Gedaref

  • Soudan : Un manifestant tué dans des défilés contre le pouvoir militaire

    Imprimer

    Des manifestations ont eu lieu à Khartoum, Omdurman, l'État de Gedaref, la ville côtière de Port Soudan (est) et la région du Darfour (ouest) pour protester contre le coup d'État perpétré par l'armée l'année dernière et pour exiger un régime civil.

    Un manifestant a été tué par balle lundi 14 février 2022 à Khartoum lors de rassemblements contre le putsch militaire, a indiqué un syndicat de médecins pro-démocratie.

    Le manifestant a été "touché au cou et à la poitrine par des balles réelles tirées par les forces de sécurité", a indiqué le Comité central des médecins soudanais, un syndicat pro-démocratie. 

    Les coups de feu ont été tirés alors que les manifestants se dirigeaient vers les palais. Ils ont continué à marcher pacifiquement pour réclamer un état de liberté, de démocratie et de justice.

    Ce décès porte à 80 le nombre de manifestants tués depuis le coup d'État militaire du général Abdel Fattah al-Burhane le 25 octobre 2021.

    Par ailleurs, l'Association des professionnels soudanais a déclaré lundi dans un communiqué que "le nombre de détenus arbitrairement et sans inculpation pénale ni poursuites judiciaires a atteint plus de 100 personnes qui n'ont pas fait l'objet d'enquêtes".