Kawri

  • Nigeria : l'Etat islamique dans la province d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) inflige de lourdes pertes aux forces gouvernementales

    Imprimer

    Les combattants de l'Etat islamique de la province d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) ont infligé de lourdes pertes aux forces gouvernementales nigérianes lors de deux attaques récentes dans l'État de Borno, au nord-est.

    Lors de la première attaque, qui a eu lieu le 13 juillet, les islamistes ont visé plusieurs postes des forces locales pro-gouvernementales près de la ville de Lambwa.

    Quatre combattants et un civil, prétendument un espion du gouvernement, ont été tués par les djihadistes. Au cours de l'attaque, les membres de l'Etat islamique ont également capturé une camionnette et mis le feu à plusieurs maisons.

    La deuxième attaque, plus importante, a eu lieu le 15 juillet. Les guérilleros de l'Etat islamique ont pris d'assaut une base des forces armées nigérianes dans la ville de Kawri. Au moins un militaire a été tué.

    Au cours de l'attaque, les islamistes ont incendié un véhicule blindé de transport de troupes Mowag Piranha I de fabrication suisse, une voiture blindée Panhard AML de fabrication française et une camionnette. Les djihadistes ont également capturéquatre camionnettes ainsi que des quantités d'armes et de munitions.
    photo_2021-07-17_20-22-40.jpegphoto_2021-07-17_20-22-44.jpegphoto_2021-07-17_20-22-49.jpeg

    Les combattants de l'Etat islamique ont intensifié leurs attaques contre les forces gouvernementales nigérianes et les civils au cours des dernières semaines. Les islamistes ont mené des attaques dans les provinces de Borno, Yobe et Adamawa.

    Le groupe islamiste radical a établi une forte présence au Nigeria au cours de la dernière année. Malgré les efforts du gouvernement, la menace posée par le groupe continue de croître.