Kaboul

  • Afghanistan : Au moins 53 morts dans un attentat visant des étudiantes de la communauté chiite hazara

    Imprimer

    Fd4lVN4XkAE_GxK.jpegAu moins 53 personnes, dont 46 filles et jeunes femmes, ont été tuées et 83 autres blessées, vendredi 30 septembre 2022 à Kaboul, dans un attentat suicide, dont la plupart des victimes sont des femmes. L'attentat suicide a pris pour cible un centre de formation pour étudiants de la capitale afghane situé dans un quartier peuplé par la communauté chiite hazara. Ci-contre : photo d'une des victimes décédées.

    "Les étudiants se préparaient à un examen lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser dans ce centre éducatif. Malheureusement, 19 personnes (53 selon un dernier bilan) sont décédées et 27 (83 selon un dernier bilan) autres ont été blessées", a déclaré Khalid Zadran, porte-parole de la police.

    "Nous étions environ 600 (étudiants) dans la classe, mais la plupart des victimes sont des filles", a témoigné à l'AFP l'AFP un étudiant témoin de l'explosion. Ce centre de formation prépare des étudiants, âgés de 18 ans et plus, à leurs examens d'entrée à l'université.

    Cet attentat qui vise une nouvelle fois le monde de l'éducation s'est produit dans le quartier de Dasht-e-Barchi, dans l'ouest de Kaboul, une zone à prédominance musulmane chiite où vit la communauté minoritaire hazara, théâtre de certaines des attaques les plus meurtrières commises en Afghanistan.

    L'éducation est une question extrêmement sensible en Afghanistan à majorité sunnite, les talibans empêchant de nombreuses filles de reprendre l'enseignement secondaire.

    Le groupe État islamique, avec lequel les talibans entretiennent des divergences idéologiques, s'oppose également à l'éducation des femmes et des filles. L'Etat islamique-Khorasan, principale menace du régime taliban, a revendiqué plusieurs attentats ces derniers mois. 

    Des vidéos postées sur les médias sociaux et des photos publiées par les médias locaux montrent des victimes ensanglantées transportées depuis les lieux de l'explosion.

    Des équipes de sécurité ont été déployées sur les lieux pendant que les familles affluaient dans les différents hôpitaux en pleurs, à la recherche de leurs proches.

    Dans un hôpital au moins, les talibans ont toutefois obligé les familles des victimes à quitter le site, craignant qu'une nouvelle attaque ne soit lancée au milieu de la foule.

    Des listes des personnes décédées ou blessées ont été accrochées à l'entrée des établissements hospitaliers où convergent les ambulances, a constaté l'AFP.

    "Attaquer des cibles civiles prouve la cruauté inhumaine de l'ennemi et son absence de normes morales", avait déclaré un peu plus tôt le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Abdul Nafy Takor.

    Le 20 avril dernier, au moins six personnes avaient été tuées et 24 blessées dans deux explosions ayant frappé une école pour garçons dans ce même quartier de l'ouest de la capitale.

    Dasht-e-Barchi a été lourdement frappé ces dernières années et depuis le retour au pouvoir des talibans en 2021 par plusieurs attaques revendiquées par l'Etat islamique-Khorasan, la branche régionale de l'Etat islamique, qui considère les hazaras comme hérétiques.

    En mai 2021, une série d'explosions s'était également produite devant un établissement scolaire pour filles de ce même quartier, faisant 85 morts, en majorité des lycéennes, et plus de 300 blessés. L'Etat islamique est fortement soupçonné d'avoir mené cette meurtrière attaque.

    Des attaques de moindre ampleur, revendiquées par l'Etat islamique-Khorasan, ont encore eu lieu à Dasht-e-Barchi en novembre et décembre 2021.

    Le retour au pouvoir des talibans en août 2021 a mis fin à deux décennies de guerre en Afghanistan et a entraîné une réduction significative de la violence, mais la sécurité a commencé à se détériorer au cours des derniers mois.

  • Afghanistan. : Breaking news : Explosion à Kaboul - Au moins 29 morts

    Imprimer

    Vendredi 23 septembre 2022, une explosion s'est produite près de la mosquée Wazir Mohammad Akbar Khan dans le PD10 à Kaboul.

    La zone de l'explosion, est connue comme la zone verte et abrite des missions diplomatiques étrangères.

    Selon Abdul Nafi Takoor, porte-parole du ministère de l'Intérieur, l'explosion s'est produite alors que les fidèles quittaient la mosquée et les victimes sont des civils.

    Selon des témoins oculaires l'explosion aurait été causée par une bombe magnétique.

    Personne n'a encore revendiqué la responsabilité de l'explosion mais l'Etat islamique-Khorasan avait menacé les représentations diplomatiques.

    Lien permanent Catégories : AFGHANISTAN, Kaboul 0 commentaire
  • Afghanistan : 3 personnes tuées dans une explosion dans la capitale Kaboul

    Imprimer

    Un officiel taliban a annoncé ce mercredi 21 septembre qu'au moins 3 personnes avaient été tuées et 13 autres blessées dans une puissante explosion dans la capitale afghane Kaboul.

    Le porte-parole de la police de Kaboul, Khaled Zadran, a déclaré que l'explosion s'était produite dans un restaurant du quartier de Dehmazang, à l'ouest de la capitale, selon l’agence de presse américaine Associated Press.

    Zadran a ajouté qu’une équipe de policiers était arrivée sur les lieux pour mener des investigations sur les causes de l'explosion.

    Le quartier de Dehmazang est peuplé en majorité par les Hazara, une communauté chiite afghane. L'Etat islamique cible régulièrement cette communauté à laquelle il reproche d'avoir fourni de nombreux mercenaires pour lutter en Syrie, aux côtés des forces du régime contre les groupes islamistes sunnites.

     

     

    Voir le blog de la Tribune de Genève :

  • Afghanistan : Plusieurs explosions dans le quartier chiite de Dasht-e-Barchi (Kaboul)

    Imprimer

    Le porte-parole du ministère afghan de l'intérieur du régime taliban a précisé qu'il y avait eu deux explosions dans le quartier chiite de Dasht-e-Barchi, 13ème arrondissement de Kaboul. Les deux engins piégés avaient été posés sur des bicyclettes. A noter que, selon d'autres sources, il y aurait eu trois explosions. Une des explosions a visé une mosquée du quartier. Une autre explosion a eu lieu à l'extérieur du marché populaire de Bahab Sahab, à 18H45, une heure où celui-ci était bondé. Un premier bilan fait état d'au moins un mort et 58 blessés.

    La population du quartier de Dasht-e-Barchi est majoritairement peuplée de Hazaras chiites. Il est donc probable que les attentats soient le fait de membres de l'Etat islamique-Khorasan.

     

  • Афганистан: не менее 10 погибших в результате нападения террориста-смертника на посольство России в Кабуле

    Imprimer

    В понедельник, 5 сентября, у ворот российского посольства в районе Дарул Аман в Кабуле произошел взрыв. Жертв много. По данным местных СМИ, нападение было совершено террористом-смертником. Террорист взорвал себя в очереди за визами, когда дипломат вышел, чтобы назвать список имен. Видео.

    По предварительным данным, погибли не менее десяти человек, восемь госпитализированы с ранениями. Среди погибших - два сотрудника российского посольства, сообщает МИД России. Это дипломат и охранник посольства.

    "5 сентября в 10:50 по кабульскому времени в непосредственной близости от входа в консульский отдел Посольства России в Кабуле неизвестный боевик привел в действие взрывное устройство. В результате атаки погибли два сотрудника дипмиссии, среди афганских граждан тоже есть пострадавшие", – говорится в сообщении МИД РФ, цитируемом агентством РИА Новости.

    В ответственности за нападение подозревается группировка "Исламское государство - Хорасан".
    g1QiUxeW.jpeg

    Lien permanent Catégories : AFGHANISTAN, Kaboul 0 commentaire
  • Afghanistan : Au moins 10 morts dans un attentat-suicide visant l'ambassade de Russie à Kaboul

    Imprimer

    Lundi 5 septembre, une explosion s'est produite près des portes de l'ambassade de la Fédération de Russie dans le district de Darul Aman à Kaboul. Il y a de nombreuses victimes. Selon les médias locaux, l'attentat a été perpétré par un kamikaze. Le terroriste s'est fait exploser dans la file d'attente des visas lorsqu'un diplomate est sorti pour donner la liste des noms. Vidéo.

    Selon les données préliminaires, au moins dix personnes sont décédées, huit ont été hospitalisées pour des blessures. Parmi les personnes décédées se trouvent deux employés de l'ambassade de Russie, selon le ministère russe des Affaires étrangères. Il s'agit d'un diplomate et d'un garde de l'ambassade.

    "Le 5 septembre, à 10 h 50, heure de Kaboul, à proximité immédiate de l'entrée de la section consulaire de l'ambassade de Russie à Kaboul, un militant inconnu a fait exploser un engin explosif. À la suite de l'attaque, deux membres du la mission diplomatique ont été tués, et il y a aussi eu des victimes parmi les citoyens afghans », indique le rapport. Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, cité par RIA Novosti .

    On soupçonne l'État islamique-Khorasan d'être responsable de l'attentat.
    g1QiUxeW.jpeg

     

    Lien permanent Catégories : AFGHANISTAN, Kaboul 0 commentaire
  • Afghanistan : L’explosion dans une mosquée de Khair Khaneh aurait fait 21 morts et 60 blessés

    Imprimer

    Maulvi Amir Mohammad Kabuli.jpegDes habitants de la région de Khair Khaneh, du 17e district de  la ville de Kaboul, ont déclaré qu'une explosion s’était produite dans la mosquée Sediqiya. Ils ont ajouté que des coups de feu avaient également été entendus après la déflagration. L'explosion s'est produite pendant la prière du soir et il y a de nombreuses victimes. Un premier bilan (non confirmé) fait état de 21 morts, dont Mawlawi Amir Kabuli (photo), éminent érudit religieux hanafiste, et 60 blessés. La plupart des victimes seraient originaires de l'État du Panjshir. Des membres de la communauté Saifi ferait partie des victimes.

    Il faut préciser que dans le passé, l'Etat islamique-Khorasan a ciblé les soufis et les saïfis dans sa propagande. Il y a aussi une fatwa de l'Etat islamique à leur sujet.

    Lien permanent Catégories : AFGHANISTAN, Kaboul 0 commentaire