Kaabi Akram (chef du Hezbollah al-Nujaba)

  • Irak : Sept civils tués par une roquette qui visait l'aéroport de Bagdad

    Imprimer

    Sept personnes ont été tuées lundi par des frappes de missiles sur le secteur de l'aéroport de Bagdad où sont stationnés des soldats américains. Parmi les sept personnes, on déplore la mort de trois enfants et de deux femmes d'une même famille tués lorsqu'une roquette tirée en direction de l'aéroport de Bagdad est tombée sur un immeuble résidentiel se trouvant à proximité.

    Le chef de la milice chiite pro-iranienne Hezbollah al-Nujaba, Akram al-Kaabi, avait déclaré, dimanche 27 septembre, dans un message menaçant à l'ambassade américaine à Bagdad, que son organisation détenait désormais des armes de précision.

    Le député irakien Dhafer Al-Ani s'est moqué de ces armes de précision auxquelles Akram al-Kaabi faisait allusion. Ils les ont dirigées aujourd'hui contre l'aéroport de Bagdad pour tuer une famille et des enfants.

    Cette nouvelle attaque contre des intérêts américains, la dernière d'une série d'une quarantaine depuis début août, intervient alors que Washington a menacé de fermer son ambassade et de retirer ses 3.000 soldats d'Irak si les tirs de roquette ne cessaient pas.

    Le retrait total des troupes américaines d'Irak, s'il se concrétise, pourrait inaugurer une période plus tendue entre les milices chiites pro-iraniennes et l'armée américaine stationnée sur des bases proches de l'Irak et qui auraient les mains libres pour frapper à l'aide de drones comme elle le fait sur d'autres zones de conflit.