Justice saoudienne

  • Arabie saoudite : Exécution d'un membre de l'Etat islamique qui prévoyait de bombarder des quartiers résidentiels

    Imprimer

    Le ministère saoudien de l'Intérieur a exécuté un ressortissant yéménite, membre de l'État islamique, après qu'il ait été reconnu coupable d'avoir visé des rassemblements civils avec une ceinture explosive à Riyad. C'est la deuxième exécution en un mois après l'exécution d'un homme qui avait participé à des tirs sur des agents de sécurité.

    L'Etat islamique avait tenté de cibler des communautés résidentielles
    Un communiqué publié par le ministère de l'Intérieur a déclaré que le terroriste, Muhammad Abdullah Ahmad Al-Saddam, avait "travaillé pour cibler des rassemblements de civils dans un établissement public sous la direction de l'organisation terroriste Etat islamique". Il a expliqué que l'auteur prévoyait de mener "une opération suicide à l'aide d'une ceinture explosive. Il avait photographié le site cible et prêté allégeance à l'Etat islamique".

    La déclaration a souligné que la Cour d'appel pénale spécialisée et la Cour suprême ont confirmé la condamnation à mort, tandis qu'une ordonnance royale était rendue pour exécuter la condamnation".

    La condamnation à mort lundi 27 décembre 2021 à Riyad.