Hébron

  • Cisjordanie : Tentative d'attaque au couteau à Gush Etzion - l'assaillant abattu

    Imprimer

    Le service de presse de Tsahal a signalé une tentative d'attentat au couteau près du carrefour de Gush Etzion. L'attaquant a été neutralisé.
     
    La police affirme que l'autoroute 367 est bloquée dans les deux sens après la tentative d'attaque terroriste.
     
    Les témoins de l'incident disent qu'il y avait apparemment deux agresseurs. L'un d'eux, armé d'un couperet, a tenté d'attaquer les soldats et a été abattu. Son complice a réussi à prendre la fuite.
     
    Le service de presse de l'armée a clarifié les circonstances de l'incident: un homme avec un couperet dans les mains s'est dirigé vers l'armée, n'a pas réagi à la demande de stopper.  Après qu'un coup de feu a été tiré en l'air, l'attaquant a lancé un couperet sur l'un des soldats. L'armée a riposte par des tirs et l'a neutralisé. L'homme a été déclaré décédé.
     
    Des sources de l'Autorité palestinienne ont confirmé que l'attaquant était mort des suites d'une blessure par balle.
     
    Il n'y a pas de victimes parmi les Israéliens. La recherche du complice du terroriste est en cours.
     
    L'agence Maan a publié le nom du résident de l'Autorité palestinienne abattu par les forces israéliennes le 5 janvier à l'intersection de Gush Etzion. Il s'agit d'Ahed Abd al-Rahman Mahmoud Kaukas Khalil, 25 ans. Les autorités israéliennes ont informé la famille de la victime à Hébron. Le père de la victime a été convoqué pour identifier le corps. Maan écrit qu'il y a moins d'un mois, Ahed Khalil avait ouvert un magasin à Hébron vendant des bonbons et autres friandises. On ignore cee qui l'a poussé à lancer une attaque contre l'armée.
     
    Il convient de noter que plusieurs attaques contre des Israéliens ont été menées au carrefour de Gush Etzion ces dernières années.

    Lien permanent Catégories : CISJORDANIE, Gush Etzion, Hébron 0 commentaire
  • Cisjordanie : des Palestiniens blessés lors d'affrontements avec l'armée israélienne à Hébron

    Imprimer

    Selon les médias palestiniens, vendredi 1er janvier, Haroun Rasmi Abou Aram, un Palestinien de 24 ans a reçu une balle dans le cou lors d'affrontements entre des résidents locaux et des militaires israéliens dans le village d'Al-Tuwanah, au sud de la ville d'Hébron.  

    Selon l'agence de presse palestinienne Wafa, qui cite des témoins, "des soldats ont ouvert le feu à bout portant" et ont blessé le Palestinien alors qu'il tentait de les empêcher "de voler son générateur électrique".

    Sur une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, on voit des Palestiniens tenter de récupérer un générateur aux mains de soldats israéliens, sur fond de cris et avec des bousculades, puis on entend un tir et un homme est à terre. "Au moment du tir, Abou Aram était en train d'aider à la construction de la maison de ses voisins", a indiqué l'organisation israélienne de défense des droits humains B'Tselem. "Les soldats sont arrivés avec l'intention de confisquer l'équipement que la famille utilisait pour la construction, dont un générateur". "Abou Aram a été visé par un tir dans le cou à bout portant alors que lui et d'autres Palestiniens tentaient de reprendre le générateur aux soldats", a précisé B'Tselem dans un communiqué publié avant qu'il soit déclaré tétraplégique.
     
    Le blessé a été transporté à l'hôpital dans un état critique. On a appris par la suite que le Palestinien avait été rendu tétraplégique suite au tir des forces de défense israéliennes.

    "Le citoyen qui a été blessé aujourd'hui à balles réelles par les forces d'occupation (l'armée israélienne, NDLR) à Massafer Yatta, a été touché au cou (nerfs et colonne vertébrale), ce qui a entraîné une tétraplégie", a indiqué le ministère palestinien de la santé dans un communiqué.

    Contactée par l'AFP, l'armée israélienne a indiqué "être au courant d'informations selon lesquelles un Palestinien a été blessé à balle réelle" et a dit examiner "l'incident". Selon elle, une opération de "routine" visant à "confisquer et évacuer un bâtiment illégal" a tourné à l'"émeute", au cours de laquelle "un certain nombre de Palestiniens ont attaqué les troupes israéliennes". "Les soldats ont utilisé divers moyens de dispersion anti-émeutes et ont tiré en l'air", a-t-elle ajouté.

    Un autre Palestinien a été blessé ce vendredi par une balle caoutchoutée tirée par l'armée lors d'une manifestation contre la colonisation à Deir Jarir, près de Ramallah, selon Wafa. Lors d'un autre rassemblement dans le nord de la Cisjordanie, à Kfar Qaddum, 18 Palestiniens ont été blessés par des tirs de l'armée israélienne, d'après la même source.
     

    Lien permanent Catégories : CISJORDANIE, Hébron 0 commentaire
  • Cisjordanie : "Je suis venu pour mourir." Tentative d'attaque terroriste près d'Hébron - l'assaillant blessé et arrêté

    Imprimer

    EmTIWdkXcAERcmX.jpeg

    Dimanche matin du 8 novembre, près du camp de réfugiés d'Al-Fawar, non loin d'Hébron, une tentative d'attaque au couteau a eu lieu. Le terroriste a été neutralisé. Aucun des Israéliens n'a été blessé.

    Le service de presse de Tsahal note que l'attaque a été tentée dans la zone de responsabilité de la brigade territoriale de Yehuda.

    Selon l'agence palestinienne Maan , Ali Suleiman Abu Ali Amr, 40 ans, du village de Dura a tenté d'attaquer des militaires israéliens. Il a reçu une blessure par balle à la jambe et a été arrêté.

    L'armée israélienne rapporte que cet homme s'est rendu au poste de Tsahal dans une voiture, est sorti de la voiture avec un couteau à la main et n'a pas répondu aux sommations. Les soldats lui ont alors tiré trois fois dans les jambes, mais il a continué à se diriger vers eux, criant qu'il était venu mourir. ". Une autre balle a été tirée dans la poitrine de l'attaquant. Le terroriste blessé a été transporté à l'hôpital Soroka de Beer Sheva. Selon les médecins, son état est modéré.

  • Cisjordanie : Des dizaines de Palestiniens blessés lors d'affrontements avec les forces israéliennes

    Imprimer

    Vendredi 9 octobre, des dizaines de Palestiniens ont été blessés par les forces israéliennes réprimant des marches anti-colonisation à Hébron et dans les villes de Kafr Qaddum et Beit Dajan.

    L'agence de presse palestinienne (WAFA) a déclaré que deux Palestiniens avaient été blessés par des tirs à balles recouvertes de caoutchouc vendredi soir, lors d'affrontements avec les forces d'occupation israéliennes dans la zone de Bab al-Zawiya au centre d'Hébron.

    L'agence a déclaré que les soldats occupaient les toits d'un certain nombre de magasins et de maisons de citoyens dans la région de Bab Al-Zawiya, et avaient tiré à balles en métal recouvertes de caoutchouc, des bombes sonores et des cartouches de gaz lacrymogène sur les citoyens. Deux manifestants ont été blessés par les tirs à balles en caoutchouc aux membres inférieurs. Ils ont dû être hospitalisés. Les cas de suffocation ont été traités sur le terrain.

    À Kafr Qaddum, quatre Palestiniens ont été blessés par des balles de métal recouvertes de caoutchouc et des dizaines de personnes ont été intoxiquées par le gaz lacrymogène au cours de leur marche hebdomadaire contre les colonies et leur demande d'ouvrir la rue du village, qui est fermée depuis plus de 17 ans.

    Le coordinateur de la Résistance populaire à Kafr Qaddum, Murad Shteiwi, a déclaré que les soldats israéliens avaient attaqué les participants à la marche. Quatre civils avaient été blessés par des tirs de balles "en caoutchouc" et des dizaines d'autres ont été asphyxiés par les gaz lacrymogènes.

    Des dizaines de Palestiniens ont également été asphyxiés par des gaz lacrymogènes tirés par les forces d'occupation israéliennes pour réprimer une manifestation condamnant l'interdiction de plantation d'arbres à l'est de Beit Dajan, à l'est de Naplouse.

    Des témoins oculaires ont rapporté que les soldats israéliens avaient tiré des balles en métal recouvert de caoutchouc, des gaz lacrymogènes et des cartouches sonores sur les participants à la manifestation, ce qui a conduit à l'intoxication de dizaines de manifestants, et un certain nombre d'entre eux ont dû être emmenés dans des hôpitaux.

    Depuis le matin, des dizaines de citoyens ont participé à la manifestation organisé par le Comité des pouvoirs et institutions nationaux du gouvernorat de Naplouse, en coopération avec la Commission de résistance au mur et aux colonies. L'objectif de la manifestation est de planter des arbres sur des terres menacées par l'occupant (israélien), à l'est de Beit Dajan.

    Les forces israéliennes ont fermé plusieurs routes à l'est du village, pour empêcher les habitants de rejoindre la manifestation.

    Plus tôt dans la journée, les forces israéliennes ont arrêté deux jeunes hommes de Tubas alors qu'ils se trouvaient près de la plaine d'Al-Baqi'ah, dans le nord de la vallée du Jourdain.

    Le directeur du club des prisonniers de Tubas, Kamal Bani Odeh, a déclaré que les forces israéliennes avaient arrêté Mutasim Ahmed Daraghmeh et Ahed Abdel Hakim Daraghmeh, alors qu'ils se trouvaient près de la plaine de Baqi'a. (Arabe 48)

  • Cisjordanie : Arrestations massives de militants du Hamas en Cisjordanie

    Imprimer

    Selon Maan, les autorités israéliennes ont lancé une vaste campagne à Hébron et aux alentours pour arrêter les militants palestiniens. Au total, plus de 50 personnes ont été arrêtées, dont une femme et une mineure. A Hébron et ses environs, ce sont 40 personnes qui ont été arrêtées.

    La plupart des détenus sont des militants du Hamas, dont beaucoup avaient été libérés et que les autorités israéliennes soupçonnaient d'avoir repris leurs activités "terroristes". Il est à noter qu'il s'agit de la plus grande vague d'arrestations depuis le début de 2020.

     

  • Cisjordanie/Israël : Attaque contre des soldats à Hébron: un député du Likud demande la convocation de la Commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset

    Imprimer

    Le membre de la Knesset Amit A-Levi ("Likoud") a lancé un appel au chef de la Commission des affaires étrangères et de la défense de la Knesset, Zvi Hauser, en lui demandant de convoquer une commission pour discuter d'un incident à Hébron largement diffusé par les médias sociaux.

    La séquence vidéo de l'incident a été diffusée par le blogueur israélien Abu Ali, spécialisé dans le Moyen-Orient. Sur son blog Telegram, il a posté une vidéo d'Hébron dans laquelle des adolescents arabes lancent des pierres et d'autres objets sur des soldats israéliens à bout portant.

    "La convocation d'une commission et la discussion de cet incident sont nécessaires pour obtenir des réponses aux questions troublantes liées à sa publication: dans quelle mesure la réaction des soldats correspond-elle aux règles adoptées dans l'armée et aux ordres correspondants? Sinon, quels sont les ordres dans de tels cas? Y a-t-il eu une enquête rapide sur les circonstances de cet incident?" "Un des assaillants a-t-il été arrêté?" - dit l'appel du député A-Levy. Au moment de la rédaction de cette publication, il n'y avait eu aucune réaction de Zvi Hauser ou du service de presse de Tsahal.

    Voir la vidéo

    Réactions des internautes palestiniens
    Le blogueur d'Abu Ali a attiré l'attention sur le fait que «les médias palestiniens ont diffusé inlassablement la vidéo démontrant, à leur avis, le courage d'un adolescent non armé affrontant une dizaine de soldats armés de Tsahal. Les commentaires laissés par les Palestiniens sur les réseaux sociaux divergent. Soit ils saluent le «héros de la résistance contre les occupants israéliens», soit ils saluent de "la patience et la retenue des soldats israéliens" : " Pensez-vous vraiment que les soldats ne pourraient pas lui tirer dessus s'ils le voulaient? " ou encore : " Pourquoi ne le tirent-ils pas? Quel genre d'humanisme? Ont-ils des jouets dans les mains ? ". Et nombreux sont les Palestiniens qui s'interrogent et comparent : "Si cela s'était produit dans un pays arabe, tout le chargeur aurait été déchargé " ; " Que pensez-vous qu'il se passerait s'il lançait des pierres sur des soldats en Irak ou en Syrie? " ; " Le soldat devrait recevoir le prix Nobel pour la paix et pour ne pas avoir tiré sur le gars. "

    Réaction des internautes israéliens
    Les Israéliens, eux, ont réagi différemment à la vidéo mise ne ligne. Beaucoup sont scandalisés par la passivité de l'armée israélienne. On ignore pourquoi les soldats, s’abstiennent de réagir violemment aux actions de l'adolescent et sont restés dans une position qui leur était défavorable.

    Lien permanent Catégories : Hébron 0 commentaire
  • https://www.frontlive-chrono.com du mardi 11 décembre 2018

    Imprimer

    Afghanistan : 4 membres des forces de sécurité et 8 civils tués dans une attaque-suicide

     

    Cisjordanie : Tentatives d’attentats à la voiture piégée, les terroristes neutralisés

     

    États-Unis : Le FBI arrête deux Américains radicalisés qui planifiaient des massacres dans l’Ohio

     
     

    France: Un terroriste tue quatre personnes et en blesse une dizaine d'autres sur le marché de Noël de Strasbourg

     

    Irak : Actualités sécuritaires