Gouzoudou

  • Cameroun : deux civils tués dans une nouvelle attaque de Boko Haram

    Imprimer

    Au moins deux personnes ont été tuées dans une attaque attribuée au groupe islamique Boko Haram dans la région camerounaise de l'Extrême-Nord, a-t-on appris des autorités locales.

    L'attaque a visé vendredi soir le village Gouzoudou dans le canton Kolofata, une localité dans le département de Mayo-Sava, selon le gouverneur de l’Extrême-Nord, Bakari Midjiyawa.

    « Les terroristes de Boko Haram ont fait irruption dans plusieurs maisons alors que les populations étaient endormies. Deux femmes ont été tuées », a précisé la même source.

    « Informés de cette attaque, les éléments de l’armée se sont mis aux trousses des assaillants. Un élément de Boko Haram a été neutralisé dans cette contre-offensive », a expliqué le gouverneur.

    Depuis 2014, la région de l'Extrême-Nord est en proie aux assauts du groupe islamique Boko Haram, très actif dans la zone du Lac Tchad.

    Ce groupe nigérian mène régulièrement des attaques meurtrières contre les forces de sécurité et les civils dans cette partie du Cameroun comme dans les régions limitrophes des trois pays voisins, le Nigeria, le Niger et le Tchad.