Julga

  • Afghanistan : Derniers incidents sécuritaires

    Imprimer

    Province de Baghlan : 34 soldats afghans et talibans tués lors de combats à Baghlan
    De violents affrontements se poursuivent dans la province de Baghlan, au nord de l'Afghanistan, où les talibans ont lancé une attaque à grande échelle au début du mois.

    Le 21 mai, huit militaires afghans ont été tués lors d'une attaque des talibans contre leur position dans le district de Guzargah-e-Noor, selon TOLO News .

    Abbas Tawakuli, commandant du 217 e Corps du Pamir de l' armée nationale afghane, a déclaré à TOLO News que six combattants talibans, dont un commandant de terrain, avaient été tués et sept autres blessés au cours de l'attaque.

    L'attaque de Guzargah-e-Noor aurait été menée par des combattants talibans récemment expulsés du district de Baghlan-e-Markazi. Le groupe afghan était entré à Baghlan-e-Markazi au début du mois. Actuellement, la situation dans le district est encore confuse.

    Par ailleurs, le ministère afghan de la Défense a annoncé que 20 talibans, dont un gouverneur de district nommé Amrullah, avaient été tués lors d'opérations aériennes et terrestres des forces afghanes dans les districts de Guzargah-e-Noor, Julga et Baghlan-e-Jadid en fin de journée, le 21 mai. .

    Les talibans ont intensifié leurs opérations à Baghlan et dans d'autres provinces afghanes après l'annonce par le président Joe Biden d'un plan visant à retirer toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre.

    La violence en Afghanistan n'a pas diminué après un cessez-le-feu de trois jours pendant la fête islamique de l'Aïd al-Adha [du 13 au 15 mai].

    Province de Faryab : Une femme kamikaze et deux de ses compagnons tués dans la province de Faryab
    Une femme kamikaze et ses deux compagnons ont été tués dimanche 23 mai à Faryab.

    Abdul Karim Yurash, porte-parole du chef de la police de Faryab, a déclaré que la femme, qui tentait de se faire exploser au quartier général de la police de Qaisar dans le district de Faryab, avait été identifiée et tuée avec ses deux compagnons avant d'atteindre sa cible.

    Yurash a ajouté que trois autres assaillants ont été blessés dans l'incident.

    Province de Kunar : Un commandant des talibans "unité rouge" éliminé
    La Direction nationale de la sécurité (NDS) de la province de Kunar a annoncé que le commandant des talibans rouges avait été tué dans la province.

     Selon le bulletin, le commandant Qasim et deux de ses hommes ont été tués hier soir (1er juin) lors d'une opération des forces de sécurité nationales dans le district de Sheltan.

    Province de Laghman : Violents combats pour le contrôle de Mehtarlam, la capitale provinciale
    Les autorités afghanes ont déclaré dimanche 23 mai que les forces de sécurité nationales étaient enfermées dans des batailles féroces avec les talibans pour les empêcher d'envahir la capitale de la province de Laghman assiégée, après que ceux-ci aient capturé des avant-postes de sécurité clés autour de la ville plus tôt dans la journée de dimanche. Les talibans ont récemment réalisé d'importants gains territoriaux dans la province de Laghman, en prenant le contrôle du district de Dawlat Shah vendredi 21 mai, ce qui a ouvert la voie à l'assaut de Mehtarlam.
     
    Le ministère de la Défense a confirmé dimanche soir que le chef de l'armée afghane Mohammad Yasin Zia, qui est également le ministre de la Défense par intérim du pays, était arrivé à Laghman avec d'autres hauts responsables de la sécurité et dirigeait les opérations contre les talibans.

    50 talibans tués lors d'une opération des forces spéciales dans la province de Laghman
    Cinquante talibans ont été tués lors d'une opération commando spéciale dans deux districts de Laghman dans la nuit du dimanche 23 au  lundi 24 mai.

    Fawad Aman, porte-parole adjoint du ministère de la Défense nationale, a déclaré que les opérations conjointes avaient été lancées dans les districts d'Alishang et d'Alingar dans la province de Laghman sous la direction du général Mohammad Yasin Zia, chef d'état-major du ministère de la Défense.

    Plus de 50 Taliban, dont le commandant principal Zalmai et plusieurs commandants talibans de premier plan et jihadistes étrangers, ont été tués. 60 autres ont été blessés.

    En outre, un certain nombre d’armes lourdes et légères ont été détruites.
    E2BzqhFXoAg2tkU.jpeg