Jabari Ahmed (tué en 2012)

  • Gaza/Israël : Tirs de roquettes de Gaza vers Israël et représailles israéliennes

    Imprimer

    Dans la nuit du 15 novembre, deux missiles ont été tirés depuis la bande de Gaza: l'un est tombé près d'Ashdod, l'autre a été abattu par un système de défense antimissile au nord d'Ashdod.

    Au matin du 15 novembre, aucun groupe terroriste n’avait revendiqué la responsabilité du bombardement nocturne du territoire israélien depuis Gaza. Mais la date à laquelle ce bombardement a été chronométré est évidente. Le 14 novembre, le Hamas a célébré le 8e anniversaire de l'élimination de Ahmad Jabari, le chef des Brigades Ezzediine al-Qassam (branche militaire du Hamas). C'est après son éliminationque l'opération militaire israélienne «Cloud Pillar» avait débuté en 2012.

    De même, le 12  novembre est le premier anniversaire de la mort du commandant de l'aile nord des Brigades Al-Quds (Jihad islamique) Bahaa Abu al-Ata (Abu Salim), liquidé à Gaza par une frappe des FDI. Les services de renseignement israéliens s'attendaient à ce que le «Jihad islamique»  «marque» le premier anniversaire de sa mort par des sabotages et des attaques contre les Israéliens. Néanmoins, entre le 12 et le 14 novembre, il n'y a eu aucune action active du Jihad islamique.

    Représailles israéliennes
    Des hélicoptères et des chars de l''armée israélienne ont frappé dimanche matin des positions du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza en représailles à des tirs de roquettes depuis cette enclave palestinienne vers Israël.

    il est possible que les tirs de roquettes depuis Gaza aient été le résultat d'un lancement erroné, indique Maariv
    Tal Lev-Ram, un chroniqueur pour le journal Maariv, a écrit que les structures de défense israéliennes ne disposent pas encore d'informations sur les responsables des tirs de roquettes sur le territoire israélien. Il note qu'il est possible que le lancement des missiles ait été le résultat d'un dysfonctionnement (peut-être en raison des conditions météorologiques, il y a eu une averse sur Gaza et sur la majeure partie d'Israël la nuit, accompagnée de tonnerre et d'éclairs). Mais "Maariv" n'indique pas que le 14 novembre est le 8e anniversaire de l'élimination d'Ahmad Jabari. Il est très probable que les bombardements aient été programmés pour coïncider avec cette date.