Khairallah Nizar (Ministère des AE)

  • Irak : L'armée turque élimine 7 membres du PKK

    Imprimer

    Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar a annoncé la neutralisation de sept membres de l'organisation indépendantiste kurde PKK, dont un responsable, dans le nord de l'Irak.

    Akar, accompagné du Commandant d'état-major, le général Yasar Guler, et du Commandant de l'armée de l'Air, le général Hasan Kucukakyuz, s'est rendu à Eskisehir, au centre de la Turquie, d'où sont dirigées les opérations dans le nord de l'Irak.

    Il a tout d'abord souligné que la lutte se poursuit contre les organisation "terroristes" FETO, PKK/YPG et Daech.

    "Malheureusement, nous rencontrons des difficultés à expliquer certains sujets à nos alliés et à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN)", a-t-il ajouté.

    Malgré cela, Akar assure que le nécessaire continue d'être fait en faveur de la Turquie.

    D'une part, les forces turques luttent contre tout type de menace ciblant la Turquie, et ce, sur le territoire turc, en Syrie et dans le nord de l'Irak. D'autre part, elles continuent d'apporter leur soutien aux pays amis et frères, tels que l'Azerbaïdjan et la Libye.

    Akar a rappelé que deux opérations antiterroristes ont été lancées le 23 avril dans le nord de l'Irak.

    "Jusqu'à présent, nous avons neutralisé 46 terroristes. Aujourd'hui, 7 nouveaux éléments ont été neutralisés, dont un prétendu régional de l'organisation PKK. Ainsi, le bilan total s'élève à 53", a-t-il conclu.

    Par ailleurs, L'armée turque a installé 2 avant-postes surplombant le village de Dohuk
    FDmHZXHQ.jpegBagdad condamne la visite du ministre turc de la défense et la présence militaire turque sur le territoire irakien
    Le ministère irakien des Affaires étrangères a convoqué le chargé d'affaires turc à l'ambassade de Turquie pour protester contre la visite du ministre turc de la Défense sur les terres irakiennes "sans coordination", tout en qualifiant la présence turque d '"illégale".

    Un communiqué du ministère a déclaré: << Son représentant principal, Nizar Al-Khair Allah, a convoqué le chargé d'affaires à l'ambassade de Turquie à Bagdad et lui a remis une note de protestation dans laquelle le gouvernement irakien a exprimé son profond mécontentement et sa condamnation de la présence. du ministre turc de la Défense Hulusi Akar sur son territoire sans coordination ni approbation préalable des autorités compétentes. "Et sa rencontre avec les forces turques illégales à l'intérieur des territoires."

    Le ministère a condamné les déclarations du ministre turc de l'Intérieur concernant l'intention de son pays d'établir une base militaire permanente dans le nord de l'Irak.

    Selon le communiqué, Khairallah aurait déclaré: << Le gouvernement de son pays rejette catégoriquement les violations continues de la souveraineté de l'Iraq et de l'inviolabilité de ses terres et de son espace aérien par les forces militaires turques, et que continuer avec une telle approche est incompatible avec des relations amicales et de bon voisinage. , et les lois et normes internationales pertinentes. "