Gush Dan

  • Gaza/Israël : Le Jihad islamique bombarde le centre d'Israël - Le cessez-le-feu n'est pas respecté par le Jihad islamique

    Imprimer

    Vidéo live

    Sirènes d'alarme à Tel Aviv, Holon, Rishon Lezion, Bat Yam
    Les sirènes d'alarme ont retenti dans les villes de Gush Dan, Tel Aviv (Vidéo), Holon, Bat Yam, Rishon Lezion, Ramla, Lod.

    Dans le même temps, le bombardement intensif des localités à la frontière avec la bande de Gaza s'est poursuivi.

    Il n'y a aucune information sur d'éventuels victimes ou dégâts matériels.

    Un des missiles a été intercepté par le Dôme de fer au-dessus de l'aéroport Ben Gourion
    Selon des sources non officielles, lors du bombardement de Gush Dan, trois missiles ont été tirés en direction de l'aéroport Ben Gourion alors que le cessez-le-feu était censé entrer en vigueur. L'un des missiles a été intercepté par le système de défense antimissile Iron Dome dans la zone de l'aéroport international.

    Le service d'information de la société de médias Kan Bet rapporte que des passagers ont été débarqués des avions qui devaient décoller de l'aéroport.

    Les avions qui devaient atterrir ont reçu l'ordre de rester en l'air jusqu'à de nouvelles instructions.

    Le Jihad islamique a repoussé le cessez-le-feu et présenté de nouvelles exigences
    La chaîne de télévision Al-Jazeera a rapporté, citant une source égyptienne, qu'il n'a pas encore été possible de parvenir à un accord sur un cessez-le-feu en raison des nouvelles exigences du Jihad islamique.

    En particulier, le groupe islamiste exige qu'Israël libère immédiatement plusieurs dizaines de militants arrêtés en Cisjordanie pour activités terroristes.

    Une source des services de sécurité israéliens a déclaré à la chaîne de télévision Keshet-12 qu'il n'y avait pas encore d'accord. Jérusalem attend une réponse de l'Egypte.

    Selon la chaîne de télévision Kan-11, Israël a clairement indiqué au médiateur égyptien qu'il n'accepterait aucune demande du Jihad islamique. Un cessez-le-feu n'est possible qu'en réponse à un cessez-le-feu complet du Jihad islamique.