Gaza (ville)

  • Gaza/Israël : Israël promet une opération militaire « dure » contre Gaza à moins que la « confusion nocturne » ne s'arrête

    Imprimer

    Lundi 30 août 2021, les activités de "confusion nocturne" se sont poursuivies près de la frontière entre la bande de Gaza et Israël, pour la troisième nuit consécutive. En réponse, Israël a promis de lancer une opération militaire "cruelle" contre la bande de Gaza si ces activités ne s'arrêtaient pas.

    Des dizaines d'hommes, qui se font appeler "Unité de confusion nocturne" ont manifesté près des frontières orientales de la ville de Gaza et des frontières orientales de Khan Yunes, dans le sud de la bande de Gaza avec Israël.

    Ils ont mis le feu à des pneus et lancé des grenades assourdissantes près de la barrière de séparation, mais il n'y a aucune information immédiate sur d'éventuels blessés par les balles de l'armée israélienne, positionnée le long de la frontière.

    Au cours des deux derniers jours, les forces israéliennes ont ciblé des manifestants palestiniens participant à ces manifestations nocturnes près de la bande frontalière dans l'est de la bande de Gaza, avec des bombes lacrymogènes. 29 Palestiniens ont été blessés par des tirs à balles réelles, des éclats de grenades ou intoxiqués par les gaz lacrymogènes.

    Dans le cadre de. l'opération "confusion nocturne", des groupes de Palestiniens organisent des marches nocturnes près de la frontière de Gaza avec Israël, utilisent des bombes assourdissantes et enflamment des pneus, dans le but de perturber l'armée israélienne et les habitants des colonies proches de la frontière.

    Israël promet une riposte "cruelle" si les manifestations ne cessaient pas
    Lundi, le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi a promis de lancer une opération militaire « cruelle » contre la bande de Gaza si les manifestations nocturnes ne cessaient pas près de la barrière frontalière.

    Dans des déclarations diffusées par la chaîne officielle Kan, Kohavi a déclaré que ce qu'il a appelé des « émeutes » entraînerait une riposte de l'armée israélienne ou une « opération cruelle ».

  • Gaza/Israël : Rapport de situation au cours de la nuit du 17 au 18 mai (webcam à la fin du blog)

    Imprimer

    90 roquettes ont été tirées depuis Gaza du soir au 18 mai au matin, plus de 20% sont tombées dans le secteur, selon l'armée israélienne
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que de 19h00 le 17 mai à 7h00 le 18 mai, environ 90 missiles ont été lancés depuis la bande de Gaza, dont environ 20 (22%) sont tombés sur le territoire du secteur.
    Le système de défense antimissile Iron Dome a intercepté des missiles volant dans des zones résidentielles. La nuit dernière, aucun dommage significatif n’a été causé par des attaques à la roquette.
    L'intensité des bombardements nocturnes de Gaza était inférieure à celle des jours précédents de l'opération Wall Sentinel. Les FDI ont continué de frapper des cibles dans la bande de Gaza pendant la nuit.

    L'armée israélienne publie un rapport sur ses frappes aériennes contre des cibles à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que du soir du 17 au matin du 18 mai, environ 65 cibles ont été attaquées dans la bande de Gaza dans le cadre de l'opération militaire "Wall Guard". 62 avions ont participé à l'opération, larguant 110 bombes de précision.
    En particulier, des frappes aériennes ont été menées contre des cibles du Hamas dans la région de Ramal, à l’ouest de la ville de Gaza.
    Des bombes ont été larguées dans le cadre de la quatrième phase de la destruction des tunnels militaires du Hamas (opération "Métro Gaza").
    E1mHmNWWQAQs8tR.jpeg20H04 : L'armée israélienne a attaqué les domiciles de cinq commandants du Hamas
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que des attaques ont été menées contre les domiciles de cinq commandants du Hamas, où se trouvaient le quartier général  et l'infrastructure de l'oganisation.
    Le service de presse de Tsahal a déclaré que les maisons attaquées d'Izaddin Haddad (un membre de l'état-major des Brigades Ezzedine al-Qasam), d'Amjad Abu Naji (le commandant du bataillon Nukhba), d'Ibrahim Muhammad Mustafa (le commandant du Khan du Sud) (Bataillon Younis) Ahmad Shamali (commandant du régiment Nuhab à Shajaya), Nishim Abu Ajuna (commandant du bataillon de Beit Lahiya).
    Ces bâtiments étaient utilisés pour coordonner les hostilités et comme dépôts d'armes, a déclaré l'armée israélienne.
    C'est après les frappes sur ces maisons que le Hamas a menacé de soumettre à nouveau Tel Aviv à des tirs de roquettes.

    20H34 : Un soldat israélien blessé près de la frontière de Gaza
    Lundi 17 mai, un soldat israélien de 23 ans a été blessé à la suite de bombardements au mortier dans les régions limitrophes de Gaza.
    Selon les médecins, l'état de la victime est de gravité modérée.

    21H11 : Netivot subit à nouveau des tirs de roquettes
    À 21 h 11, les alarmes ont retenti à Netivot et dans les localités adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.

    21H39 : Sderot est sous le feu, une des roquettes tombe sur un jardin d'enfants
    A 21h39, les sirènes d'alarme ont retenti à Sderot et dans les localités des conseils régionaux d'Eshkol et Shaar HaNegev.
    Selon la station de radio de Tsahal de Galei, un missile a explosé dans la ville de Sderot.
    Selon la chaîne de télévision Keshet-12, deux missiles sont tombés dans la ville, l'un d'eux est tombé dans un jardin d'enfants. Le bâtiment a subi des dommages, mais aucune des personnes n'a été blessée. Depuis le début de l'opération Wall Guard, les établissements d'enseignement ne fonctionnaient pas dans la zone frontalière, il n'y avait donc pas d'enfants dans le jardin d'enfants.
    Une autre roquette est tombée sur un terrain vague.

    22H42 : Netanyahu a ordonné de continuer à frapper le Hamas
    Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a rencontré le ministre de la Défense Beni Gantz, le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi, le chef du Service général de sécurité (Shabak) Nadav Aogaman, le chef du Mossad Yossi Cohen et le chef du Conseil de sécurité nationale Meir Ben Shabat.
    Selon les informations publiées, le Premier ministre a ordonné de continuer à frapper les cibles des militants dans la bande de Gaza. "Nous y parvenons avec beaucoup de succès: aujourd'hui un autre commandant de haut rang du Jihad islamique a été éliminé, une frappe a été lancée contre les unités navales du Hamas et a également continué de frapper les fortifications souterraines du Hamas", a déclaré Netanyahu.
    Il a ajouté que l'armée israélienne continuerait d'agir aussi longtemps que nécessaire pour redonner une vie calme et pacifique aux citoyens d'Israël.

    23H02 : Sderot et les colonies frontalières sont à nouveau sous les tirs de roquettes
    À 23 h 02, les alarmes ont retenti à Sderot et dans les localités adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.

    23H15 : Tentative d'attaque à la roquette depuis le Liban: six missiles lancés - Aucun atteint Israël
    À 23 h 15, l'alarme a retenti au kibboutz Misgav Am, situé près de la frontière avec le Liban.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que six missiles avaient été tirés depuis le territoire libanais. 
    Le chef du service de presse des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hidaya Zilberman, a déclaré dans la matinée du 18 mai que, apparemment, l'un des six missiles tirés la veille au sud du Liban est tombé sur le territoire israélien. Le reste des missiles, selon Tsahal, a explosé au Liban.
    Selon les renseignements israéliens, un groupe d'Arabes sunnites parmi les réfugiés palestiniens, et non le Hezbollah chiite, a été impliqué dans le bombardement.
    Les représentants de la FINUL ont signalé que le bombardement du territoire israélien avait été effectué à partir de la zone du village de Rachaya al-Fukhar.En réponse aux tirs de roquettes, l'artillerie israélienne a tiré sur des cibles dans le sud du Liban.
    Selon la chaîne de télévision Keshet-12, le Département de la logistique a ordonné aux autorités locales d'ouvrir les abris anti-bombes dans un rayon de quatre kilomètres de la frontière avec le Liban.
    La chaîne de télévision libanaise a publié une vidéo montrant le lancement de missiles vers Israël.

    23H15 : Ashkelon, Sderot et les kibboutzim frontaliers sous les tirs de roquettes
    À 23 h 15, les alarmes ont retenti à Ashklon, Sderot et les colonies adjacentes à la frontière de la bande de Gaza.

    05H32 : Les attaques à la roquette contre la zone frontalière depuis la bande de Gaza ont repris. Sirènes d'alarme à Netivot
    À 5 h 32, les attaques à la roquette depuis la bande de Gaza ont repris dans les colonies situées dans la zone frontalière. Les sirènes ont retenti à Netivot, Tukma, Kfar Meymon.
    Les résidents locaux rapportent que plusieurs missiles ont été interceptés par le Dôme de fer.
    Les Brigades Isaddin al-Qassam (la branche militaire du Hamas) ont annoncé avoir tiré des roquettes sur le territoire israélien en réponse aux attaques contre la bande de Gaza pendant la nuit.

    06H37 L'armée de l'air israélienne poursuit ses frappes dans la bande de Gaza
    Aux petites heures de la matinée du mardi 18 mai, l'armée de l'air israélienne a continué de frapper des cibles dans la bande de Gaza.
    Le centre d'information palestinien (CIP) du Hamas rapporte que des cibles proches de l'Université islamique et du siège de l'UNRWA dans la partie ouest de la ville de Gaza ont été prises pour cible. En particulier, un coup a été porté au bâtiment Kakhil.
    Le CIP rapporte que le bâtiment Kakhil a été complètement détruit.
    1861684.jpeg08H03 : Une roquette touche une maison à Shaar HaNegev, pas de victimes
    Dans la matinée du 18 mai, une roquette tirée depuis la bande de Gaza a frappé une maison dans la région de Shaar HaNegev sans faire de victimes, mais des dommages ont été occasionnés. 

    Au moins 160 militants palestiniens tués à Gaza depuis le début des affrontements, selon l'armée israélienne
    Le chef du service de presse des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hidaya Zilberman, a déclaré dans la matinée du 18 mai qu'au moins 160 militants avaient été tués dans la bande de Gaza au cours de la première semaine de l'opération antiterroriste "Wall Guard" - 130 du Hamas, 30 du Jihad islamique.

    Gasa webcam

  • Gaza/Israël : Évènements de la nuit

    Imprimer

    L'armée israélienne frappe une succursale de la Banque centrale à Rimal (Gaza)
    Dans la soirée du 15 mai, l'armée de l'air israélienne a frappé une succursale de la banque centrale dans la région de Rimal (Gaza), où se trouvaient les fonds du Hamas, à partir desquels des salaires étaient versés aux Brigades Ezzedine al-Qassam.
    Des munitions de haute précision ont été utilisées contre le bâtiment, celui-ci étant situé entre deux bâtiments civils. L'armée israélienne a informé à l'avance les civils des préparatifs de la frappe afin de minimiser les dommages qu'ils auraient pu subir.


    Peu après minuit, e centre et le sud d'Israël ciblés par des salves de missiles
    A 00h09, les sirènes d'alarme "Enfer de Tseva" sont déclenchées à Tel Aviv et dans les environs. Le système de défense antimissile Iron Dome entre en action.
    De 00H1 à 00H13, les sirènes d'alarme retentissent à nouveau.
    A 00H15 A nouveau les sirènes retentissent au centre d'Israël. Des dizaines d'explosions sont entendues dans le centre d'Israël.
    Au même moment, des villes et villages du sud du pays sont bombardés.
    00H21 sirènes à nouveau dans le centre d'Israël. Au moins dix explosions sont rapportées. Au même moment, Ashdod, Yavne et d'autres localités sont sous le tir de roquettes à partir de Gaza.
    Une roquette s'écrase près de Gan Yavne sans faire de victimes. D'autres zones reçoivent  des fragments de missiles et d'anti-missiles, causant des dégâts.
    A 00H22, Ashkelon, Ashdod et les localités près de la frontière de Gaza sont de nouveau bombardées depuis Gaza.
    1859369.jpeg
    01H34 L'armée israélienne frappe le domicile du chef du Hamas à Gaza
    Sinouar .jpegL'armée israélienne a indiqué avoir mené dimanche une frappe sur le domicile du chef du bureau politique du Hamas dans la bande de Gaza, Yahya Sinouar, sans préciser s'il s'y trouvait.
    L'armée "a attaqué le domicile de Yahya Sinouar et de son frère, un militant terroriste", a écrit l'institution militaire sur Twitter, où elle a publié une vidéo montrant une maison pulvérisée dans un nuage de poussière.
    Des témoins à proximité ont confirmé à l'AFP qu'une frappe avait eu lieu sur le domicile de M. Sinouar.
    On ignore si Yahya Sinouar lui-même a été touché par la frappe.  L'agence palestinienne Maan affirme que dans les circonstances actuelles, Yahya Sanuar était probablement dans un bunker.
    Yahya Sinouar est né en 1962 à Khan Younes et est diplômé de l'Université islamique de Gaza. Il a été arrêté pour la première fois pour activités terroristes en 1982. En 1988, il faisait partie des fondateurs des Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du Hamas. Il est responsable de nombreuses attaques terroristes et exécutions de dizaines de Gazaouis accusés de collaborer avec les services de renseignement israéliens. Sinouar a été condamné à 450 ans de prison, mais a passé 22 ans en prison et a été libéré en 2011 dans le cadre de l'accord Shalit concluant à un échange de prisonniers.
    Auparavant, Sinouar n'occupait pas de postes politiques, mais était responsable de la coordination entre les ailes politiques et militaires du groupe. Il était considéré comme le chef informel des militants du Hamas, presque aussi populaire que Muhammad Deif.
    Comme Deif, Sinouar a survécu à plusieurs tentatives d'assassinat. En juillet 2014, lors de l'opération Unbreakable Rock, sa maison a été complètement détruite par l'armée de l'air israélienne. Cependant, Yahya Sinouar lui-même a survécu.
    Son jeune frère Muhammad Sinouar est l'un des chefs des Brigades Ezzedine al-Qassam. Il a également survécu à plusieurs tentatives d'assassinat.
    Les frères Sinouar ont participé activement à l'élaboration de la stratégie  des tunnels de guerre et des missiles contre Israël. La nomination de Yahya Sinouar en février 2017 à la tête du gouvernement du Hamas à Gaza allait à l'encontre des tentatives d'établir un dialogue entre le Mouvement de la résistance islamique et l'Organisation de libération de la Palestine. De nombreux membres de l’Autorité palestinienne ont associé ce choix à l’inévitabilité d’une guerre imminente entre le Hamas et Israël.
    En mars 2021, Yahya Sinouar a été réélu à la tête du Hamas à Gaza. Il a battu au quatrième tour par une marge de plusieurs voix son principal rival Nizar Audallu, ancien conseiller de l'idéologue du groupe, Cheikh Ahmad Yassin. Il devrait rester à la tête du Hamas  jusqu'en 2025, s'il survit. 

    02H22 Attaque à la roquette sur Beer Sheva et ses environs
    Les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti entre 02H22 et 02H24 à Beer Sheva et dans les localités environnantes. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Cinq missiles ont été abattus par le système de défense antimissile, sept sont tombés dans des zones non construites sans faire de victimes.

    05H58 : Les attaques à la roquette sur les zones frontalières de Gaza ont repris
    À 5 h 58, les sirènes d'alarme Enfer de Tseva Tseva ont été déclenchées dans le village de Nahal Oz, près de la frontière avec Gaza où un lancement de missile a été enregistré.
    Il s'agit du premier bombardement depuis la bande de Gaza après trois heures et demie d'accalmie.
    Des missiles seraient tombés sur le territoire des conseils locaux de Shaar HaNegev et de Hof Ashkelon.

    06H19 : Les sirènes d'alarme sont déclenchées au nord-est d'Ashkelon
    A 6h19, les sirènes «Enfer de Tseva» ont été déclenchées dans plusieurs localités au nord-est d'Ashkelon (à l'ouest du district de Lakish).

    1859519.jpeg

    07H04 : Tsahal a achevé son "projet métro" à Gaza et promet d'autres "cadeaux" au Hamas pendant le fête juive de  Chavouot
    Zilberman Hidaya.jpegLe chef du service de presse des Forces de défense israéliennes, le général de brigade Hidaya Zilberman (photo), a annoncé vers 7 heures du matin, le dimanche 16 mai,  que 55 missiles avaient été tirés de la bande de Gaza sur le territoire israélien la nuit dernière. La plupart d’entre eux ont été interceptés par le Système de défense antimissile Iron Dome.
    Ainsi, Zilberman a nié l'affirmation du Hamas selon laquelle des centaines de roquettes auraient été tirées de Gaza au cours de la nuit.
    Rappelons que vers minuit, Tel Aviv et d'autres villes de la bande côtière du centre d'Israël ont été bombardées depuis Gaza, des dizaines d'explosions ont été entendues. Au même moment, les militants palestiniens ont tiré sur Ashdod et d'autres villes du sud, et quelques heures plus tard, une dizaine de roquettes ont été tirées sur Beer Sheva. Aucun dommage majeur n'a été subi à la suite de cette vague de bombardements. Dix personnes ont été blessées sur le chemin des abris anti-bombes.
    Zilberman a déclaré que la nuit dernière, non seulement les maisons de Yahya Sanuar et de son frère Muhammad à Khan Younis ont été attaquées, mais également les maisons de l'un des commandants militants du Hamas à Zeytun et d'un autre haut responsable du Hamas.
    "Projet Métro"
    En outre, selon Zilberman, "la deuxième phase du projet de métro dans le nord et le centre de la bande de Gaza a été achevée", lorsque des dizaines d'avions israéliens ont largué une centaine de bombes sur l'infrastructure souterraine du Hamas.
    Pas de trêve pendant la fête juive de Chavouot
    Khiday Zilberman a assuré que Tsahal remettra au Hamas d'autres "cadeaux" pendant la fête juive de Chavouot (16-17 mai), continuant de frapper des cibles dans la bande de Gaza.

    Tsahal: du samedi 19h00 au dimanche 07h00, environ 120 roquettes ont été tirées depuis Gaza, 11 d'entre elles sont tombées dans le secteur
    Le bureau de presse de Tsahal a rapporté le 16 mai que de 19h00 samedi à 07h00 dimanche, environ 120 missiles ont été tirés depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Environ 11 roquettes sont tombées sur le territoire du secteur. Des dizaines ont été abattues par le système de défense antimissile Iron Dome.

    Al Jazeera: Tsahal a infligé plus de 150 attaques de nuit à des cibles à Gaza
    La chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera rapporte que dans la nuit du 15 au 16 mai, l'armée de l'air israélienne a infligé plus de 150 frappes sur des cibles dans la bande de Gaza, causant des dommages importants aux bâtiments et aux moyens de transport.
    Al Jazeera rapporte que l'entrée de l'hôpital de Shifa a été endommagée par les bombardements.

    Royal Caribbean annule des croisières au départ de Haïfa
    Royal Caribbean a annoncé qu'elle annulait les croisières précédemment annoncées au départ de Haïfa par l'Odyssey of the Seas en raison de "conditions turbulentes en Israël et dans la région".
    Au lieu de croisières au départ de Haïfa, qui étaient prévues de juin à octobre 2021, Odyssey of the Seas partira de Floride.
    "En raison de la situation mouvementée en Israël et dans la région, l'équipage de l'Odyssey n'a pas été en mesure de terminer tous les préparatifs nécessaires pour les croisières au départ de Haïfa", a déclaré la compagnie dans un communiqué.
    La classe Odyssey of the Seas Quantum Ultra appartient à la toute dernière gamme de paquebots Royal Caribbean, dispose de 16 ponts passagers, dont 8 sont équipés de cabines avec balcon donnant sur l'océan. Le paquebot peut embarquer jusqu'à 4905 passagers
    1859684.jpeg
    10H18 : Sirènes d'alarme dans les régions frontalières de Gaza
    À 10 h 18, après une accalmie de quatre heures, les sirènes d'alarme ont de nouveau retenti dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza, annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien.
    A 11H : A nouveau les sirènes d'alarme dans les régions frontalières de Gaza annonçant des tirs de roquettes. 

    Ministère de la Santé de Gaza: sept personnes tuées dans le secteur pendant la nuit suite aux frappes israéliennes
    Dans la matinée du dimanche 16 mai, le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que sept personnes avaient été tuées et une quarantaine d'autres blessées à la suite des frappes nocturnes de l'armée de l'air israélienne sur le secteur.
    Ainsi, selon le ministère de la Santé de Gaza, depuis le début du dernier affrontement (10 mai), 154 personnes ont été tuées, et environ 1150 blessées. Parmi les personnes tuées, selon la partie palestinienne, plus de 40 mineurs et au moins 23 femmes.

    11H16 : L'armée israélienne frappe un immeuble de six étages au centre de la bande de Gaza
    Les Forces de défense israéliennes ont attaqué un bâtiment de six étages au centre de la bande de Gaza. Selon la partie palestinienne, il s'agit d'un immeuble résidentiel.
    Le service de presse de Tsahal rapporte que l'armée de l'air israélienne a attaqué un dépôt d'armes situé au domicile d'un activiste du Hamas.

    Gaza Webcam


    Tel Aviv webcam

  • Gaza/Israël : Évènements de la nuit du 14 au 15 mai 2021 - Mis à jour au fur et à mesure

    Imprimer

    200 roquettes tirées de Gaza entre 19H le vendredi 14 et 07H le samedi 15 mai
    L'armée israélienne estime qu'au cours des 12 dernières heures, de 19 heures le vendredi 14 mai à 7 heures le samedi 15 mai, environ 200 missiles ont été tirés de la bande de Gaza vers le territoire israélien.
    Une trentaine de roquettes sont tombées sur le territoire du secteur. Plus de 100 ont été abattues par le système de défense antimissile Iron Dome.
    Selon les derniers rapports des FDI, environ 15 à 20% des roquettes lancées par des militants de Gaza tombent sur le territoire du secteur. 
    Plus de 2.000 roquettes ont été lancées sur le territoire israélien depuis lundi, tuant 9 personnes, dont un enfant et un soldat, et faisant plus de 560 blessés.
    Du côté palestinien, le bilan était, vendredi soir, de 126 morts, dont 31 enfants, et 950 blessés.

    00H11 : Le Hamas revendique le bombardement de la base aérienne militaire de Hatzerim
    Les Brigades Ezzedine al-Qassam (une branche militaire du Hamas) ont déclaré avoir mené une attaque de missiles contre la base aérienne israélienne Hatzerim dans le Néguev, à l'ouest de Beer Sheva, dans la soirée du 14 mai.
    Plus tôt, il a été rapporté qu'à 23h13 les sirènes d'alerte ont retenti à Ofakim et dans d'autres localités du Néguev. Des tirs de missiles ont été rapportés.

    00H28 L'armée israélienne (FDI) a attaqué le quartier général du chef des forces de sécurité du Hamas à Gaza.
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes (FDI) rapporte qu'un avion de l'armée de l'air israélienne a attaqué le quartier général du chef des forces de sécurité du Hamas, Tawfik Abu Naim, situé à Gaza, dans la région de Ramal.
    Le rapport affirme que les actions des militants du Hamas ont été coordonnées à partir de ce quartier général.


    00H36  Au moins dix roquettes tirées sur Beer Sheva
    A 0 h 36, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à Beer Sheva. Au moins neuf roquettes seraient tombées dans des terrains vagues. Un missile volant vers une zone résidentielle a été abattu par le système de défense antimissile Iron Dome. Trois femmes ont été blessées alors qu'elles se précipitaient vers l'abri anti-bombes. Les blessés ont été transportés à l'hôpital Soroka de Beer Sheva.
    Les sirènes ont également retenti dans un certain nombre d'autres colonies du Néguev, en particulier à Ofakim.

    Attaque anti-arabe à Jaffa - des enfants blessés
    Vers minuit à Jaffa, dans le quartier d'Ajami, un cocktail Molotov a été lancé par la fenêtre d'un immeuble provoquant un incendie. Deux enfants ont été blessés.
    Selon Can Bet, les blessés sont un garçon de 12 ans et une fille de 10 ans d'une famille arabe. Les victimes ont été emmenées au centre des grands brûlés de l'hôpital Sheba de Tel Hashomer. Le garçon est dans un état de gravité modérée, la fille a reçu des brûlures mineures.
    La police recherche les assaillants.

    Des inconnus ont mis le feu à un théâtre à Akko (Acre), considéré comme un symbole de la coexistence des Arabes et des Juifs
    Dans la soirée du vendredi 14 mai, le théâtre Akko, géré à la fois par des juifs et des arabes, a été incendié.
    Le bâtiment du théâtre, considéré comme un symbole de la coexistence des Arabes et des Juifs, a été incendié par des émeutiers arabes, selon le site Ynet .
    L'entrepôt du théâtre et le bureau de l'un des directeurs, Moni Yosef, ont le plus souffert de l'incendie.

    01H Attaque à la roquette contre Gan Yavne, Ashdod et d'autres localités de Lakhish
    A 1h du matin, les sirènes "Tseva adom" ont retenti à Gan Yavne, Ashdod et dans d'autres localités à des dizaines de kilomètres au nord de la frontière de la bande de Gaza (région de Lakish). Des tirs de missiles ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    À 1 h 02, Les sirènes se font à nouveau entendre.
    Selon les données préliminaires, il y a eu deux salves de plusieurs dizaines de roquettes. Les habitants ont rapporté de nombreuses explosions.
    A 1h11 du matin, nouveau bombardement d'Ashdod et du district de Lakish.

    01H07 L'armée israélienne a attaqué trois sites de lancement souterrains dans le nord de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que trois sites de lancement de missiles souterrains dans la partie nord de la bande de Gaza ont été attaqués.

    02H05 et 02H07  Attaques à la roquette sur Ashkelon, Ashdod et le district de Lakish
    De 2H05 à 2H07, les sirènes ont retenti à Ashkelon, Ashdod, dans les districts de Lakish et Shfela. Le système de défense antimissile Iron Dome est entré en action.

    02H27  Beersheva est de nouveau sous le feu de Gaza
    A 2H27, les sirènes "Enfer de Tseva" ont retenti à nouveau à Beer Sheva et dans les environs. Des lancements de missiles depuis Gaza ont été enregistrés. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    De 2H28 à 2H29, Les sirènes retentissent à nouveau à Beer Sheva et Zeelim.

    02H40  Nouvelle attaque à la roquette sur Ashdod, une roquette  frappe un immeuble résidentiel
    A 2 h 40, les sirènes ont retenti à Ashdod, Gan Yavne et un certain nombre de localités du district de Lakish. Un lancement de missiles depuis Gaza a été enregistré. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé.
    Une roquette a frappé un appartement au sixième étage d'un immeuble résidentiel à Ashdod.
    Sept résidents d'Ashdod ont eu besoin d'une aide médicale pour se remettre d'un état de choc nerveux.

    02H47  Nouvelle attaque à la roquette sur Beer Sheva
    De 2H47 à 2H51, une autre attaque à la roquette  depuis la bande de Gaza a pris pour cible Beer Sheva. Les sirènes ont également retenti à Nevatim et dans d'autres parties du Néguev.
    Des éclats d'obus ont atteint une voiture. Une personne a été légèrement blessée.

    03H03  Attaque massive à la roquette sur Ashkelon, Ashdod, Yavne
    De 03H03 à 03H05, une attaque massive à la roquette depuis Gaza a pris pour cible les villes israéliennes d'Ashkelon, Ashdod, Yavne et d'autres localités.
    Une roquette est tombée près du port d'Ashdod sans faire de victimes.
    La chute d'une roquette a provoqué un incendie dans une  entreprise d'Ashdod.

    03H31  Beer Sheva à nouveau visé par des missiles
    De 3H31 à 3H32 les sirènes ont été mises en action à Lakia et dans le nord de Beer Sheva. Le système de défense antimissile Iron Dome a été activé. Les résidents ont rapporté plusieurs explosions.

    04H06 Attaques à la roquette contre Sderot et d'autres colonies frontalières
    De 4 H06 à 4H07, des militants de la bande de Gaza ont tiré sur Sderot et d'autres localités frontalières. Le point de contrôle d'Erez a également été touché.
    A 4 h 21, sirènes dans la zone industrielle au sud d'Ashkelon et un certain nombre de localités au nord de la frontière de Gaza.
    Aucune information sur d'éventuelles victimes n'a été rapportée.

    04H34 L'armée israélienne attaque des serveurs de missiles dans la bande de Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que des sites de lancement de missiles à Khan Younis (sud de la bande de Gaza) et dans la ville de Gaza ont de nouveau été attaqués.
    Plusieurs groupes de militants ont été pris pour cible.

    06H16 Attaque à la roquette sur Beer Sheva et plusieurs localités frontalières
    À 6 h 16, des militants gazaouis ont tiré une volée de roquettes sur Beersheba et sur la base aérienne de Hatzerim. Les éclats de l'un des missiles ont frappé un immeuble résidentiel à Beer Sheva.
    Quelques minutes plus tard, des localités adjacentes à la bande de Gaza ont été bombardées.

    06H37 Les FDI ont attaqué le centre de renseignement militaire du Hamas
    Le service de presse de Tsahal a rapporté que la nuit dernière, un avion de combat avait frappé une installation du renseignement militaire du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.

    09H02 : Sirènes à Ashkelon, Ashdod, région de Lakish et près de la frontière avec Gaza
    Samedi 15 mai, à 9 h 02, les sirènes d'alerte ont retenti à Ashkelon, Ashdod, dans la région de Lakish et près de la frontière avec Gaza. 

    Dix personnes d'une même famille tuées dans une frappe israélienne
    Dix membres d'une même famille ont été tués samedi matin dans une frappe aérienne israélienne à l'ouest de la bande de Gaza, ont annoncé les secours palestiniens.
    Parmi les victimes, se trouvaient huit enfants et deux femmes, tués alors qu'ils se trouvaient dans leur immeuble de trois étages situé dans le camp de réfugiés Al Shati, selon ces sources paramédicales à Gaza.

    Résumé côté israélien : Des dizaines d'installations du Hamas ont été attaquées et le lanceur de missiles responsable des tirs sur Jérusalem détruit
    Dans la nuit du 15 mai, les Forces de défense israéliennes ont attaqué des dizaines d'installations de l'organisation terroriste Hamas parmi lesquelles de nombreux sites de lancement de missiles, y compris souterrains. Des lance-roquettes, parmi lesquels un lanceur de roquettes multiples responsable des tirs effectués le 10 mai sur Jerusalem , ont également été bombardés.
    Plusieurs groupes de tireurs de missiles du Hamas ont été éliminés. L'installation du Hamas à Beit Jabaliya a également été attaquée. C'est de cette installation que des tirs de missiles antichar contre des cibles en Israël avaient été effectués.
    Un tunnel souterrain du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza, situé sur la côte, à proximité de l'un des hôtels, a été attaqué. Un coup a également été porté aux dépôts d'armes navals du Hamas situés dans les maisons des militants Muhammad Abu Shala et Fares Abu Shukran, et à deux appartements opérationnels des commandants du Hamas.
    En outre, un avion de l'armée de l'air israélienne a attaqué le quartier général du chef des forces de sécurité du Hamas, Tawfik Abu Naim, situé à Gaza, dans la région de Ramal. Depuis ce quartier général, les actions des militants du Hamas ont été coordonnées.
    De grands dépôts d'armes appartenant ont été attaqués, y compris un entrepôt pour les parapentes destiné à infiltrer le territoire israélien depuis les airs (une partie du matériel stocké dans l'entrepôt a déjà été utilisé par le Hamas).

    11H32 : Les attaques à la roquette contre les colonies à la frontière avec la bande de Gaza se poursuivent
    À 11 h 32, les sirènes d'alerte ont retenti dans les colonies situées à la frontière avec la bande de Gaza: Nir Oz, Kisufim, Ein Ha-Shlosha, Nirim.
    Les sirènes se sont répétées à 11h43 et 11h52.
    L'une des roquettes a explosé sur le territoire du conseil local d'Eshkol; un coup direct a endommagé un bâtiment agricole.

    Webcam de Gaza


  • Gaza/Israël : Après-midi et soirée du 12 mai 2021 - Mis à jour au fur et à mesure des évènements

    Imprimer

    Poursuite des bombardements

    13H37 : Tsahal détruit un lance-roquettes qui visait Ashdod et Ashkelon
    Le service de presse de Tsahal rapporte que les Forces de défense israéliennes ont détruit un lance-roquettes du Hamas dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Le lance-roquettes visait à détruire les systèmes anti-missiles d'Ashdod et Ashkelon.
    L'armée israélienne rapporte également qu'elle a attaqué deux lance-missiles antichar (ATGM).

    Vers 13h45, ls sirènes d'alarme annonçant une attaque à la roquette ont retenti dans les localités situées à la frontière avec la bande de Gaza. Aucun blessé ni dommage n'a été signalé.

    A 13h57 Les sirènes d'alarme ont à nouveau retenti à Ashkelon, Ashdod et les villages environnants.

    À 14 h 13 Les alarmes retentissent à nouveau dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza.
    1854929.jpegÀ 14 h 50, les alarmes «Tseva adom», annonçant des attaques à la roquette sur le territoire israélien, retentissent à Ashdod, Geder et les localités voisines.

    14H56 : L'armée israélienne communique avoir attaqué des usines d’armes dans la bande de Gaza
    Des avions israéliens ont attaqué deux cibles du Hamas et du Jihad islamique dans la partie nord de la bande de Gaza.
    Il s'agit d'installations pour la production d'armes et de munitions.
    Le bureau de presse de Tsahal rapporte que les installations étaient situées dans des zones résidentielles. Les FDI précisenta avoir fait tout leur possible pour éviter des victimes civiles.

    Vers 15 h 15, les alarmes annonçant des attaques à la roquette ont commencé à retentir dans les localités de Beer Sheva, Dimona et bédouines du Néguev.
    Il y a des rapports d'interceptions de missiles par le Dôme de fer dans le ciel au-dessus de Beer Sheva.
    Aucune information sur des victimes ou des destructions n'a été rapportée.

    Les bombardements massifs d'Ashdod, d'Ashkelon et des villages de Shfeli se poursuivent. Les résidents signalent des bruits d'explosions. Les alarmes hurlent sans arrêt dans les localités à la frontière avec la bande de Gaza.
    Il n'y a eu d'informations sur d'éventuelles victimes ou de destructions. Des Interceptions de missiles ont été signalées dans le ciel d'Ashdod.
    Une roquette est tombée dans une zone dégagée près de la zone industrielle d'Ashkelon.

    À 16 h 48, Les sirènes d'alarme ont été à nouveau déclenchées dans le village de Nativ ha-Asara, situé près de la frontière avec Gaza. Les sirènes ont ensuite retenti pendant plusieurs minutes dans d'autres zones limitrophes de la bande de Gaza.

    Le Jihad islamique revendique la responsabilité du bombardement nocturne du centre du pays
    La branche militante de l'organisation terroriste du Jihad islamique a revendiqué la responsabilité du bombardement de Gush Dash dans la nuit du 12 mai."Nous n'abandonnerons pas la résistance, quelles que soient les victimes", ont déclaré les terroristes dans un communiqué.

    Le Hamas tire 50 roquettes sur Ashdod et 15 sur Dimona
    Le Hamas affirme qu'après l'élimination des responsables de «l'état-major de l'aile militaire du Hamas», les militants ont tiré plus de 50 missiles sur Ashdod et 15 missiles sur Dimona.
    Auparavant, le service de presse de Tsahal avait rapporté qu'à la suite d'une opération conjointe de l'armée et du Service général de sécurité (SHABAK), plusieurs commandants de haut rang de "l'état-major général du Hamas" qui appartenaient à l'aile militante du organisation terroriste ont été éliminés.
    Selon le service de presse de l'armée, il s'agit de la première opération au cours de laquelle plusieurs responsables du Hamas sont éliminés simultanément dans différents endroits. Dans ce cas, l'opération a été menée à Khan Younes et dans la ville de Gaza.

    Ministère de la Santé de Gaza: 56 tués et plus de 335 blessés à Gaza depuis le début des affrontements 
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a déclaré que depuis le début de la confrontation, 56 habitants du secteur ont été victimes des actions de l'armée israélienne.
    Parmi eux, selon la partie palestinienne, 14 mineurs et trois femmes. On dénombre également plus de 335 blessés.
    L'armée israélienne affirme de son côté que l'écrasante majorité des personnes tuées à Gaza sont des commandants et des combattants d'organisations de la résistance palestinienne.

    Les commandants de la "brigade de Gaza" et les commandants de la cyberunité du Hamas éliminés
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'il y a quelque temps, à la suite de frappes ponctuelles sur des cibles dans la bande de Gaza, les commandants de la brigade de Gaza et de la cyber-unité du Hamas ont été éliminés.

    forward_2.gifLe Hamas menace de marquer l'Aïd al-Fitr par un bombardement sans précédent d'Israël
    La direction du Hamas à Gaza menace de reprendre les bombardements massifs du centre d'Israël après le début de la célébration de l'Aïd al-Fitr (la fin du mois de Ramadan).
    Une déclaration du Hamas circule dans les médias et les réseaux sociaux selon laquelle les attaques à la roquette reprendront à partir de 18h00.
    Le commandement du Hamas promet de battre le record de l'intensité des bombardements d'Israël, établi dans la nuit du 12 mai.

    Musa Abu Marzouk.jpegRéponse du Hamas à la demande de l'UE: "Nous utiliserons des missiles à longue portée"
    Musa Abu Marzouk (photo), le chef adjoint du Politburo du Hamas, a déclaré qu'il avait reçu un appel de l'Union européenne avec une demande "d'arrêter de bombarder Israël avec des missiles à courte portée".

    "J'ai répondu que nous arrêterons d'utiliser des missiles à courte portée et utiliserons des missiles à longue portée", a déclaré Abu Marzouk.

    "Couvre-feu" à Lod à partir de 20H00
    La police israélienne a annoncé un couvre-feu à Lod à partir de 20h00 le 12 mai. La veille la ville avait été le théâtre de violentes émeutes des habitants arabes de la ville. 
    Les rues de la ville sont patrouillées par des centaines de policiers et de gardes-frontières.

    Tsahal a donné les noms des six commandants du Hamas liquidés à Gaza
    Le service de presse de Tsahal a envoyé un message aux médias, dans lequel les noms de six dirigeants de militants du Hamas qui ont été liquidés à Gaza au cours de la dernière journée ont été cités.
    Il s'agit de: 1) Sami Rajuan, qui dirigeait les cyber divisions du Hamas, 2) Jumaa Tahla, l'un des principaux ingénieurs du Hamas, 3) Basam Isa, un général de brigade des unités du Hamas dans la ville de Gaza, 4) Khazam Khatib , l'un des principaux ingénieurs du Hamas, 5) Walid Shimali, responsable des infrastructures du Hamas, 6) Jamal Zabda, l'un des principaux ingénieurs du Hamas.
    1855449.jpeg

    Tsahal publie une vidéo de l'attaque au missile d'un véhicule du Jihad islamique à Gaza
    E1LLC0BX0AIxmJ9.jpeg

    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'une voiture transportant des unités de roquettes du Jihad islamique a été attaquée dans la ville de Gaza. La frappe a fait 4 morts et 6 blessés.

    Tsahal détruit la tour Shorouq (Sunrise) abritant les renseignements du Hamas 
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans le sud de la bande de Gaza, une frappe a pris pour cible un bâtiment de 14 étages, qui abritait des unités de renseignement militaire du Hamas.
    Le même bâtiment abritait "une infrastructure de communication utilisée par les organisations palestiniennes pour transmettre des messages tactiques et militaires", a déclaré Tsahal.
    L'ensemble du bâtiment al-Shorooq s'est effondré. Il s'agissait d'une tour résidentielle de 14 étages dans l'un des quartiers prestigieux de Gaza .
    Des sources à Gaza rapportent des décès, y compris d'enfants, à la suite de la frappe. Tsahal avait pourtant prévenu les résidents qu'ils devaient quitter l'immeuble au plus vite car il allait être pris pour cible.
    Immeuble Shorouq.jpeg

    La vidéo montre comment Tsahal a appelé le directeur de l'un des bâtiments détruits pour le prévenir qu'il allait être ciblé. Les militaires israéliens lui donnent le temps qu'ont les résidents pour quitter les lieux et par quel moyen l'attaque allait être menée.

     Tirs massifs en provenance de Gaza dans la soirée : 130 roquettes ont été lancées vers Ashkelon, Sderot et Netivot dans la soirée
    A 20h29 le mercredi 12 mai, les sirènes d'alerte de Tseva Adom se sont déclenchées à Sderot.
    Les localités de Gevim, Nir Am, Ibim, Mefalsim, Bror Hail, Or Ner et le collège Sapir sont également sous le feu.
    Certains des missiles ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome. 

    Un enfant de 5 ans tué par une frappe de missile à Sderot
    Un enfant de 5 ans, Ido Avigal, a été tué à la suite de la chute d'un missile à Sderot. Six autres personnes ont été blessées. Une femme de 40 ans et un garçon de 6 ans ont des blessures jugées modérées  .
    L'état de quatre autres blessés est considéré comme léger.
    Selon les données primaires, les victimes se trouvaient dans une pièce protégée. Pour le moment, on ne sait pas ce qui a causé la tragédie - le mur de la pièce protégée n'a pas résisté à un coup direct du missile ou à cause d'une fenêtre laissée ouverte.
    E1M6egeXMAQdNYV.jpegAu moins 180 roquettes ont été lancées vers Israël de 6 heures à 20 heures
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'au moins 180 roquettes avaient été tirées de la bande de Gaza vers Israël le 12 mai de 06h00 à 20h00.
    40 roquettes n'ont pas atteint Israël et ont chuté dans la bande de Gaza.
    Des dizaines de missiles ont été interceptés par le système de défense antimissile Iron Dome.

  • Gaza/Israël : Poursuite des violents échanges de tirs - Remis à jour au fur et à mesure des évènements

    Imprimer

    Les bombardements du centre et du sud d'Israël se poursuivent, plus de 100 roquettes sont tirées depuis Gaza
    A 2h58, les sirènes "Tseva hell" ont à nouveau retenti dans les villes du centre d'Israël. Des explosions ont éclaté peu de temps après.

    Des dizaines de roquettes ont été tirées depuis Gaza. Le système de défense antimissile Iron Dome est entré en action.

    Deux personnes tuées par une roquette frappant une voiture à Lod
    Le service de presse de la police israélienne rapporte que vers 3 heures du matin, une jeune fille, Nadine Awad, âgée de 16 ans, a été tuée par une roquette tirée de Gaza sur une voiture à Lod. Son père, Khalil Awad, âgé de 52 ans, a été grièvement blessé et est décédé plus tard à l'hôpital Asaf ha-Rofe de Tzrifin. Cela porte à cinq le nombre de personnes décédées du côté israélien depuis le début de ces nouvelles hostilités.
    E1MW2cOWYAAzRVd.jpeg

    De nombreux citoyens ont eu besoin d'une aide psychologique pour se remettre d'un état de choc nerveux.

    03:04. Les sirènes ne s'arrêtent plus. De nombreuses explosions se font entendre.

    03:08. Poursuite du hurlement des sirènes et des bruits de bombes.
    Les sirènes et les explosions ont également été entendues dans le district de Sharon et dans le sud du pays.
    Beer Sheva a subi des bombardements massifs.
    Plusieurs frappes de missiles ont été enregistrées. Ils n'ont apparemment pas été abattus par le système de défense antimissile.

    03:19. Le MADA rapporte qu'il n'y a eu aucun rapport faisant état de victimes dans cette série d'attaques.

    03:25. Sirènes au centre d'Israël.
    Selon des estimations préliminaires, plus de 100 roquettes ont été tirées de Gaza en une demi-heure.

    03:39. Sirènes au centre d'Israël.

    A 4 h 59, plusieurs explosions ont de nouveau été entendues dans le centre d'Israël sans que les sirènes n'aient retenti au préalable.

    5:04. Sirènes au centre d'Israël. Plusieurs explosions se font entendre.
    Ashdod, Ashkelon et le district de Shfela ont également été bombardés depuis Gaza.

    Vers 6 heures du matin, les sirènes ont à nouveau retenti, puis des explosions ont été entendus à Sderot, Ashkelon, Ashdod et au nord, ainsi que dans les régions limitrophes de Gaza.
    Des explosions ont également été entendues dans les environs de Tel Aviv.

    Vers 7 h 15, les sirènes d'alarme ont retenti dans le kibboutz Ain ha-Shlosha et un certain nombre d'autres localités près de la frontière de Gaza. Des explosions ont été entendues peu de temps après.

    Vers 8 h 35 les alarmes ont retenti dans le secteur de Kerem Shalom dans le conseil de district d'Eshkol à la frontière avec la bande de Gaza, avertissant de l'imminence d'une attaque à la roquette.

    A 10h45 à Nativ Ha-Asara le signal "Tseva Hell" a été déclenché, annonçant une attaque à la roquette.
    Quelques minutes plus tard, des signaux ont suivi dans d'autres colonies à la frontière avec la bande de Gaza.1854644.jpeg

    À 11h40, les sirènes ont retenti dans les zones frontalières, avertissant d'attaques à la roquette.
    Les militants du Hamas continuent de bombarder le village de Nativ Ha-Asara à la frontière avec la bande de Gaza, où une jeep de Tsahal a déjà été touchée par un missile antichar, provoquant la mort d'un soldat.

    Vers 12h45, les sirènes Tseva Adom (Enfer de Tseva) ont retenti à Nativ Ha-Asara et Yad Mordechai, prévenant des attaques à la roquette depuis la bande de Gaza.

    Vers 13H, un missile a frappé un magasin à Hof Ashkelon, personne n'a été blessé
    Une roquette lancée depuis la bande de Gaza a touché une épicerie dans l'une des localités du conseil du district de Hof-Ashkelon.
    Il n'y a pas eu de victimes mais le magasin est détruit.

    850 roquettes tirées depuis Gaza
    Selon les FDI, du soir du 10 au matin du 12 mai, un total d'environ 850 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers Israël par des terroristes. Les cibles des attaques de missiles étaient des installations civiles et militaires, des zones résidentielles.

    Dans la matinée du mercredi 12 mai, deux personnes ont été légèrement blessées à la suite d'une attaque à la roquette dans un village du district de Shfela. Des dommages ont été causés à un immeuble résidentiel.
    Selon le service Magen David Adom, un homme d'environ 60 ans a été blessé à l'œil et un homme d'environ 50 ans a reçu une coupure à la tête par des fragments de verre.

    Tsahal continue de frapper des cibles dans la bande de Gaza
    En réponse aux attaques à la roquette contre les régions centrales du pays, le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté que les FDI continuaient de frapper des positions des militants dans la bande de Gaza

    Tsahal a attaqué  le siège du Hamas à Gaza
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte que dans la nuit du 12 mai, un gratte-ciel du Hamas a été attaqué dans la zone de Ramal (banlieue nord-ouest de la ville de Gaza), qui abritait entre autres le siège du Hamas.
    Ce bâtiment abritait le quartier général du renseignement du Hamas, le quartier général de planification du Hamas en Cisjordanie et le département d'information du Hamas.

    Deux chefs du renseignement militaire du Hamas éliminés
    Le service de presse des Forces de défense israéliennes rapporte qu'à la suite de l'attaque contre l'immeuble de la zone de Ramal à Gaza, deux chefs des services de renseignement militaires du Hamas ont été éliminés.
    Selon Tsahal, le chef du département de sécurité du renseignement militaire du Hamas, Hasan Kaugi, et son adjoint, Wail Isa (le frère du chef du contre-espionnage du Hamas, Marwan Isa), ont été tués.

    "Avant l'attaque, l'armée israélienne avait averti les civils dans le bâtiment et leur avait donné suffisamment de temps pour évacuer le bâtiment", indique le communiqué officiel.

    Safa avait précédemment rapporté que deux enfants et une femme avaient été tués lors de la frappe d'un domicile par les FDI dans la région de Tal al-Hawa, à la périphérie ouest de Gaza.

    Deux militants impliqués dans des attaques à la roquette tués à Gaza
    Peu de temps après une nouvelle série d'attaques à la roquette contre le centre et le sud d'Israël, le service de presse de Tsahal a rapporté que l'armée de l'air israélienne avait éliminé deux militants impliqués dans ces attaques.

    Le service de presse de Tsahal rapporte que les forces de défense aérienne des Forces de défense israéliennes ont abattu un véhicule aérien sans pilote lancé depuis la bande de Gaza.

    L'armée israélienne attaque les maisons des dirigeants du Hamas à Gaza
    Dans la matinée du 12 mai, le service de presse des Forces de défense israéliennes a rapporté qu'en réponse aux bombardements incessants du territoire israélien, les FDI avaient attaqué des maisons appartenant aux dirigeants du Hamas.
    Selon Tsahal, les frappes ont été menées contre les maisons du "général de brigade" Basam Isa à Gaza, du "brigadier général" Rafa Salameh à Khan Younis et du chef des services de renseignement militaires du Hamas, Muhammad Yazuri.

    Omer Tabib.jpegUn mort et deux blessés par le tir depuis Gaza d'un missile antichar contre une jeep des FDI
    Le service de presse de Tsahal rapporte qu'un missile antichar Kornet a été tiré depuis la partie nord de la bande de Gaza sur le territoire israélien.
    Une roquette a frappé une jeep de l'armée dans le village de Nativ ha-Asara, à la frontière avec Gaza. Trois Israéliens ont été blessés. Deux d'entre eux sont dans un état critique. L'un d'eux est décédé des suites de ses blessures à l'hôpital Barzilai d'Ashkelon peu de temps après.
    Les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche militaire du Hamas, ont revendiqué la responsabilité du tir de missile.
    Immédiatement après, des bombardements de mortier ont commencé sur Nativ ha-Asara et d'autres colonies à la frontière.
    L'identité du soldat décédé a été communiquée. Il s'agit du sergent chef Omer Tabib (photo ci-dessus), du 931e bataillon de la brigade Nahal.
    اسرائيل_2.jpeg

    Information sur un autre tir de missile antichar (ATGM)
    Le service de presse de Tsahal rapporte le lancement d'un autre missile antichar de la bande de Gaza vers Israël.
    Les informations sont en cours de spécification.
    Les chars israéliens répliquent
    Des chars israéliens bombardent maintenant la zone d'où provenaient les tirs d'ATGM, dans le nord de la bande de Gaza.

    Le ministère de la Santé de Gaza rapporte que les bombardements israéliens ont tué 45 personnes
    Le ministère de la Santé de l'administration du Hamas opérant dans la bande de Gaza a déclaré que 45 habitants du secteur avaient été tués par des Israéliens depuis le début de la dernière confrontation.

    Parmi eux, selon la partie palestinienne, 13 enfants et trois femmes font partie des personnes décédées. On rapporte également 296 blessés.

    Des centaines de MAGAV déployés à Lod
    Des centaines de membres de la police des frontières (MAGAV), qui se trouvaient auparavant en Cisjordanie, ont été redéployés d'urgence à Lod, Akko, Ramla et d'autres villes, où des émeutes ont eu lieu ces derniers jours.
    Le conseiller juridique du gouvernement, Avihai Mandelblit, avait donné la permission d'utiliser les unités de Tsahal pour mettre fin aux émeutes à Lod et dans d'autres villes.

    L'armée de l'air israélienne attaque des militants qui lançaient des drones munis d'explosifs
    Vers 13H15, un communiqué de l'armée a indiqué que des avions de Tsahal avaient attaqué un groupe de militants dans la bande de Gaza, qui tentaient de lancer des véhicules aériens sans pilote remplis d'explosifs en Israël.