرة ريما بنت بندر سفيرة لدى أميركا
    إيران
     لا تستبعد احتمال اندلاع حرب مع إسرائيل

     

    DEUTSCH

    • Afghanistan: Zahl ziviler Opfer erreicht neuen Höchststand – Abonnenten
    • Gaza: Tausende von Demonstranten haben den Rücktritt des palästinensischen Präsidenten gefordert – Abonnenten
    • Gaza: Hunderte von Sprengstoffen wurden auf israelische Soldaten an der Grenze zwischen Gaza und Israel geworfen – Abonnenten
    • Iran feuert U-Boot-Kreuzfahrtrakete während der Militärübung an – Abonnenten
    • Libyen: Libysche Haftar-Armee beansprucht Kontrolle über Murzuk – Abonnenten
    • Saudi-Arabien entsendet erstmals weibliche Botschafterin in die USA – Abonnenten

     

    ESPAÑOL

    • Afganistán: 2018, un año récord para el número de civiles muertos – Suscriptores
    • Arabia Saudí: La princesa Reema bint Bandar bin Sultan nombrada embajadora en Estados Unidos – Suscriptores
    • Gaza: miles de manifestantes han pedido la salida del Presidente palestino – Suscriptores
    • Gaza: Cientos de artefactos explosivos han sido lanzados contra soldados israelíes en la frontera entre Gaza e Israel – Suscriptores
    • Irán afirma haber disparado con éxito un misil de crucero desde un submarino – Suscriptores
    • Libia: La calma ha vuelto a Murzuq tras la toma de control de las fuerzas de Haftar –Suscriptores

     

    ITALIANO

    • Afghanistan: 2018, anno record per il numero di civili uccisi – Abbonati
    • Arabia Saudita: principessa Reema bint Bandar bin Sultan nominata ambasciatore negli Usa – Abbonati
    • Gaza: migliaia di manifestanti hanno chiesto la partenza del Presidente palestinese – Abbonati
    • Gaza: Centinaia di ordigni esplosivi sono stati lanciati contro i soldati israeliani al confine tra Gaza e Israele – Abbonati
    • L’Iran sostiene di aver sparato con successo un missile da un sottomarino – Abbonati
    • Libia: Tornata la calma a Murzuq dopo presa controllo forze Haftar – Abbonati

     

    日本語 (JAPONAIS)

    • アフガン紛争の民間人死者、2018年は過去最多に 国連 –  購読者
    • サウジアラビア、リーマ王女を駐米大使に任命 女性大使は同国初 – 購読者

     

    NEDERLANDS

    • Afghanistan: aantal burgerslachtoffers bereikt nieuw hoogtepunt – Abonnees
    • Gaza: duizenden demonstranten hebben opgeroepen tot het aftreden van de Palestijnse president – Abonnees
    • Gaza: Honderden explosieven zijn naar Israëlische soldaten op de grens tussen Gaza en Israël gegooid – Abonnees
    • Iran lanceert kruisraket van onderzeeboot tijdens militaire oefening – Abonnees
    • Libië: Het Libische nationale leger van Haftar eist controle over Murzuk – Abonnees
    • Saudi-Arabië stuurt voor het eerst vrouwelijke ambassadeur naar VS – Abonnees

     

    POLSKI

    • Afganistan stracił rekordową liczbę cywilów w 2018 r. – Subskrybenci
    • Arabia Saudyjska: pierwszym ambasadorem Arabii Saudyjskiej w Stanach Zjednoczonych była kobieta – Subskrybenci
    • Gaza: Tysiące mieszkańców Gazy wyszło na ulice żądając rezygnacji Mahmuda Abbasa – Subskrybenci
    • Gaza: Setki urządzeń wybuchowych rzucono na izraelskich żołnierzy na granicy z Gazą – Subskrybenci
    • Iran poinformował o wystrzeleniu pocisku wycieczkowego z głębi kraju – Subskrybenci
    • Libia: Libijska Armia Narodowa Haftar twierdzi, że kontroluje Murzuka – Subskrybenci

     

    PORTUGUÊS

    • Afeganistão: 2018, um ano recorde para o número de civis mortos – Assinantes
    • Arábia Saudita: Princesa Reema bint Bandar bin Sultan nomeado embaixador nos EUA – Assinantes
    • Gaza: milhares de manifestantes pediram a partida do Presidente palestiniano – Assinantes
    • Gaza: Centenas de engenhos explosivos foram lançados contra soldados israelenses na fronteira entre Gaza e Israel – Assinantes
    • Irão alega ter disparado com êxito um míssil de cruzeiro de um submarino – Assinantes
    • Líbia: A calma regressou a Murzuq após a conquista das forças de Haftar – Assinantes

     

    РУССКИЙ ЯЗЫК

    • В Афганистане в 2018 году погибло рекордное количество мирных жителей — Подписчики
    • Газa: Тысячи жителей сектора Газы вышли на улицы, требуя отставки Махмуда Аббаса — Подписчики
    • Газa: Сотни взрывных устройств брошены в израильских военнослужащих на границе с Газой — Подписчики
    • Иран сообщил о запуске крылатой ракеты из глубины — Подписчики
    • Ливия: Ливийская национальная армия Хафтара утверждает, что контролирует Мурзука — Подписчики
    • Саудовская Аравия: Послом Саудовской Аравии в США впервые стала женщина — Подписчики

     

    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

     

  • https://www.frontlive-chrono - Jeudi 3 janvier 2018

    Imprimer

    Arabie saoudite: cinq peines de mort requises à l’ouverture du procès du meurtre de Khashoggi

     

    Burkina Faso: Les affrontements ethniques tuent 13 personnes alors que la sécurité s’aggrave

     

    Nigéria : Boko Haram attaque plusieurs postes militaires dans le nord-est du Nigeria

     

    Syrie: des dizaines de morts dans les combats entre jihadistes et rebelles

     

    Tunisie : deux jihadistes se font sauter lors d’une opération policière

     

    Turquie: Arrestation de 12 membres de Daech, dont deux Françaises

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

  • https://www.frontlive-chrono.com du lundi 17 décembre 2018

    Imprimer

    Afghanistan : 6 civils tués dans une explosion dans la province du Logar

     

    L’Arabie Saoudite condamne l' »ingérence » du Sénat américain

     

    Maroc: Deux touristes scandinaves retrouvées égorgées dans une zone montagneuse du sud

     

    Nigeria : 4 morts dans une attaque de Boko Haram

     

    Pays Bas: Un « Néerlandais » suspecté de terrorisme arrêté en Espagne

     

    Somalie: L’armée américaine dit avoir tué une soixantaine de shebabs ce week-end

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

  • https://www.frontlive-chrono des vendredi 16 et samedi 17 novembre 2018

    Imprimer

    Vendredi 16 novembre 2018


     

    Samedi 17 novembre 2018


    • Arabie saoudite: La CIA accuse MBS d’être derrière le meurtre de Khashoggi

     

     

     

     

  • Arabie saoudite: La police turque estime que le journaliste Khashoggi a été tué au consulat saoudien

    Imprimer

    Kashoggi Jamal.jpgLes autorités turques estiment qu’un journaliste éminent de l’opposition saoudienne, Jamal Khashoggi, a été tué à l’intérieur du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, puis son corps a été sorti du bâtiment de l’ambassade, a rapporté l’agence de presse Reuters faisant référence à deux responsables turcs.
    Selon ces sources, les soupçons de meurtre avec préméditation et tentative de dissimulation des traces du crime font actuellement l’objet d’une enquête.
    Un porte-parole du consulat saoudien a déclaré que ces accusations étaient sans fondement. La même source a indiqué qu’un groupe d’enquêteurs saoudiens était arrivé à Istanbul le 6 octobre pour prendre part à l’enquête sur les circonstances de la disparition de Khashoggi.
    Officiellement, la Turquie ne confirme pas les informations concernant l’assassinat de Khashoggi et déclare que le journaliste est toujours recherché.
    Le 2 octobre, le Washington Post avait annoncé qu’après avoir visité le bâtiment du consulat général d’Arabie saoudite, le célèbre journaliste saoudien d’opposition Jamal Khashoggi avait disparu à Istanbul.
    La fiancée de Jamal Khashoggi a déclaré à l’agence turque Anadolu que Jamal Kashoggi avait été invité au consulat pour signer des papiers administratifs concernant son futur mariage. Environ cinq heures plus tard, un fonctionnaire consulaire l’avait informée que Khashoggi était parti et qu’elle n’avait pas besoin de l’attendre. La femme a déclaré que son fiancé lui avait suggéré qu’il pouvait être arrêté et avait demandé à cette occasion d’informer les autorités turques et l’Association turco-arabe des journalistes de l’incident.
    Jamal Hashoggi, PDG d’Al Arab News, a collaboré avec de nombreux médias arabes et occidentaux. En 2015, le journal saoudien Al-Hayat a publié à Londres son article intitulé « L’Arabie saoudite devrait-elle voir une menace en Poutine? »
    Dans cet article, il y avait par exemple la phrase suivante: « Poutine est stupide, cruel et on ne peut lui faire confiance ». Khashoggi a ensuite déclaré que trois pays du Moyen-Orient – l’Arabie saoudite, la Turquie et le Qatar – interféraient avec la domination de Poutine « sur la région située de la Crimée à la Syrie ».
    Jamal Khashoggi est le cousin d’Adnan Khashoggi, un marchand d’armes décédé en 2017 et qui comptait parmi les plus grosses fortunes du monde.

    Lire la suite