Hamadeh Marwan

  • Liban : Le député Michel Moawad annonce sa démission

    Imprimer

    Le député de Zghorta Michel Moawad (photo) et président du Mouvement de l'Indépendance, a présenté dimanche sa démission, cinq jours après la double explosion meurtrière dans le port de Beyrouth qui a fait plus de 150 morts, des milliers de blessés et détruit une partie de Beyrouth. Il s'agit de la seconde démission, aujourd'hui, d'un député du Parlement libanais, après l'annonce faite plus tôt dans la journée, par le député Neemat Frem (indépendant, Kesrouan).
    Il a expliqué que l'État avait été kidnappé par "le système des armes et le jeu des axes ainsi qu'un système basé sur la corruption et la négligence".
    Dimanche également, la ministre de l'Information, Manal Abdel Samad a démissionné du gouvernement de Hassane Diab.
    Samedi, ce sont les députés des Kataëb, Samy Gemayel, Nadim Gemayel et Elias Hankache, qui avaient annoncé leur départ de la Chambre, ainsi que la députée Paula Yacoubian, issue de la société civile. Mercredi, au lendemain de la catastrophe, le député Marwan Hamadé, du bloc joumblattiste, avait déjà annoncé sa démission. Ces responsables entendent, avec cette décision, protester contre le pouvoir en place qu'ils tiennent pour responsable des énormes explosions du 4 août.

  • Liban : 4 députés démissionnent du Parlement

    Imprimer

    La députée Paula Yacoubian (photo) a annoncé sa démission du Parlement libanais, à la suite de l'explosion dans le port de Beyrouth, qui a fait 158 morts et plus de 6 000 blessés.
    Il s'agit de la deuxième démission d'un député au Parlement libanais après l'attentat de Beyrouth, où le député du bloc «Rencontre démocratique» dirigé par Timur Joumblatt, Marwan Hamadeh, a annoncé sa démission.
    Le leader druze, Walid Joumblatt, a confirmé, lui, que son bloc parlementaire ne démissionnerait pas du parlement, afin de ne pas permettre au Mouvement patriotique libre (le parti du président de la République) et au Hezbollah de dominer le parlement.
    En revanche, des informations ont indiqué au journal libanais "An-Nahar" que les députés des Kataeb s'apprêtaient à annoncer leur démission du Parlement après les obsèques du secrétaire général du parti Kataeb, décédé après l'explosion du port.
    Le bloc Kataeb est composé de 3 députés: Sami Gemayel, chef du Parti Phalange, Nadim Gemayel, fils du défunt président libanais Bashir Gemayel, et Elias Hanakish