Hit

  • Irak : 3 soldats tués et 4 autres blessés par des tirs de sniper à Anbar

    Imprimer

    Un tir de sniper a tué ce mercredi 9 décembre 3 soldats irakiens et en a blessé 4 autres dans la province sunnite d'Anbar, à l'ouest du pays.

    Ce bilan a été communiqué par le capitaine de la police d'Anbar, Ahmed al-Doulaimi.

    Al-Doulaimi a expliqué qu' "une force de l'armée dans la ville de Hit (ouest d'Anbar) a été la cible d'un tireur d'élite lors d'une tournée d'inspection routinière".

    Et d'ajouter que "3 soldats ont été tués et 4 autres blessés" (sans donner plus détails sur la gravité des blessures).

    Selon le capitaine, il est probable que le tireur d'élite appartienne à Daech, "qui avait auparavant usé de snipers pour lancer des attaques contre l'armée et les forces de police".

    Malgré sa défaite en 2017, Daech maintient toujours des cellules dormantes dans de vastes zones de l’Irak et lance régulièrement des attaques contre des civils et des militaires.

    Lien permanent Catégories : al-Anbar, Etat islamique en Irak, Hit, IRAK 0 commentaire
  • Irak : Un officier supérieur tué dans une embuscade de l'Etat islamique

    Imprimer

    Général Ahmed al-Lami.jpegUn officier supérieur de l'armée irakienne et plusieurs membres de son unité ont été tués dans une embuscade de l'Etat islamique dans la province sunnite d'al-Anbar
    La cellule des médias de sécurité du gouvernement irakien a annoncé la mort du commandant de la 29e brigade de l'armée irakienne, le général de brigade Ahmed Abdul Wahid al-Lami (photo), lors d'une attaque de l'Etat islamique.
    Le communiqué ajoute qu'"un officier ayant le grade de premier lieutenant a également été tué lors d'une autre attaque terroriste , mardi soir dans la zone d'Al-Akba du district de Hit".
    La cellule médiatique a également indiqué que deux militaires avaient été blessés au cours de l'attaque.

  • 29 décembre 2014 – Nouvelles des guerres du Moyen Orient

    Imprimer

    Les Jihadistes de l’Etat Islamique affirment avoir abattu un nouvel avion de la coalition internationale et capturé le pilote. De même, ils affirment avoir détruit deux hélicoptères américains sur la base d’al-Assad et tué sept militaires U.S. au cours de cette opération. Une information ni confirmée ni démentie par des sources neutres ou par le CENTCOM. A prendre avec beaucoup de précaution. Normalement, l’EI a à cœur de prouver ses affirmations, ce qui n’est pas encore le cas.

    Lire la suite