Hébron

  • Cisjordanie : Émeutes près de Naplouse ; Les médias palestiniens font état de dizaines de blessés

    Imprimer

    Les médias palestiniens, dont l'agence du Centre d'information palestinien (CIP), rapportent des affrontements entre des militants palestiniens et les forces de défense israéliennes ont eu lieu, vendredi 20 mai, lors de manifestations "anti-implantation" (israélienne) dans plusieurs localités au sud et à l'est de Naplouse : en particulier, à Jabal Salih, de la localité Beita, et Beit Dajan. 

    Les villages de Beita et Beit Dajan sont régulièrement le théâtre d'activités populaires contre la confiscation de leurs terres à des fins d'implantation israélienne.

    De nombreux manifestants brandissaient des photographies de la journaliste décédée d'Al Jazeera, Shirin Abu Akla.

    Selon le Croissant-Rouge, 65 Palestiniens ont été blessés au cours des affrontements. 18 ont été atteints par des tirs à balles en caoutchouc et 3 par balles réelles. Une manifestante a été renversée par un véhicule militaire israélien et a subi diverses contusions.

    Tous les blessés ont été transférés à l'hôpital Istishari de Ramallah pour y être soignés. Leur état est stable, à l'exception d'un blessé par balles réelles, dont l'état est grave.

    Les affrontements ont éclaté avec l'armée lorsqu'elle a pris d'assaut le village d'Al-Mazra'a Al-Gharbiyye au nord de Ramallah (centre ) en route vers l'un des avant-postes établis sur des terres palestiniennes.

    Dans la ville de Kufr Qaddoum, à l'est de la ville de Qalqilya (nord), 4 Palestiniens ont été blessés par des tirs de balles en caoutchouc et des dizaines d'autres asphyxiés par les gaz lacrymogènes, lorsque l'armée israélienne a réprimé la marche hebdomadaire. Depuis 17 ans, les habitants de Kufr Qaddoum organisent des marches hebdomadaires pour s'opposer au maintien de la fermeture de l'entrée principale du village par l'armée.

    A l'est de la ville de Yatta, au sud d'Hébron (sud), l'armée israélienne a dispersé des dizaines de manifestants refusant de déplacer plusieurs villages palestiniens à Masafer Yatta. Le 4 mai, la Cour suprême israélienne a rejeté une requête déposée par les habitants de 13 communautés pastorales de la région de Masafer Yatta contre la décision de l'armée israélienne d'utiliser 30 dounams de leur terre comme "zone de tir", qui menace de déplacer environ 1 200 Palestiniens, selon les Nations Unies.

  • Israël : Attaque au couteau contre un policier à Ashkelon - l'agresseur abattu

    Imprimer

    Tôt mardi matin 12 avril 2022, sur un chantier de construction de la rue Shanin à Ashkelon, un policier a arrêté un homme suspect qui a sorti un couteau et blessé le policier. En réponse, le policier a ouvert le feu et neutralisé l'agresseur, rapporte le service de presse des forces de l'ordre.

    Le policier, âgé de 37 ans, a été légèrement blessé.

    Le service d'ambulance du Magen David Adom rapporte que les premiers soins ont été prodigués au policier blessé, puis il a été transporté à l'hôpital Barzilai à Ashkelon.

    A en juger par le rapport du MADA et de la police, l'agresseur a été abattu.

    La station de radio "Kan Bet" rapporte que, probablement, nous parlons d'une tentative d'attentat terroriste. La police avait été appelée sur le chantier lorsque le suspect a été repéré.

    L'agresseur, un homme d'une quarantaine d'années, était un résident de l'Autorité palestinienne qui se trouvait illégalement en territoire israélien. Selon la police, il s'agit d'un habitant d'Hébron.

    Lien permanent Catégories : Ashkelon, Hébron 0 commentaire
  • Cisjordanie : Un assaillant palestinien tué à Hébron et une mère de six enfants abattue à Husan

    Imprimer

    Un Palestinien armé d'un couteau. abattu alors qu'il attaquait des soldats israéliens
    Dimanche soir 10 avril, à l'un des postes-frontières d'Hébron, non loin du Tombeau des Patriarches, une terroriste a attaqué les gardes-frontières avec un couteau, blessant l'un d'eux. L'Attaquant a été neutralisé.

    Cisjordanie : Attaque armée contre des gardes-frontières à Hébron - Le terroriste neutralisé
    Dimanche soir 10 avril, à l'un des postes-frontières d'Hébron, non loin de la Grotte des Ancêtres, un terroriste a attaqué les gardes-frontières avec un couteau, blessant l'un d'eux. L'Attaquant a été neutralisé.

    FP_e3IOWUAsBddr.jpegUne mère de six enfants abattue par l'armée israélienne à Husan
    Dimanche après-midi, une mère de six enfants palestinienne, Ghada Ibrahim Ali Sabaten, 48 ans, a été tuée par des soldats israéliens dans la ville de Husan, à l'ouest de Bethléem. Vidéo.

    Selon le ministère palestinien de la Santé, Ghada est arrivée à l'hôpital gouvernemental de Beit Jala, souffrant d'une hémorragie à l'artère de la jambe, perdant une grande quantité de sang.

    Des témoins oculaires ont déclaré que des soldats israéliens semblaient effrayés et confus lorsqu'ils ont installé un poste de contrôle à l'entrée est de la ville de Husan. Lorsque Ghada a traversé la rue avec d'autres personnes, l'un des soldats israéliens lueur a demandé de s'arrêter, mais les gens se sont dispersés. L'un des soldats a tiré sur Ghada à deux reprises. Celle-ci ne présentait pourtant aucun danger pour eux, selon les témoins.

    Toujours selon les témoins, les soldats de l'occupation ne lui auraient pas prodigué les premiers soins après qu'elle ait été blessée alors qu'elle saignait abondamment devant eux. Ce sont les habitants de la ville qui ont pu l'enlever aux soldats et la transférer à l'hôpital gouvernemental de Beit Jala. Elle a encore expliqué aux secouristes qu'elle avait perdu beaucoup de sang mais ceux-ci n'ont pu la sauver et elle est décédée
    Ghada Sabaten, 48 ans, était veuve et mère de six enfants.

    Lien permanent Catégories : CISJORDANIE, Hébron, Husan 0 commentaire
  • Cisjordanie : Un Israélien poignardé par un Palestinien dans un bus. L'agresseur abattu par un civil armé

    Imprimer

    Un Palestinien d'une trentaine d'années a été abattu jeudi matin 31 mars 2022 par un Israélien, à l'intérieur d'un bus "israélien" circulant sur une route de contournement près de la localité israélienne de Neve Daniel, au sud de Bethléem en Cisjordanie. Le Palestinien venait de poignarder un civil israélien, le blessant gravement.

    Le ministère palestinien de la Santé a confirmé la mort de l'agresseur, Nidal Juma'a Ja'fara (30 ans), de la ville de Tarqumiya à Hébron.

  • Cisjordanie : Un palestinien tué lors d'affrontements avec l'armée israélienne près de Ramallah

    Imprimer

    Nahad Amin Barghouti.jpegUn Palestinien tué près de Ramallah
    Les forces israéliennes ont tué un Palestinien lors d'affrontements qui ont éclaté mardi 15 février 2022, à l'entrée de la ville de Nabi Saleh, près de Ramallah, dans le centre de la Cisjordanie.

    Le ministère palestinien de la Santé a confirmé dans un communiqué qu'un citoyen avait été tué par les balles de l'armée israélienne dans la ville de Nabi Saleh, sans plus de détails. L'agence palestinienne Maan a identifié la victime comme étant Nihad Amin al-Barghouti (photo ci-contre), un habitant du village de Kafr Ain.

    Selon l'agence de presse palestinienne "Wafa", "le palestinien a été touché par un tir à balles réelles dans l'estomac". l a été déclaré mort lors de son transfert à l'hôpital.

    Affrontements également à Hébron
    Des affrontements ont également éclaté dans le quartier de Bab Al-Zawiya, au centre de la ville d'Hébron, entre des palestiniens et les forces israéliennes, mardi 15 février 2022

    Les affrontements ont eu lieu au niveau du poste de contrôle militaire à l'entrée de la rue Al-Shuhada, où des soldats lourdement armés ont franchi la barrière et pénétré dans le centre-ville en tirant des bombes assourdissantes. Aucun blessé n'a été signalé.

    Affrontements dans le camp de réfugiés d'al-Aroub, près d'Hébron
    Plusieurs palestiniens ont été blessés lors d'affrontements qui ont éclaté mardi matin 15 février avec les forces israéliennes dans le camp de réfugiés d'Al-Aroub, au nord d'Hébron.

    Affrontements à l'université al-Quds, au sud-est de Jérusalem
    Dans les environs de l'Université d'Al-Quds, dans la ville d'Abu Dis, au sud-est de Jérusalem, plusieurs palestiniens ont été intoxiqués par les tirs de gaz lacrymogène lors des affrontements qui ont éclaté mardi avec les forces israéliennes.

    D'après les informations reçues, les forces israéliennes ont tiré de nombreuses cartouches de gaz lacrymogène sur les étudiants à l'intérieur et autour du campus universitaire, coïncidant avec un sit-in organisé par le mouvement étudiant à l'université en soutien aux prisonniers et aux familles de Sheikh Jarrah. L'université a ensuite été évacuée.

     

     

     

     

  • Cisjordanie : Émeutes à Hébron : des émeutiers détruisent des magasins et brûlent des voitures

    Imprimer

    Après que le conducteur d'une voiture, Basil al-Jabari, ait été abattu par des inconnus dans la rue centrale d'Hébron, des émeutes ont éclaté dans certains quartiers de la ville. Selon des informations de sources palestiniennes, Basil al-Jabari aurait été victime d'un règlement de compte de nature criminelle.

    Le site Web Maan News a écrit que des forces supplémentaires de la police palestinienne ont été envoyées dans les quartiers centraux de la ville.

    L'agence Shehab-News rapporte que des habitants de la ville ont brisé les vitres des voitures en stationnement pour y mettre le feu.

    Le Centre d'information palestinien (CIP) rapporte des actes de vandalisme et des attaques contre des magasins de détail. La publication a également publié une vidéo tournée le 27 juillet dans un centre commercial de la ville.

    Les services de sécurité de l'Autorité palestinienne ont imposé un couvre-feu dans la ville.

     

    Lien permanent Catégories : CISJORDANIE, Hébron 0 commentaire
  • Cisjordanie : Une tentative d'attaque terroriste dans la région de Jéricho et une autre à Hébron

    Imprimer

    Dans la matinée du mercredi 12 mai, dans la région de Jéricho, un Palestinien a attaqué un soldat avec un couteau et a tenté de lui enlever son arme. Le soldat est légèrement blessé. L'attaquant a été arrêté.

    Le service de presse de la police rapporte que l'attaque a eu lieu à un arrêt de bus au carrefour de Nabi Musa. Un officier du MAGAV qui passait en voiture a vu un soldat et un terroriste se battre à l'arrêt de bus et est venu en aide au soldat.

    L'agresseur a été remis à la police pour interrogatoire.

    2021:05:12.jpegUne autre tentative d'attaque terroriste à un poste de contrôle de la police dans la région de Hébron, l'attaquant neutralisé
    Tentative d'attaque terroriste à l'arme blanche à un poste de contrôle de la police dans la région de Hébron. L'attaquant a été neutralisé.
    Un Palestinien armé d'un couteau a tenté d'attaquer les soldats du bataillon «Shaked» (424e bataillon d'infanterie mécanisée de la brigade «Givati»). Il a été neutralisé.