Kalandia checkpoint

  • Jérusalem : Un garde-frontière israélien gravement blessé par une voiture bélier à Kalandia

    Imprimer

    Dans la nuit du mercredi 13 au jeudi 14 octobre, dans la zone de Kalandia (sud de Ramallah), un habitant de Qalqilya de 22 ans, au volant d'une voiture, a percuté des gardes-frontières israéliens qui évacuaient des habitants de bâtiments illégaux.

    Les gardes-frontières ont ouvert le feu sur la voiture. Le conducteur a tenté de s'échapper, mais a finalement percuté un mur et a été arrêté.

    L'un des gardes-frontières a été gravement blessé par le véhicule blessé et transporté à l'hôpital Shaaretz Zedek de Jérusalem. Son état s'est dégradé au cours de la nuit.

    Le détenu a été conduit pour interrogatoire au service général de sécurité (SHABAK).

  • Israël : Un gardien israélien blessé lors d'une attaque au poste de contrôle de Kalandia

    Imprimer

    Un soldat israélien a été blessé lors d'une attaque à l'arme à feu au poste de contrôle de Kalandia, au sud de Ramallah, dans la nuit du 13 au 14 juillet.. 

    Un gardien a été légèrement blessé lors de l'incident. Le Service des gardes-frontières (MAGAV) a déclaré qu'il n'y avait eu aucune victime parmi les gardes-frontières.

    L'assaillant a réussi à s'échapper. Mais il a été arrêté un peu plus tard à côté de sa voiture, dans laquelle un pistolet Glock a été retrouvé. Le tireur s'est avéré être un habitant de 36 ans de Kafr Aqaba, titulaire d'une carte d'identité israélienne. Il a été remis pour interrogatoire aux enquêteurs du Service général de sécurité (CHABAK).

    Lien permanent Catégories : Chabak, ISRAËL, Kalandia checkpoint, MAGAV 0 commentaire
  • Cisjordanie/ Israël : "Jour de colère" - Émeutes près de la tombe de Rachel (Bethléem), du checkpoint de Kalandia et du quartier Silouan de Jérusalem

    Imprimer

    Vendredi 23 avril, vers 21h00, des dizaines de Palestiniens ont manifesté dans la zone adjacente à la tombe de Rachel. Les émeutiers ont lancé des pierres, des pétards et des cocktails Molotov sur les membres de la police des frontières (MAGAV). En réponse, le MAGAV a utilisé les moyens prévus par la loi pour disperser la foule.

    Des émeutes ont également été enregistrées dans le quartier arabe de Siluan (Silvan) à Jérusalem. Des pierres et des pétards ont été lancés sur les policiers. L'un d'eux a été blessé à la tête et a nécessité des soins médicaux. Plusieurs manifestants ont été arrêtés.

    Vers 22h00, des émeutes ont éclaté au poste frontière de Kalandia. Les membres de MAGAV qui se trouvaient au checkpoint ont du appeler des renforts. La police a déclaré que des centaines de Palestiniens étaient impliqués dans les émeutes.

    La veille, près de la porte de Naplouse de la vieille ville de Jérusalem, des centaines de jeunes musulmans  ont attaqué des policiers après la prière du soir, lançant des pierres, des pétards et des cocktails Molotov. La police a utilisé des grenades de choc et des canons à eau pour disperser les manifestants. 

    Vendredi matin, les groupes palestiniens Hamas et Jihad islamique ont déclaré une "journée de colère" après que la police israélienne ait réprimé les émeutes dans la ville de Jérusalem. L'appel a été soutenu par le Fatah et d'autres mouvements politiques de l'Autorité palestinienne.

  • Israël: Attaque d'un garde-frontière au checkpoint Kalandia

    Imprimer

    Dans la soirée du mardi 12 janvier 2021, les médias israéliens ont rendu compte d'une tentative d'attaque au checkpoint de Kalandia. Selon "Can Bet", un résident de l'Autorité palestinienne avec un tournevis a attaqué le garde. L'attaquant a été désarmé et arrêté. Il a été transféré pour une enquête plus approfondie au personnel de Shabak.
     
    Selon des témoins oculaires, le garde ne souffre que de quelques égratignures.
     
    Le service de presse du service des frontières (MAGAV) a rapporté qu'un résident de Naplouse âgé de 51 ans, qui n'a pas de permis pour rester en Israël, a tenté de passer le point de contrôle, et quand il a été arrêté par les gardes-frontières, il a saisi un tournevis et a tenté de frapper le garde-frontière.
     
    Une enquête est en cours sur les circonstances de l'incident, ainsi que sur les motivations de l'agresseur.

    Lien permanent Catégories : ISRAËL, Kalandia checkpoint, MAGAV 0 commentaire