Jeich al-Muhajirin wal-Ansar

  • Syrie : Le groupe jiihadiste Hayat Tahrir al-Sham forme des terroristes pour mener des actions en Russie

    Imprimer

    Le groupe jihadiste Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), anciennement affilié à Al-Qaïda, formerait des terroristes pour mener des attaques dans des villes russes, a rapporté l'agence de presse TASS le 11 février, citant une source policière.

    HTS contrôle de facto la région syrienne du Grand Edleb, dans le nord-ouest du pays, où plusieurs autres factions affiliées à al-Qaïda sont présentes. Ces factions opèrent sous les yeux de l'armée turque, qui maintient des milliers de soldats dans la région.

    "Des informations ont été reçues selon lesquelles les dirigeants de l'alliance terroriste HTS avaient tourné l'attention de leurs partisans vers l'exécution de crimes dans diverses villes de Russie, là où se déroulent des actions massives de rue", a déclaré la source. "À cette fin, les dirigeants des groupes terroristes Jeich al-Muhajirin wal-Ansar, Jama'at al-Tawhid wa'al-Jihad, Ajnad al-Kavkaz et d'autres organisations terroristes islamistes qui font partie de HTS forment les plus fiables  parmi leurs combattants expérimentés d'origine russe ou recrutent dans les pays limitrophes de la Russie.

    HTS a été désigné comme organisation terroriste par la Cour suprême russe dans une décision rendue le 20 mai 2020. Le groupe était à l'origine de multiples attaques contre les troupes russes en Syrie.

    Récemment, une campagne de propagande tente de présenter Hayat Tahrir al-Sham et son chef, Abu Mohamad al-Jolani, comme adepte d'un islamisme réformé et modéré.

    Les informations révélées par TASS confirment que HTS est toujours impliqué dans le complot d'attaques terroristes en dehors de la Syrie, contrairement aux affirmations récentes.