Grisley David (Yémen)

  • Yémen : Craintes de répercussions catastrophiques pour des millions de personnes 

    Imprimer

    Les craintes ont récemment augmenté de répercussions catastrophiques pour des millions de personnes au Yémen.

    Le Coordonnateur résident et humanitaire des Nations Unies pour le Yémen a averti que certaines agences pourraient devoir alléger leurs programmes de travail - y compris dans les domaines de l'eau, de la santé et d'autres secteurs - à partir de septembre, en raison du manque de financement.

    "Ce serait désastreux pour des millions de personnes", a déclaré David Grisley, cité par le site Internet des Nations Unies, dans un communiqué.

    Les secteurs vitaux souffrent toujours de graves déficits de financement, car le groupe du secteur de la santé n'a jusqu'à présent reçu qu'environ 11% du financement dont il a besoin cette année, tandis que le groupe eau, assainissement et hygiène a reçu 8% du financement requis.

    Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a appelé les donateurs à fournir un financement adéquat et équilibré à tous les secteurs pour permettre aux agences de secours d'éviter des situations pires, à un moment où 20,7 millions de personnes ont besoin d'une forme d'aide humanitaire et de protection au Yémen.