J&K Ghaznavi Force (Islamiste)

  • Inde. Attentat à la grenade déjoué contre un temple hindou

    Imprimer

    La police indienne a annoncé dimanche 27 décembre qu'elle avait déjoué une attaque contre l'un des temples du quartier de Mendahar à Poonch (territoire du Jammu-et-Cachemire) en arrêtant deux personnes, qu'elle a qualifiées de terroristes, dont l'une a admis lors de son interrogatoire qu'il était chargé de lancer des grenades à l'intérieur du temple.
     
    Elle a ajouté que le téléphone du terroriste présumé comprenait, selon elle, un enregistrement vidéo de la façon dont les grenades devaient être utilisées. La police indienne a expliqué que les deux détenus dans cette affaire appartiennent à l'organisation connue sous le nom de "J&K Ghaznavi Force", qui est soutenue par le Pakistan.
     
    Le policier de Poonch, Ramesh Kumar Angaral, a déclaré: «Vers 20 heures samedi, les deux suspects, Mustafa Iqbal et Murtaza Iqbal, tous deux fils de Muhammad Yassin, qui vivaient à Kerry Gallhuta, dans le district de Gorsai, à Poonch, ont été arrêtés par le  Special Operations group, ajoutant au journal" Hindustan Times "que l'enquête menée a révélé un contact" suspect "avec une personne dont le numéro de téléphone est pakistanais.
     
    Le processus d'interrogatoire, a-t-il dit, s'est terminé par la confession de Mustafa Iqbal selon laquelle il avait été chargé de lancer des grenades sur un temple hindou d'Ari à Mandahar.