Jitomir

  • Украина: 31-й день войны. Российские войска вторглись в Славутич; в Сумской области продолжаются ожесточенные бои

    Imprimer

    В субботу, 26 марта, российские войска вторглись в город Славутич Киевской области Украины и захватили городскую больницу, сообщил глава Киевской областной военной операции Александр Павлюк.

    "По последней информации, мэр города Юрий Фомичев похищен захватчиками. Городской совет в полном составе продолжает свою работу", - заявил Павлюк.

    По его словам, жители города вышли на митинг с национальной символикой Украины, они собрались на главной площади города, скандируя: "Славутич – это Украина" и "Слава Украине".

    В Сумской области продолжаются ожесточенные бои в Конотопском, Ахтырском и Сумском районах, сообщил глава областной военно-гражданской администрации Дмитрий Живицкий.

    "Ситуация остается напряженной, продолжаются бои. Это Конотопский район – активная фаза боев проходила за последние сутки. Это Ахтырский район, Сумский район", - рассказал руководитель области в утреннем видеообращении.

    По его словам, некоторые города области находятся под контролем российских войск.

    Согласно утренней сводке Генштаба ВСУ, российские войска пытаются восстановить боеспособность подразделений, подвезти боеприпасы и топливо для наступления. Кроме того, почти все подразделения Росгвардии, которые дислоцировались в аннексированном Крыму, развернуты для подавления сопротивления жителей захваченных Херсона, Геническа, Бердянска и в отдельных районах города Мариуполя.

    Россияне, согласно данным ВСУ, пытаются активизировать деятельность диверсионно-разведывательных групп на территории Киева.

    В свою очередь, официальный представитель российского минобороны Игорь Конашенков сообщил, что российские военные ведут боевые действия за населенные пункты Новомихайловка и Новобахмутовка (Донецкая область Украины).

    По словам Конашенкова, Россия ударила ракетами "Калибр" по украинскому военному складу в Житомирской области, российские средства ПВО сбили под населенным пунктом Вишневое (Киевская область Украины) три украинских самолета и шесть беспилотных летательных аппаратов.

  • Ukraine : 31ème jour de la guerre. Les troupes russes ont envahi Slavutych; Les combats acharnés se poursuivent dans la région de Soumy

    Imprimer

    Samedi 26 mars, les troupes russes ont envahi la ville de Slavutych, où réside le personnel de la centrale de Tchernobyl, dans la région de Kiev en Ukraine et se sont emparés de l'hôpital de la ville, a déclaré Alexander Pavlyuk, chef de l'opération militaire régionale de Kiev.

    "Selon les dernières informations, le maire de la ville, Yuri Fomichev, a été enlevé par les envahisseurs. Le conseil municipal poursuit son travail en force", a déclaré Pavlyuk.

    Il a ajouté, les habitants de la ville se sont rassemblés avec les symboles nationaux de l'Ukraine sur la place principale de la ville en scandant: "Slavutych est l'Ukraine" et "Gloire à l'Ukraine".

    Dans la région de Soumy, de violents combats se poursuivent dans les régions de Konotop, d'Akhtyrsky et de Soumy, a déclaré le chef de l'administration régionale militaro-civile Dmitry Zhivitsky.

    "La situation reste tendue, les combats se poursuivent. C'est la région de Konotop - la phase active des combats a eu lieu au cours de la dernière journée. C'est la région d'Akhtyrsky, la région de Soumy", a déclaré le chef de la région dans un message vidéo du matin.

    Certaines villes de la région sont sous le contrôle des troupes russes, a-t-il ajouté.

    Selon le résumé du matin de l'état-major général des forces armées ukrainiennes, les troupes russes tentent de restaurer la capacité de combat des unités, d'apporter des munitions et du carburant pour l'offensive. En outre, presque toutes les unités de la Garde russe, qui étaient stationnées dans la Crimée, ont été déployées pour réprimer la résistance des habitants des villes conquises par l'armée russe, Kherson, Genichesk, Berdyansk et dans certaines zones de la ville de Marioupol.

    Par ailleurs, les Russes, selon les Forces armées ukrainiennes, tentent d'intensifier les activités des groupes de sabotage et de reconnaissance sur le territoire de Kiev.

    À son tour, le représentant officiel du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, a déclaré que l'armée russe se battait pour les localités de Novomikhailovka et Novobakhmutovka (région de Donetsk en Ukraine).

    Selon Konashenkov, la Russie a tiré des missiles Kalibr sur un dépôt militaire ukrainien dans la région de Jytomyr, les systèmes de défense aérienne russes ont abattu trois avions ukrainiens et six véhicules aériens sans pilote près du village de Vyshneve (région de Kiev en Ukraine).

  • Ukraine : Frappe aérienne contre le "centre de formation des Forces d'opérations spéciales d'Ukraine, où étaient basés des mercenaires étrangers, selon le MoD russe

    Imprimer

    Au matin du 20 mars, le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a annoncé qu'un raid aérien avait été mené contre le "centre d'entraînement des Forces d'opérations spéciales d'Ukraine, où étaient basés des mercenaires étrangers". L'attaque a été menée avec des missiles à guidage de précision.

    Le général de division Igor Konashenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense, a déclaré: "Des missiles à lancement aérien de haute précision ont frappé le centre de formation des forces d'opérations spéciales des forces armées ukrainiennes, où étaient basés des mercenaires étrangers arrivés en Ukraine, près de la colonie de Ovruch, région de Jytomyr." Plus de 100 personnes ont été tuées, affirme-t-il.

    Lien permanent Catégories : Jitomir, UKRAINE 0 commentaire
  • Ukraine : L'armée russe a attaqué le terrain d'entraînement militaire de Yavoriv près de Lviv - Au moins 35 morts

    Imprimer

    Le chef de l'administration militaire régionale de Lviv, Maxim Kozitsky , a déclaré que l'armée russe avait attaqué le Centre international pour le maintien de la paix et la sécurité (terrain d'entraînement militaire Yavorovsky), situé près de Lviv.
    FNuF0zHWQAEOHHH.jpeg

    Selon les premières informations, huit missiles ont été tirés sur la cible. Les frappes ont fait 35 morts et 134 blessés, a indiqué le gouverneur militaire de la région de Lviv, Maxim Kozitsky sur Telegram. Andriy Sadovy, le maire de Lviv, située à une quarantaine de kilomètres de la base, a fourni le même bilan, également sur Telegram.

    A noter que le camp pris pour cible est situé à 20km de la frontière avec la Pologne. Des conseillers étrangers étaient basés avant la guerre sur la base de Yavoriv. Des instructeurs étrangers seraient toujours sur cette base pour réceptionner l'aide militaire livrée par les pays membres de l'OTAN via la Pologne. Le camp sert également de casernement pour la 24ème brigade mécanisée ukrainienne.
    FNtRLz_XIAAzw_i.jpeg

    L'armée russe prétend de son côté avoir tué des "mercenaires étrangers" lors de frappes dimanche contre "la localité de Staritchi et la base militaire de Yavoriv".

    "En conséquence de cette frappe, jusqu'à 180 mercenaires étrangers et une importante quantité d'armes étrangères ont été éliminés", a affirmé lors d'un briefing le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, sans que ce chiffre ne puisse être confirmé de source indépendante par l'AFP.

    La chaîne de télévision "Ukraine 24" rapporte que l'armée russe a également attaqué l'aéroport d'Ivano-Frankivsk pour la troisième fois. Les sirènes n'ont pas fonctionné car les missiles, volant trop bas, n'ont pas été repérés par les radars. 

    Au matin du 13 mars, des sirènes de raid aérien ont été entendues à Odessa, Jitomir, Vinnitsa et Uman. Des informations font état de nouvelles frappes de l'armée russe sur de nombreuses cibles en Ukraine. Des sirènes sont également signalées dans la région de Tcherkassy.

    À la suite d'un raid aérien nocturne sur le train d'évacuation Kramatorsk-Lvov, une personne a été tuée et une autre blessée, a déclaré Pavel Kirilenko, chef de l'administration militaire régionale de Donetsk. La chaîne de télévision "Ukraine 24" rapporte que l'attaque contre le train a eu lieu vers minuit dans le nord de la région de Donetsk. Le train se dirigeait vers un centre d'évacuation à Liman. 

    À Svyatogorsk, l'armée russe a tiré sur plusieurs bâtiments du centre régional de santé pour enfants "Perle du Donbass", ainsi que sur la laure de Svyatogorsk. Plus de trente personnes ont été blessées a indiqué Pavel Kirilenko, chef de l'administration militaire régionale de Donetsk.

    À la suite d'une frappe aérienne à Tchernihiv dimanche matin, un bâtiment de plusieurs étages  a été détruit et incendié, une personne est morte, une autre a été blessée, sept autres ont été secourues, rapporte le Service d'urgence de l'État ukrainien.

    Dans la nuit du 13 mars, lors d'un autre bombardement, des roquettes ont touché l'unité de traitement des gaz du GPU Shebelinkagazdobycha, située près du village de Glazunovka, district d'Izyumsky, région de Kharkiv. Une personne a été blessée.
    Il est rapporté des frappes aériennes sur la localité de Bashtanka, région de Mykolaïv. A Mykolaïv, sur la route vers Odessa, un bombardement russe a fait onze morts, dimanche 13 mars. Les forces ukrainiennes sont fortement retranchées à Mykolaïv qui constitue un verrou vers Odessa. 

    Vers 10 heures, les sirènes ont à nouveau retenti à Kharkov.