Kaga

  • Nigeria : Plusieurs attaques de l'Etat islamique (ISWAP) tuent une vingtaine de soldats

    Imprimer

    Au moins 20 soldats ont été tués lors de multiples attaques de l'"Etat islamique de la province d'Afrique de l'Ouest" (ISWAP) dans la province de Borno, dans le nord-est du Nigéria.

    Les troupes du secteur 3, conjointement avec des éléments de soutien, notamment les forces spéciales et la CJTF, ont été attaquées entre le village de Lingir à Monguno et Kukawa dans la zone de gouvernement local de Kukawa.  

    La CJTF est une force civile qui soutient les forces de sécurité nigérianes contre  l'État islamique d'Afrique de l'Ouest (ISWAP) et sa faction mère Boko Haram.

    En août 2020, l'ISWAP a pris des centaines de personnes en otage à Kukawa, à la suite d'escarmouches avec les troupes nigérianes dans la région.

    L' attaque a eu lieu après la réinstallation de centaines de personnes déplacées sous escorte militaire dans la ville, située près des rives du lac Tchad.

    De même, vendredi 12 mars 2021,  l'ISWAP avait tendu une embuscade aux troupes le long de Benisheikh et de Ngamdu, entraînant la mort de trois soldats tandis que huit membres de l'ISWAP étaient tués. Les deux localités se trouvent dans la zone du gouvernement local de Kaga, où le Super Camp One de l' armée est domicilié.