Guiré

  • Mali : 4 soldats tués dans une attaque au nord-ouest du pays

    Imprimer

    Au moins 4 soldats maliens ont été tués et 14 autres blessés, dimanche 14 novembre 2021, dans une attaque à Guiré dans la région de Nara au nord–ouest du Mali, a déclaré l'armée malienne dans un communiqué.

    L'armée malienne a, en outre, indiqué dans son communiqué que six assaillants avaient été neutralisés.

    « Les Forces armées maliennes (FAMa) du poste de sécurité de Guiré secteur 6, région de Nara ont vigoureusement repoussé une attaque d'un groupe armé terroriste. C'était ce dimanche 14 novembre 2021 aux environs de 14h45. Le bilan provisoire fait état de 4 morts côté FAMA et 6 terroristes tués », a indiqué le communiqué.

    L'armée malienne précise que : ''3 blessés ont été évacués par un hélicoptère FAMa''.

    Le même jour, le commissariat de police de la ville de Koro région de Mopti au centre du pays a été la cible d'une attaque terroriste aux environs de 11 heures du matin ont rapporté des sources locales. La riposte des policiers a permis de repousser cette attaque menée par plusieurs terroristes lourdement armés.

    Aucune perte en vie humaine n'a été enregistrée annoncent les mêmes sources locales.

    Le Mali, notamment le centre du pays, a basculé dans l'insécurité depuis 2012.

    En dépit du déploiement de forces régionales et internationales, la situation ne s'est toujours pas stabilisée.

  • Mali / Attaque de Guiré : plus d’une trentaine de terroristes neutralisés (Armée)

    Imprimer

    (Attention E.B.)

    Les forces armées maliennes (Fama) ont annoncé avoir neutralisé plus d’une trentaine de jihadistes lors de l’attaque survenue jeudi dernier dans la région de Guiré, près de la frontière mauritanienne.

    «Les terroristes ont enterré le samedi 18 corps dans la localité de LOADY Chérif dans la forêt de Wagadu», a indiqué l’armée malienne sur son compte Twitter.

    Une quinzaine de corps d’autres terroristes ont été enterrés à Akor, un autre village dans la forêt de Wagadu, a ajouté l’armée, précisant que ces terroristes ont été " abattus" le 3 septembre au cours des affrontements à Guiré.

    Jeudi, des hommes armés non identifiés avaient tendu une embuscade à un détachement de l’armée malienne près de la frontière mauritanienne. Un véhicule transportant des soldats maliens avait été attaquée dans la soirée de jeudi.

    Selon un bilan fourni par l’armée malienne, au moins dix de ses soldats avaient été tués dans l’attaque qui n’a pas été revendiquée.

    La Mauritanie et le Mali partagent les plus longues frontières terrestres de la région, totalisant 2.237 km, dont la plupart sont situées dans un vaste désert aride.

    De nombreuses organisations qualifiées d'extrémistes opèrent le long des frontières des deux pays, dont Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI).

  • Mali : 10 soldats tués dans une embuscade près de la frontière mauritanienne

    Imprimer

    (Attention E.B.)

    Dix soldats maliens, dont un officier,  ont été tués et plusieurs autres blessés dans une embuscade par des assaillants inconnus, dans la région de Guiré, dans la région de koulikoro, près de la frontière mauritanienne.

    Une voiture transportant des soldats a été attaquée jeudi soir. L’attaque n’a pas encore été revendiquée, rapportent les médias locaux.

    La Mauritanie et le Mali sont liés par des frontières terrestres qui sont les plus longues de la région, totalisant 2 237 km, dont la plupart sont situées dans un vaste désert aride.

    De nombreuses organisations qualifiées d'extrémistes opèrent le long des frontières des deux pays, dont Al-Qaïda au Maghreb.

    Salafistes.jpeg