Gubadli

  • Nagorny-Karabakh : Les deux parties en conflit annoncent des succès militaires

    Imprimer

    L'Arménie annonce la destruction des unités de l'armée azerbaïdjanaise près de Chouchi
    L'attaché de presse du ministère arménien de la Défense, Shushan Stepanyan, a rendu compte jeudi de la destruction des unités des forces armées azerbaïdjanaises près de la ville de Chouchi au Karabakh.

    Selon elle, pendant la journée, les hostilités se sont poursuivies dans la zone de conflit, "les forces des forces armées azerbaïdjanaises dans différentes directions ont tenté d'attaquer, mais elles ont été neutralisées par les unités de l'armée de défense du Karabakh".

    "En particulier, de petites forces ennemies observées dans la région des villages de Karin Tak et Lisagor (près de Chouchi ) ont été détruites par les tirs des tireurs d'élite et d'autres moyens de feu. En direction de Chouchi, une accumulation de véhicules blindés des forces armées azerbaïdjanaises a été enregistrée. Les unités de l'Armée de défense ont réussi à détruire le convoi de l'ennemi », dit le message. Voir la vidéo (langue russe) :


    Sasha Rustamyan.pngPossible crime de guerre d'éléments azerbaïdjanais
    Une ambulance est tombée dans une embuscade et son médecin Sasha Rustamyan (photo), qui se précipitait pour aider les blessés, a été exécuté.
    Les troupes azerbaïdjanaises étaient déguisées en uniformes militaires arméniens. Alors que l'ambulance s'arrêtait, le médecin a été sorti de son véhicule et fusillé.

    L'Azerbaïdjan annonce la destruction d'une batterie d'artillerie des forces armées arméniennes
    Le ministère de la Défense de l' Azerbaïdjan a annoncé la destruction de la batterie du 41e régiment d'artillerie des forces armées arméniennes dans le secteur d'Agdam.

    "Au cours des combats sur le front d'Agdam, des unités de l'armée azerbaïdjanaise ont lancé des frappes sur les batteries du 41e régiment d'artillerie des forces armées arméniennes. Les frappes ont occasionné des morts et des blessés parmi le personnel. Une grande quantité de munitions a explosé et les installations d'artillerie ont été complètement anéanties », a déclaré le service de presse du ministère azerbaïdjanais de la Défense.

    Résumé de la situation sur les divers fronts
    Front est
    Le 5 novembre, les forces arméniennes ont repoussé une nouvelle attaque des forces armées azerbaïdjanaises dans la région contestée du Haut-Karabakh.

    L'attaque azerbaïdjanaise, qui visait la partie orientale de la région, a commencé à 10h30, heure locale. Les forces arméniennes ont rapidement pris des mesures, forçant les attaquants à se retirer. Les troupes azerbaïdjanaises ont laissé derrière elles un véhicule blindé de transport de troupes, un camion et les corps de plusieurs soldats.

    Front nord
    Pendant ce temps, dans la partie nord du Haut-Karabakh, les forces arméniennes ont tendu une embuscade à deux groupes de saboteurs azerbaïdjanais. Les groupes se préparaient à lancer des attaques.

    Progression azerbaïdjanaise dans le sud du Haut Karabakh
    Alors que les forces azerbaïdjanaises font face à une résistance sur les lignes de front Est et Nord du Haut-Karabakh, elles avancent avec facilité dans le Sud.

    La veille, les forces azerbaïdjanaises ont capturé les villages de Mirak et Kavdar dans le district de Jabrail ; Mashadiismayilli et Shafibayli dans le district de Zangilan ; Basharat, Garakishilar et Garajalli dans le district de Gubadli.

    La pression azerbaïdjanaise sur les lignes de front sud du Haut-Karabakh pourrait bientôt entraîner un effondrement des forces arméniennes dans les directions est et nord.

    Les forces arméniennes n'ont pas encore lancé de contre-attaque significative dans le sud du Haut-Karabakh mais une telle action deviendra vite nécessaire si les Arméniens du Haut Karabakh veulent éviter la défaite.

     

  • Nagorny-Karabah : Les Arméniens repoussent les attaques de l'armée azerbaïdjanaise dans la nuit de jeudi à vendredi

    Imprimer

    Les affrontements dans la région contestée du Haut-Karabakh se poursuivent sans relâche depuis le 27 septembre dernier.

    L'armée de défense de la République autoproclamée du Haut-Karabakh a annoncé que dans la nuit de jeudi à vendredi, les forces armées azerbaïdjanaises avaient lancé une offensive dans les régions du sud-est et du nord de la ligne de front , précisant que ces attaques avaient toutes été repoussées. 

    Dans le communiqué, publié par les autorités du Karabakh, il a également été ajouté que les forces armées de Bakou avaient subi des pertes importantes:

    "Tout au long de la nuit, les détachements de l'Armée de défense ont continué à effectuer des missions de recherche et de destruction dans différentes zones où les détachements de l'ennemi sont déployés, ce qui a entraîné la destruction d'une grande quantité d'armes et de munitions et de lourdes pertes ont été infligées à l'ennemi", indique le communiqué.

    En outre, les forces armées arméniennes ont poursuivi le bombardement de certains centres habités situés non loin de la ligne de front.

    Les informations données par les Arméniens ont été démenties par le ministère de la Défense de Bakou dans un communiqué publié vendredi matin. Toutefois, le département diplomatique azerbaïdjanais a reconnu que les forces armées d'Erevan avaient repris l'offensive dans diverses zones du front dans la nuit du 29 au 30 octobre.

    De son côté, le président Ilham Aliyev continue d'annoncer des succès pour son armée et de donner une liste des localités nouvellement conquises par les forces azerbaïdjanaises :
    Khudaverdili, Gurbantapa, Shahvaladli et Khubyarli du district de Jebrail ;
    Aladin, Vejnali du district de Zangilan ;
    Kavdadig, Mamar et Mollali du district de Gubadli ;

    Vidéo côté arménien
    les Arméniens prennent une colonne d'infanterie azerbaïdjanaise en embuscade :


    Vidéo côté azerbaïdjanais
    Destruction de deux batteries Smerch